ORNE page 15


 

La Mesnière

Au lieu-dit la Grenouille, le long de l’ancien trajet de la Nationale 12 – aujourd’hui déclassée en D912 / à l’intersection avec la D371.

Sur la plaque de gauche nous lisons gare de La Mênière et La Mênière. Aujourd’hui le circonflexe est remplacé par un S: La Mesnière. A noter que la gare fut ouverte vers 1873, année de mise en service de la ligne d’Alençon à Condé. En face de l’ancienne gare un mât (non photographié) sur lequel nous pouvons lire en titre: La Mênière. 

-Cliquez sur chacune des plaques de ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Le Mage

Intersection Grande Rue (D918) et route de Neuilly, en face de l’église Saint-Germain-d’Auxerre.

-Cliquez sur cette plaque-

De l’autre côté de l’église, Grande Rue (D918), cette plaque d’interdiction de mendier.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Le Mêle-sur-Sarthe

Intersection Grande Rue (D4) et avenue de Falkenstein (D4a).

-Cliquez sur cette plaque-

Place du Général de Gaulle (D6), à son angle méridional avec la Grande Rue (D4).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Les Ventes-de-Bourse

Un virage de la D505, au calvaire. 

-Cliquez sur chaque plaque-

En face de la mairie, sur la D505.
Petite erreur sur la plaque, normalement Bourse (nom de la forêt, sur laquelle la vente et donc le défrichement ont été faits) est bien au singulier, sans –s donc (et même sans -s superfétatoire).

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur cette plaque-

Au lieu-dit le Plessis, sur la route qui relie Marchemaisons aux Ventes-de-Bourse, y a encore ces deux plaques de cocher.

-Cliquez sur ces deux plaques-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

L’Hermitière

Commune déléguée de Val-au-Perche

Le long de la D211, sur la place centrale de ce petit village, voici une plaque de cocher plus très en forme. Elle se situait sur le Chemin d’Intérêt Commun N°11, ce dernier allait de Nogent (le-Rotrou) en Eure-et-Loir à Bonnétable en Sarthe.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

L’Hôme-Chamondot

À la sortie du bourg vers Malétable, sur la D291, qui figure encore sur la plaque comme chemin d’Intérét Commun n° 91. Ce dernier allait de St Maurice-les-Charencey à Boissy-Maugis. 

-Cliquez sur cette plaque-

-Le long de la D291 qui traverse le bourg, anciennement CIC 91. Cliquez sur la plaque-

Devant l’entrée du cimetière rénovée, au nord du bourg, ce mât de cocher dans son jus. À gauche la D291, à droite, la D617.
Longlée, aujourd’hui l’Onglée, et Miserai sont des hameaux de l’Hôme-Chamondot. Brotz est une ancienne commune autour du château du même nom, rattachée à L’Hôme-Chamondot en 1812.

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur chacune des plaques-

Encore un mât qui a perdu un bras…
Nous sommes au nord de la commune de L’Hôme-Chamondot, le ruisseau frontière Charencey passant à quelques mètres ; à l’intersection de la D291 et la D601. 

-Cliquez sur ce mât-

Près du lieu-dit de la Boutonnerie, à l’intersection des D243 et D291, ce mât dans son jus et avec un bras cassé …
Ce qu’on lit mal après Saint-Maurice, c’est lès-Chérencei ; il faisait bien sombre, désolé ! Aujourd’hui, on écrit officiellement Saint-Maurice-lès-Chérancey, d’ailleurs.

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Maison-Maugis

Commune déléguée de Cours-Maugis-sur-Huisne
Au cœur du village, sur la D291, nous trouvons cette plaque de cocher. Le Chemin d’Intérêt Commun N°91 tardivement classifié allait de allait de St Maurice-les-Charencey à Boissy-Maugis. 

-Cliquez sur cette plaque-

Au Clos Saint-Marc, lieu-dit au nord de Boissy-Maugis, à l’intersection de la D111 avec un chemin  vicinal (Route du Champ des Granges), nous trouvons – même sous la pluie – ce mât mono-plaque.

-Le mât est à gauche de la chaussée, cliquez dessus-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Malétable

Commune déléguée de Longny-les-Villages

Je vous amène à Malétable (Orne), célèbre pour le remarquable et fort étonnant clocher de son église Notre-Dame de la Salette, construite pour commémorer les apparitions mariales de la Salette.


Mais, et surtout, Malétable a bien sa plaque de cocher, dans le bourg, non loin de l’église, au début de la petite D289. Anciennement Chemin d’Intérêt Commun N°89 allant de Malétable à Marchainville. A noter que sur cette voie, à Malétable, les plans d’alignement furent fixés en 1888. 

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur la plaque-

Au nord de la commune, près du lieu-dit la Haute Fonte, à l’intersection D291/D606, ce beau mât.

-Cliquez sur chacune des deux plaques du mât-

Un deuxième mât au sud du bourg, près du lieu-dit la Bourdonnière, à l’intersection des D291/D290. Hélas, ce mât bi-plaques à l’origine a perdu un bras … Celui restant indique la direction de Longny-au-Perche.

-Cliquez sur cette plaque de mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Monceaux-au-Perche

Commune déléguée de Longny-les-Villages

Entrée de bourg sud (photo prise dans le sens de la sortie). Le Chemin de Grande Communication n° 11 est devenu la D111. Le CGC N°111 allait du Theil à La Ferté-Vidame. 

-Cliquez sur cette plaque-

Dans le bourg, à l’intersection de la D111 avec la D213 (qui arrive en face).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Mortagne-au-Perche

Sur Saint-Germain-de-Loisé, Loisé sur les plaques  alentour, Saint-Germain-de-Loisé sur les panneaux d’agglomération, ce petit bourg regroupé autour de son imposante église Saint-Germain fut une importante paroisse au Moyen Âge. Loisé ne deviendra pas une commune pour autant, intégrant celle de Mortagne-au-Perche, dès sa création.
Cette plaque  se trouve dans la rue de Champaillaume (D8) qui traverse le bourg, angle avec l’impasse de la Simonnière.

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Moulicent

Commune déléguée de Longny-les-Villages

La Patrie, à l’extrémité ouest de la commune (historique) de Moulicent, nous trouvons ce mât près de la Patrie, à l’intersection des D290 et D615.

-Le poteau est cassé ; on a laissé le socle et on a replanté le mât juste derrière-

-Il est temps de cliquer sur chacune des plaques-

Photographies et commentaires: Jeroen SWEIJEN



 

Moutiers-au-Perche

Ce chemin de grande communication n° 45 est aujourd’hui la D918 ; il a été N818 aussi. Localement, c’est la rue des Fers Chauds. La plaque se trouve en face de la boulangerie. le CGC N°45 allait de Bretoncelles à Montreuil (l’Argilé dans l’Eure).

-En hauteur angle droit, cliquez sur cette plaque-

Au lieu-dit l’Abbaye, à l’intersection D920 et la rue de l’Abbaye, ce mât raccourci.

-Cliquez sur ce mât-

Au lieu-dit le Libérot, à l’intersection de la D619 et de la route dite du Libérot, voilà encore un beau mât.

-Cliquez sur ce mât-

Nous lisons sur la plaque la mention « Pente rapide« . Elle concerne la route de La Madeleine Bouvet. Si aujourd’hui cette route est vicinale, elle fut départementale (N°9) puis CGC (N°37). En 1859, la commune de Moutiers, chargée de l’entretien de ce chemin par la corvée, se plaignait de l’obligation qui était faite aux prestataires d’aller chercher leur chantier relativement loin. Ceci dit, les propriétaires quand à eux, étaient satisfaits, la transformation en CGC ayant pour conséquence le basculement de l’entretien à leur charge.

Plaque de mendicité rue Auguste Colus, D918.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Rémalard

Nouvelle commune de Rémalard-en-Perche

Cette plaque au début  de la route de Pontillon, angle rue Marcel Louvel (D920a).

-Cliquez sur la plaque-

Sur le même carrefour, mais en face, à l’angle de la rue Marcel Louvel (D920a, où est la plaque) et la rue Antonin Mousset.
On retrouve l’orthographe archaïsante Regmalard qu’on voit sur certaines plaques. Il manque également l’article de La Madeleine-Bouvet …

Le Chemin de Grande Communication N°39 (1880) allait de Bellême à Dreux. La première ligne de cette plaque est non réchampie. Une manière douce de ne pas avoir à buriner la classification de la voie. 

Place des Ponts, sur l’ancien trajet de la D920 avant contournement. La D920 devient de 1933 à 1973 la Nationale 820

-Cliquez sur la plaque-

Photographies et commentaires: Jeroen SWEIJEN



 

Réveillon

Place de la mairie, vers la D629. Quand à Réveillon on a rénové la mairie, on n’a pas oublié la plaque de cocher !

-Cliquez sur cette plaque fixée sur le muret gauche-

Sur une fourche assez étroite et avec un bon dénivelé, voici ce mât qui a également dû recevoir les soins  du département, car impeccable !
Nous sommes au hameau de la Basse Pelleterie (orthographe actuelle), à un bifurcation de la D629.

-Cliquez sur chacune des deux plaques du mât-

Sur celle de droite est fléchée la Route Nationale 138bis. Cette voie de 1827 à 1973 allait du Mans à Mortagne-au-Perche. Aujourd’hui dans l’Orne il s’agit de la D938.

Photographies et commentaires: Jeroen SWEIJEN



 

Saint-Aquilin-de-Corbion

-La D678 passe devant l’église, la plaque à cliquer dans l’angle avec une patine comme on les aime-

Au lieu-dit le Gibet, à l’intersection des D205 et D678, ce joli mât de cocher. Sur l’une des plaques est fléchée la Route de l’Aigle. Si de 1933 à 1973 il s’agissait de la Nationale 830 d’Evreux à Mortagne, à l’époque de la plaque, antérieure, nous aurions trouvé le Chemin de Grande Communication N°5 de Mamers à Rugles.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Saint-Aubin-des-Grois

Commune déléguée Perche-en-Nocé

Entrée du village, à l’intersection de la D626 et la rue de Fontenay, ce mât de cocher.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Sainte-Céronne-lès-Mortagne

À l’intersection des D273 et D769, près du Plessis Poix et du Manoir de la Chapelle de Poix, ce beau mât mono-plaque.

-Cliquez sur la photographie pour voir la plaque de mât-

Poix est le plus grand village de la commune de Sainte-Céronne-lès-Mortagne. À l’intersection des D273 et D205, on y trouve encore ces deux plaques.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

 

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse