LIENS

 

VOICI UNE PAGE DE LIENS. ILS SONT CLASSES PAR THEME. N’hesitez pas à me signaler les liens vides.

 

 

Quelques pages dédiées aux plaques de cocher mais aussi aux panneaux indicateurs.

 La page Picasa de Jean-Michel LE VAOU. Créée depuis 2007 il fut sans doute l’un des premiers à s’intéresser aux plaques de cocher. Une carte de France sur laquelle on peut cliquer par département.

 

Un autre site dédié aux panneaux Michelin.

Contributeur 

 jmlv2012

Pano-Michelin.jpg

 La page Wikia de Rémi GRODZKI. Ecumeur du département de l’Oise, vous y trouverez moult bornes kilométriques mais aussi bien sûr des plaques de cocher.

Contributeur

 Sazan
 Le site d’Alexandre CONSTANTINI. Il s’est livré à une étude trés fouillée sur l’histoire des plaques de cocher de la Drôme. Outre les photos de plaques des documents relatifs à leur fabrication.

Contributeur

 image004--1-.jpg

Jean-Pierre LE PORT, son Tour de France 1959, des milliers de kilomètres à vélo, et bien sûr des centaines de panneaux routiers !

 

 

Contributeur

DSCN0058.JPG
François MALARD et sa panothèque. Collection d’environ 1480 photos ou dessins. En France mais aussi à l’étranger… panotheque   free.fr 
André BIANCO et son site l’Echo de Stan, La Pergellerie où il partage dans le Poitou – Charente et ailleurs ses découvertes.

L’article du Courrier de l’Ouest: 

Contributeur

 Screenshot (08h 49m 20s)
   
Les Panneaux Michelin: un fantastique travail de longue haleine sur ces panneaux, s’il n’est pas exhaustif sur le sujet il n’en est pas loin ! Par Philippe de Priester. img11626

 

LES ROUTES, leur histoire, les sites dédiés…

Sur Wikisara, les routes royales françaises. Wiki-wordmark
Sur Wikipedia, les routes impériales en 1811. Wikipedia
Sur Wikisara, tout sur les routes départementales. Wiki-wordmark
et les routes Nationales… Wiki-wordmark
Sur Google Play, les annales des Ponts et Chaussée, plusieurs volumes du XIXème siècle. google play logo

Le site de Mario sur les petites routes oubliées… entre autres découvertes…

Contributeur

i57859784. szw440h440
Sur ma Route… de Marc Verney qui depuis 2005 se livre à un travail journalistique sur l’histoire des Routes Nationales françaises. Sans équivalent et incontournable pour qui s’intéresse un tant soit peu au patrimoine routier de notre pays.  sur-ma-route.jpg

 

La confection du site

Le site LOCOM.FRANCE qui me permet de localiser les communes françaises. locom
Le site Gen.com, recherche de hameaux, communes…. incontournable GenCom FR Logo
Le SPLAF, le site ou je récupère mes cartes départementales mais aussi la carte de France de 1860. France
Sur Wikipedia, la liste des anciennes communes de France. Wikipedia

 

 

Cette liste de liens est loin d’être exhaustive. Ce sont les liens principaux  que j’utilise le plus régulièrement. Il manque entre autre une partie « Fonderies » et une source de documentation sur les divers ouvrages consacrés à l’aménagement des routes en France au XIXème siècle. Les Conseils généraux quand ils ont numérisé leurs archives constituent une source de documentation appréciable (voir par exemple l’article sur la Meurthe-et-Moselle) mais aussi les archives communales et les archives Nationales pour toute la partie décrets ministériels, Ponts-et-Chaussée etc…

Bien évidemment si vous connaissez des liens en relation avec la panneaux indicateurs de l’épôque faites le moi savoir.

 

LIENS

16 Comments

  • Reply Besson 11 janvier 2017 at 10 h 54 min

    Bonjour,
    Nous avons une belle plaque de cocher sur une des habitations du bourg. Pourriez-vous m’indiquer les références de quelqu’un qui pourrait la restaurer svp ?

    Merci d’avance.

  • Reply BOURREE 4 juin 2017 at 10 h 39 min

    Bonjour,

    Dans notre village il existe encore des plaque de cocher, pouvez-vous nous indiquer un mail pour vous adresser les photos

    Nicole

  • Reply Serra 15 octobre 2017 at 18 h 55 min

    Bonjour, dans le village de Mazaugues (Var), 2 plaques de cocher, si vous désirez mes photos personnelles libres de droit faites le moi savoir.
    Cdlt

  • Reply Renée Delattre 27 novembre 2017 at 14 h 41 min

    Grace à l’article dans Le Républicain du 23-11-2017, je découvre les actions de Nicolas Jamois sur la restauration des plaques de cocher.
    Il y en a 1 à VAUHALLAN village du Hurepoix en Essonne, sur une maison privée en face de l’église.
    Comment envisager sa sauvegarde et sa restauration?
    Renée Delattre présidente du Syndicat d’Initiative de Vauhallan.

    • Reply Patrick Rollet 27 novembre 2017 at 15 h 28 min

      Je communique votre demande à Nicolas Jamois.

  • Reply bouyer alain 27 novembre 2017 at 17 h 23 min

    Bonjour , j’ai cherché la plaque dans la ville de :Leplessispaté dans l’Essonne mais je ne l’ai pas trouvé serait-il possible d’avoir l’adresse merci pour votre réponse cordialement
    mr Bouyer

    • Reply Patrick Rollet 27 novembre 2017 at 18 h 42 min

      Vote adresse mail ne fonctionne pas.
      Sinon la plaque devait être route de Corbeil, aujourd’hui à la mairie. Cordialement.

  • Reply Annie Rieul 14 novembre 2018 at 10 h 50 min

    Bonjour, je cherche l’emplacement exact de la plaque de cocher à Quimper (chemin de grande communication 34 de Quimper à Bénodet).
    Cordialement
    A Rieul

    • Reply Patrick Rollet 14 novembre 2018 at 13 h 57 min

      Bonjour, je ne m’en souviens plus mais je connais quelqu’un qui l’a prise en photo récemment, donc je vous tiens au courant.

  • Reply Mazingand Isabelle 13 février 2019 at 17 h 55 min

    Bonjour,
    Quel bohneur que de découvrir votre site !
    Depuis des années je photographie des plaques sur ma route, et… les classe dans mon ordi ! Comment faire pour vous les envoyer ou contribuer sur le site ?

  • Reply THOMAS Michel 29 septembre 2019 at 8 h 50 min

    Bonjour,

    Vous avez situé dans les Vosges une plaque au Ménil (près du Thillot 88160).
    Vu les inscriptions sur la plaque celle-ci n’est pas bien positionnée sur la carte. Elle indique Charmois l’Orgueilleux à 4 km. Le Ménil est à 60 km de Charmois l’Orgueilleux. Position sur la carte à modifier.
    Cordialement

    • Reply Patrick Rollet 4 octobre 2019 at 10 h 52 min

      Merci pour cette remarque. Je fais une recherche et vous tiens informé de la rectification que je ne manquerais pas d’apporter.

  • Reply NICOSEL 16 août 2020 at 21 h 34 min

    Bonjour,
    Je suis intriguée, car vous montrez une plaque se trouvant dans mon village, Chaumont, en précisant qu’elle provient de la fonderie Bouilliant. Or, ladite plaque n’est pas estampillée. Comment savez-vous donc qu’elle est originaire de cette fonderie ?
    Vous remerciant de bien vouloir m’éclairer…

    • Reply Patrick Rollet 17 août 2020 at 11 h 07 min

      Bonjour, je présume qu’il s’agit de Chaumont dans le Cher.
      Effectivement j’ai précisé que cette plaque provenait de la fonderie Bouilliant. Tel était le cas de la plupart des plaques placées sur les Chemins de Moyenne Communication dans ce département. Ces chemins furent transformés en Grande Communication sans doute vers 1873, De même le 1er janvier 1873 était la date de déclassement des routes départementales dans ce département.
      Ces plaques avec les flèches ouvragées, les forts caractères pour le nom de la commune, sont caractéristiques de cette fonderie parisienne. Toutes les plaques issues de cette fonderie dont la production pour ce type de plaque avec lettres en relief s’est étalée de 1845 à 1880/1882, (ensuite c’est son successeur Grillot qui prit le relais) ne sont pas estampillées HBBté. Seules les plaques produites pendant la durée de validité du brevet, à savoir de 1846 à 1861 (15 ans) le furent. Ensuite le brevet étant tombé dans le domaine public je pense qu’il a cessé d’apposer son estampille, d’ailleurs de nombreuses fonderies telles Varigney ont produit ce type de plaque également. (on rencontre néanmoins après 1861 des plaques avec une estampille HBB -tout court- au verso).
      On peut parfois s’interroger si c’est Bouilliant ou Grillot, quand on ne connait pas la date de fabrication par exemple. Ici ces plaques sont antérieures à 1873, ce sont bien des Bouilliant.
      Bien à vous.
      Patrick Rollet

    Leave a Reply