ORNE page 14


 

Mantilly

Place de la Mairie / rue du Prieuré sur la D832, cette plaque. 

Sur la place de la mairie également, bâtiment éponyme, (D24) une seconde plaque. 

Photographie des plaques: Fabien DEMEULES



 

Saint-Mars-d’Égrenne

Juste après l’église, rue du Moulin (D217) à l’intersection avec la rue du Stade, voici ce mât mono-plaque. 

Photographie: Fabien DEMEULES

La D262 se jette ici sur la D21, nous sommes sur le lieu-dit Blanche. Nous trouvons sur ce mât bi-plaques les gares de Domfront et Torchamp.

-Cliquez sur de mât en face de vous-

Une autre intersection avec la D21, cette fois il s’agit du C11 allant à Saint-Mars-d’Égrenne. Cette voie dessert la Verronière et La Menterie. 

Cette fois nous sommes à l’intersection entre les D55 et la C12. Cette voie communale arrive près de l’église en ayant desservi une dizaine de lieux-dits. 

-Cliquez sur le mât-

Photographies: Daniel POUPINET



 

Torchamp

Dans le bourg, intersection entre les rues de La Petite Chapelle (D262) et du Tertre (D882), deux plaques en angle.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Fabien DEMEULES



 

Montreuil-la-Cambe

Face à l’église St Michel de la Cambe, intersection formée par le virage à angle droit de la D714 rencontrant la route allant au Haut-de-la-Cambe, ce mât bi-plaques très bien entretenu. Nous sommes sur le territoire initial de l’ancienne commune de La Cambe, absorbée en 1858 par Montreuil-la-Motte.

-Cliquez sur ce mât-

-Photographies: Guillaume VLG



 

Les Menus

Sur la D37, intersection avec la route de La Peignière (D614) un mât bi-plaques provenant de la fonderie de Bussy en Haute-Marne.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Toujours sur la D37 mais cette fois à l’intersection avec la route des Loges (D613) voici un mât mono-plaque. Cette fois il provient de la fonderie sarthoise Chappée.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Patrick ROLLET



 

Saint-Martin-des-Landes

Lieu-dit Houssemaine, intersection entre les D909 et D545, un mât bi-plaques. La D909 était de 1933 à 1973 la  Nationale N°809 décrite comme la route d’Alençon à Falaise. A l’époque de la plaque nous devions être sur le Chemin de Grande Communication N°40 allant de Pré-en-Bail à Falaises.

-Le mât est à gauche. Cliquez sur les plaques dans l’encart-

Photographies du mât: François-Xavier DESLANDES



 

Sévigny

 

Quartier des Maisons-Brûlées, D753, ce mât bi-plaques rechampi vers 2013 a aujourd’hui perdu en lisibilité. La route fléchée à 1km4 d’Argentan à Trun est l’actuelle D916. Initialement il s’agissait du Chemin de Grande Communication N°48: c’est sur cette voie qu’un essaie de goudronnage fut effectué dans l’Orne en 1904, sur une distance de 1km et une larguer de 5 mètres. 

-Cliquez sur chaque plaque-

Photographies: François-Xavier DESLANDES



 

Saint-Maurice-de-Désert

Sur la maison faisant angle à l’intersection entre la D18 dans le Bourg et rue du Lavoir (D955) une plaque avec quatre fléchages. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: François-Xavier DESLANDES



 

Saint-Fraimbault

Il y a un mât à l’intersection entre la D829 et la petite route rejoignant la D223 (à proximité du lieu-dit Belle Étoile). A l’autre bout de cette petite route il y a un autre mât non photographié. Nous lisons sur le tableau de droite la destination St Fraimbault-sur-Pisse devenu St Fraimbault en 1962.

-Cliquez sur chaque plaque-

Photographies: Daniel POUPINET



 

Saint-Roch-sur-Égrenne

Centre bourg, devant l’église St Roch, une mât bi-plaques scellé dans le trottoir. Nous sommes à l’intersection formée par les D823 et D831.

-Cliquez sur le mât-

De l’autre côté de l’église, sur la maison faisant angle avec la route de l’Hôtel Martin, cette plaque indique notamment la gare de St-Cyr-St-Mars. La gare comme la ligne n’existent plus. 

Sur le Grand Gué, intersection D823 X D217. Le clocher dans le fond est celui de l’église St-Roch.

-Cliquez sur le mât-

D831 à hauteur du calvaire, voici un mât initialement bi-plaques. Aujourd’hui n’en subsiste qu’une, celle fléchant les hameaux rencontrés sur la chemin se dirigeant vers Domfront. 

-Cliquez sur la plaque du mât-

Photographies:  Daniel POUPINET



 

Autheuil

Commune déléguée de Tourouvre-au-Perche

En face de l’église Notre-Dame (en médaillon sur la photo), sur ce qui s’appelle aujourd’hui la salle R. Giffard, ces deux plaques de cocher. Nous sommes à l’intersection des D290 et D600.

-Cliquez sur chacune des plaques en angle-

Le Chemin Vicinal 633 reliait La Gazerie au But.

Intersection entre la D290 et un chemin vicinal, voici un mât bi-plaques sur le hameau de La Gazerie. Nous remarquons sur l’une des plaques la mention FORTE RAMPE. Et effectivement le chemin menant au But à un certaine déclivité.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Ce chemin allant de La Gazerie au But fut achevé en 1884: cette année la,  la commune d’Autheuil demanda un allègement du contingent auquel elle était astreinte pour l’entretien du CIC N°90 dans le but de financer cette nouvelle voie. (reliquat dû au Sieur Aubert depuis 1879). Il fit partie du réseau subventionné et porta le N°633.

Empruntons ce chemin jusqu’au But. Nous y trouvons également un bi-plaques à l’origine, un monoplaque aujourd’hui. La Route de Paris mentionnée est la Nationale 12. 

-Nous y sommes. Cliquez donc sur ce mât-

Au sud du bourg, à l’intersection de la D600 avec un chemin local, voici ce mât, bi-plaques à l’origine, mais qui a perdu un bras.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies et localisations: Jeroen SWEIJEN



 

Bazoches-sur-Hoëne

En face de l’église St Pierre (D251) cette plaque directionnelle de taille respectable. On peut remarquer la calibrage des caractères selon la longueur du toponyme. 

-Cliquez sur cette plaque à droite-

En campagne, au nord de la commune, sur l’intersection D271 / C1, ce mât de cocher qui fut bi-plaques mais s’est cassé un bras…

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Bellou-sur-Huisne

Commune déléguée de Rémalard-en-Perche

Lieu-dit Les Cailloux, intersection entre la D11et la route dite de La Jinvrasière, un mât bi-plaques. 

-Cliquez sur chaque plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Bivilliers

Commune déléguée de Tourouvre-au-Perche

De part et d’autre du petit bourg de Bivilliers (voire carte), nous trouvons deux mâts de cocher. Celui-ci se trouve à l’est, à l’intersection de la D282 et la D602.

-Cliquez sur chaque plaque-

Celui-ci se trouve à l’ouest, en contrebas du manoir de la Peltrie, à l’intersection de la D282 et une route vicinale, la route du Château.

-Le mât au centre de l’image, cliquez sur chaque plaque-

Au lieu-dit la Fosse, au sud-ouest de Bivilliers, nous trouvons ce mât de cocher à l’intersection des D282 et D602.

-Cliquez sur chaque plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Bubertré

Commune déléguée de Tourouvre-au-Perche
Dans le petit bourg, en face de l’église, le long de la D32, intersection avec le C3, ces deux plaques  joliment repeintes, sur une bâtisse d’angle. En face de l’église St Michel, elles furent rechampies entre 2019 et 2021. Sur la plaque de droite est fléchée la Route de Mortagne, il s’agit de la Nationale 12.

-Cliquez sur chacune des plaques-

En empruntant la C3 à l’intersection avec un autre chemin vicinal, nous verrons un mât initialement bi-plaques. Aucune des deux ne subsiste. 

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Champeaux-sur-Sarthe

-Cliquez sur chacune des plaques de ce mât-

Nous sommes dans un virage à angle droit de l’actuelle D271. C’est à cette intersection avec la route allant sur le Haut Martigny que nous avons ce beau mât bi-plaques. La plaque de gauche fut cassée et réparée. 

Ce mât rappelle encore l’habitude de dire ‘Les Champeaux’, mais l’article n’a jamais fait partie du nom officiel. Ce ne sont pourtant pas les seules plaques de cocher où figure ‘Les Champeaux-sur-Sarthe’ ; l’usage s’est maintenu ailleurs dans l’Orne, mais ‘Les Champeaux(-en-Auge)’ a au contraire perdu son déterminant -en-Auge.

Jeroen SWEIJEN

Au carrefour formé par l’intersection entre la D768 et la route de Champeaux, lieu-dit Le Haut Martigny.

-Cliquez sur cette monoplaque-

-Cette carte pointe les deux mâts de Champeaux-sur-Sarthe mais aussi un mât sur la commune mitoyenne de St Germain-de-Martigny (cercle rouge) Voir #240



 

Saint-Germain-de-Martigny

-Le mât au premier plan est sur la commune de St Germain-de-Martigny. Cliquez sur chacune des plaques-

Au second plan un mât mono-plaque sur la commune de Champeaux-sur-Sarthe: #239

La D768 avant St Germain-de-Martigny passe par l’Hermantrie. C’est là que nous trouvons un mât amputé tel la croix près de laquelle il se trouve.

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Champs

Commune déléguée de Tourouvre-au-Perche
Au lieu-dit le Trésor, juste à l’ouest du petit village de Champs, voici ce mât mono-plaque. Nous sommes à l’intersection des D273 et D604.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Comblot

Le long de la D629, près du château d’eau, ce mât bi-plaques qui n’en porte plus qu’une. 

-Cliquez sur la plaque du mât-

Au sud de la commune, à l’intersection des D256 et D630, nous trouvons ce mât avec 1 seule plaque au lieu de deux et qui penche sérieusement … mais qui a encore une très jolie patine.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Courcerault

Commune déléguée de Cours-Maugis-sur-Huisne

Hameau la Fouquelière. Ce mât à l’origine bi-plaques, mais dont il ne reste qu’un seul bras (bien en forme, celui-là), se trouve à l’intersection des D256 et D629.

-Cliquez sur la plaque de mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Dancé

Commune déléguée de Perche-en-Nocé

À l’intersection principale du bourg, celle de la D11 (rue Loup du Bois / rue Jeanne d’Arc) et de la D283 (rue de la Braga / rue Saint-Jouin), trois plaques de cocher subsistent, toutes regroupées sur la même photo de vue d’ensemble ci-dessous. 

-Les trois plaques sont bien sur cette photo, cliquez sur chacune d’elles-

Photographies: Jeroen SWEIJEN

Sur deux des plaques figure la classification de la voie sur laquelle elles sont positionnées. Il s’agit du Chemin d’Intérêt Commun N°83: ce dernier fut créé entre 1880 et 1890 mais très certainement vers 1885.



 

Irai

Nous sommes à la Cernetterie, le long de la D918, localement appelée route de L’Aigle. Une plaque interdisant l’affichage sur le support sur lequel elle est apposée avec une référence à la loi du 29 juillet 1881, cette dernière, votée sous la IIIème République, impose un cadre légal à toute publication ainsi qu’à l’affichage publique, au colportage et à la vente sur la voie publique.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

 

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse