ORNE – Page 2


Argentan

MERCI à Pierre-Louis GOSSELIN pour cette capture d’écran

Il n’y avait pas encore de plaques de cocher à Argentan, c’est maintenant chose faite grâce à Marie-Anne Buisson. Elle se situe à l’angle de la rue de Mauvaisville et du chemin du Bief. En angle subsistent des crochets, vestiges d’une ancienne plaque disparue.

Argentan VUE

– Cliquez sur la plaque –

Route de Tercei, quartier de Coulandon. Voici deux mâts, l’un bi-plaques, l’autre mono-plaque, rechampis de frais. Coulandon était une paroisse rattachée à Argentan dès le début de la révolution. 

-Cliquez sur chacune des plaques-

-Sur la plaque-

Photographies: Véronique FOULON-LÉGÈRE

Quartier de Mauvaisville, également ancienne paroisse rattachée à Argentan au début de la Révolution. Deux plaques directionnelles.

-Sur la Nationale 158 de Tours à Caen, cliquez sur la plaque

-Cliquez donc sur cette plaque-

Photographies: vues d’ensemble:Véronique FOULON-LÉGÈRE ; plaques: Laurence DUTERTRE

Tout au sud de la commune d’Argentan (Orne), sur le territoire de l’ancienne paroisse de Mauvaisville, au lieu-dit Belle Eau, se trouve ce beau mât, plutôt en bon état.

Jeroen SWEIJEN

-Le mât dans l’encart, cliquez sur chacune des plaques

Photographies et carte: Jeroen SWEIJEN

Rue des Petits Fossés (D926, de 1973 à 2006 la Nationale 26, celle ci reprenant le parcours de Nationale 24bis depuis 1839), intersection avec la rue des Maisons Bruneaux (Route de Sevigny), une plaque:

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Laurence DUTERTRE


 

La Lande-de-Goult

Voici deux plaques de cocher, en parfait état, sur la hameau de la Perdrière, à la Lande-de-Goult. La seconde a été uniquement localisée sur Google Map mais est lisible.

Cliquez sur la plaque ci-dessus-

Seconde plaque vue Google map

Merci à Yves Berthelot de l’Amicale des Vieilles Soupapes Alençonnaises

Le site de l’Amicale

 

 

 


 Le Cercueil

Deux plaques de cocher sur cette commune du Cercueil. Elles ont été photographiées en août 2014 par Yves Berthelot. La seconde se situe comme indiqué sur la plaque dans le hameau de Aprel.

 

– Cliquez sur la plaque de droite uniquement –

– La seconde plaque –

 

Sur le lieu-dit de La Rochelle, intersection D908 / route du Pissot, cette plaque sur mât:

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Laurence DUTERTRE


Tanville

 Deux belles plaques de cocher à Tanville, la seconde de dimension peu courante avec pas moins de cinq directions.

 


 

Boucé

Un mât bi-plaques en pleine campagne, traditionnel dans ce département de l’Orne mais toujours admirable.

 

 

Cliquez sur le mât

Merci à Sylvie Gérault Ganivet pour cette photo de plaques

 

Place du Général Leclerc à l’angle des Cours Marais que ne voit-on pas ?

-Cliquez sur cette plaque-

Rue au Sel, en face de la mairie:

-La plaque à gauche, cliquez dessus-

 
Route d’Ecouché, intersection D204 / D2, cette plaque derrière un pylone:

Photographies: Laurence DUTERTRE 


 

Domfront (en-Poiraie)

Rue du Livet à Domfront, une plaque traditionnelle sur laquelle pour pouvez cliquer:

… mais aussi dans la rue Georges Clemenceau:

Merci à Gilles DELIGNY pour ces photographies de juillet 2014

Rue du Champ de Foire, sur le siège de l’hebdomadaire Le Publicateur Libre, voici une belle plaque:

-Cliquez sur la plaque à droite du bâtiment-

 
Rue du Mont Margantin, une plaque sur la D962.

-Cliquez sur la plaque (derrière les panneaux modernes à droite un autre plaque non photographiée)– 

Sur La Haute Vaie, la Croix Sillière, intersection D962 / route du Haut du Marais, un mât aujourd’hui monoplaque:

Au Petit Bazeille, D962 / Route du Bas Lose, cette plaque qui permet de vérifier que la fonte casse mais ne plie pas:

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: François ALASSEUR

 


Juvigny-sous-Andaine

 Sur cette maison traditionnelle, deux plaques de cocher à l’angle des rues de Lassay et Louis Esparre.

 

– Cliquez sur chaque plaque –

 

Et voici trois autres plaques en cette commune, photographiées par Nicolas Jamois.


Louvières

 Voici deux belles plaques de cocher à Louvières, il y en aura d’autres ainsi qu’une plaque de mendicité. Ces deux plaques ont été photographiées à quelques semaines d’écart par Boris Jacopin et Sylvie  Gérault Ganivet.

Comme dis plus haut, voici une plaque d’interdiction de mendicité:

Photographie: Boris JACOPIN


Sentilly

N’est-elle pas jolie cette petite Mairie dans la commune de Sentilly ! De plus deux plaques de cocher viennent la soutenir.

A noter que sur les plaques le nom de la commune se termine par un « I« . Et effectivement au XIXème siècle tel était son orthographe comme le prouve cet extrait de l’annuaire historique et administratif du département de l’Orne publié pour l’année 1809.

 

Ci-dessous l’entrée de la Mairie

 

et voici une vue d’angle sur laquelle on voit les deux plaques de cocher: cliquez dessus:

– Merci à Sylvie Gérault Ganivet pour ces beaux clichés –

Toujours à Sentilly mais cette fois sur Le Bourg en repartant sur Commeaux, ce mât bi-plaques.

– Cliquez sur le mât –


 

 

La Bellière

Sur le hameau de Rochereuil, voici déjà deux plaques en angle sur cette maison. 

– Cliquez sur les plaques pour voir la photo prise par Yves Berthelot

 

Maintenant, sur la Haute Bellière, un mât bi-plaque. Avec le crucifix en arrière-plan, une belle image de la campagne ornaise.

– Cliquez sur chacune des plaques, soyez précis –

Sur la D752 dans le Bourg, en prenant la route allant vers La Rochette, une belle plaque bien rechampie:

-Sur cette demeure en pierres, cliquez sur la plaque-

Juste avant sur la même voie une autre plaque. 

-Cliquez sur la plaque à droite, celle dans le fond est la précédente-

Photographies: Laurence DUTERTRE

Sur l’Être aux Maréchaux, La Haute Bellière, ce mât bi-plaques. 


Montmerrei

 Sur le territoie de la commune de Montmerrei, sur la Départementale 222, un mât bi-plaques.

– Cliquez sur le mât pour voir la photo prise par Yves Berthelot (une plaque) –

Ci-dessous son site de l’Amicale des Vieilles Soupapes Alençonnaises

Sur la Route Départementale N°16 traversant le bourg de part en part, voici deux réalisations, une plaque et un mât.

La plaque est à l’intersection entre la rue principale (D16) et la D751, ce quartier s’appelant la Sennegonnière. Le fléchage indique trois lieux dont le plus éloigné est à 600 mètres, une plaque vraiment locale.

Continuons à avancer sur cette route, en arrivant sur Le Fourneau, hameau de Pivrel, le mât bi-plaques.

-Cliquez sur chaque plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


Couterne

 Une plaque succincte mais qui n’a qu’un objectif, celui d’indiquer le chemin de la gare. Elle se situait d’ailleurs Boulevard de la Gare, aujourd’hui Boulevard du Docteur Léon Petit.

Cette rue a bien changé en un siècle et demi, ci-dessous deux cartes postales, l’une vers 1880, l’autre vers 1950.

– La plaque de cocher à gauche, cliquez dessus –

– Merci à Gilles Deligny pour cette photo –

Intersection entre la route de La Ferté-Macé (D916) et la route du Gros Chêne qui va à Lignou (le hameau de Lignou-de-Couterne autour de la chapelle de Notre-Dame-de-Lignou), voici un mât bi-plaques. On y lit Couterne-les-Bains, cette appellation en vigueur semble-t-il en 1913, sans doute avant.

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Laurence DUTERTRE


 Haleine

Sur le hameau de la Reinière, cette belle plaque de cocher, fond bleu foncé.

 

– Cliquez sur la plaque à l’entrée du village –


 La Chapelle-d’Andaine

 
(Commune déléguée de Rives-d’Andaine)

Sur le hameau de la Chiennerie, au carrefour du Moulin de Bouchard, voici un mât bi-plaques photographié par Gilles Deligny en 2014.

– Cliquez sur les deux plaques surplombant le ruisseau des Louvrières –

Auparavant, comme indiqué sur les plaques de poteaux, la Chapelle d’Andaine s’appalait La Chapelle Moche; le déterminatif était le nom d’une famille, encore présente dans la région (rien à voir avec un quelconque critère de beauté). Quoiqu’il en soit, De Gaulle en 1960 lors d’un passage dans le village lançait un vigoureux: « Vive la Chapelle Moche »; deux ans plus tard, le village changeait de nom.

 

– Cliquez sur les plaques photographiées par Sylvie Ganivet en 2015 –

Lieu-dit La Bruyère, en face de la route de La Haute-Boissière,  voici un mât bi-plaques au Clot (sur les cartes Le Clos). 

-Cliquez sur les plaques pour grand format-

Photographies: Gérard VIVIER de La Chapelle-d’Andaine


La Ventrouze

 Sur le hameau du Billot, à La Ventrouze, voici deux plaques traditionnelles.

 

– Cliquez sur les plaques –

– Merci à Gilles Deligny pour toutes ces contributions –


Champosoult

Une plaque sur le lieu-dit Les 4 acres.

– Cliquez sur le mât –

– Merci à Sylvie Ganivet pour ces photos –


Saint-Lambert-sur-Dive

 Voici une belle plaque à St-Lambert-sur-Dive (qui contrairement à l’orthographe de la plaque s’écrit aujourd’hui sans « S »).

 

– Cliquez sur la plaque pour grand format –

 


Mont-Ormel

 Lieu-dit La Panthelière, à Mont-Ormel, une mât mono-plaque photographié par Sylvie Ganivet.

 

 

– Cliquez sur la mât –

 


Le Bourg-Saint-Léonard

 Un beau mât mono-plaque avec pas moins de 5 directions photographié en 2014 par Sylvie Ganivet. Il se situe au croisement de la D16 et de D728 au lieu-dit Rabotte.

et dans le bourg cette plaque de cocher en parfait état:

 

– Cliquez sur la plaque –


Canapville

 Une belle plaque à 400 mètres du centre de Canapville photographiée par Sylvie Ganivet.

 

 

Au Bourg, toujours à Canapville, voici deux plaques de cocher, restaurées aprés 2010, ainsi qu’une plaque d’interdiction de mendicité.

 

Canapville VUE1

– Cliquez sur les plaques –

 

 

 

Canapville VUE2

Sur cette plaque, une seule direction, celle de Canapville centre. On peut remarquer que contrairement à ce qu’il est dit parfois, la plaque n’est pas positionnée à hauteur de cocher mais plutôt à hauteur de poussette !

 

 

-Cliquez sur la plaque pour la voir grand format –

 

Ces plaques ont été photographiées en 2013 par Raphaël dit Logales. 

Faites donc un tour sur son site: vélo mer

 

 


 Le Bosc-Renoult

Beau mât bi-plaques sur cette commune du Bosc-Renoult. A noter l’ortographe du panneau en un seul mot.

 


Méhoudin

 Plaque de cocher, fond bleu, lettres blanches, délavés mais couleurs visibles néanmoins. Photographiée à Gilles Deligny.

 

 


Pacé

 Deux belles plaques de cocher traditionnelles à Pacé, toutes deux sises sur le hameau du Chêne.

Le Chêne était une étape réputée sur la route de Bretagne, Nationale 12. Ci-dessous une carte postale années 1920 ou 1930, une plaque s’y trouvait.

Le même bâtiment aujourd’hui, 2014, sous un autre angle.

 

 

– Cliquez sur la plaque –

 

– La seconde plaque, cliquez dessus –


 Saint-Denis-Sur-Sarthon

Cherchez l’erreur… ces deux plaques, toutes deux sur la RN12, toutes deux indiquant les mêmes destinations, les mêmes distances, et sur la même commune ont toutefois une trés légère dissemblance. (sinon le fait que l’une d’entre elle est cachée derrière une gouttière).

 

 

– Cliquez sur la plaque –

Et voici la seconde plaque :

En prime, toujours à St-Denis-sur-Sarthon, voici une belle publicité murale

– Merci à Gilles Deligny pour toutes ces belles photographies –


 

Aubry-le-Panthou

Magnifique mât bi-plaques au croisement de la D706 et de la D26, photographié par Boris Jacopin en 2014.

 

 

Un autre mât bi-plaques sur la D706 photographié par Sylvie Ganivet en 2015:

 

– Cliquez sur les plaques –

 

Un troisième poteau, cette fois sur le Moulin Sainte Croix, photographié par Sylvie Ganivet et localisé territorialement par Marie-Yvonne Mersanne.

 


Camembert

 Un poteau mono-plaque dans cette commune mondialement connue. Il est situé sur le lieu-dit l’Islot; Le voici:

 

– Merci à Boris JACOPIN pour cette photo –

 

 

 


Crouttes

 Un beau mât bi-plaques, caractéristique à ce département avec neuf directions indiquées.

 

– Cliquez sur chaque plaque de ce poteau indicateur photographié par Boris Jacopin en 2014 –

 

Et a 300 mètres du bourg ce beau mât bi-plaques photographié par Sylvie Ganivet en 2015:

Cliquez sur chaque plaque.

Un troisième poteau sur Crouttes, il se situe sur la D916 à hauteur du Val-Postel et a été photographié par Sylvie Ganivet en 2015:

 

– Cliquez sur ce poteau –


 

Fontenai-sur-Orne

En pleine campagne, ce beau mât bi-plaque restauré. Cliquez donc sur les plaques.

 

FONTENAI VUE

– Merci à Logales –


 

 

Sainte-Opportune

Voici deux des mâts de Ste-Opportune. Ces deux mâts ne semblent pas dépasser le mètre 50… Celui sur la Bergerie semble en difficulté, il a du mal à tenir la verticalité! 

Ce département de l’Orne est vraiment le seul à avoir maintenu ses mâts directionnels en pleine campagne….

– Sur les Argalètes, le village qui se dessine au bout de la route est Ste-Opportune, cliquez sur le mât – 

Ste Opportune VUE LA BERGERIE 2010

– Pas très loin du  précédent, sur La Bergerie, cliquez sur le mât –


 

Juvigny-sur-Orne

Sur le territoire de la commune de Juvigny-sur-Orne, au croisement de la Départementale 240 et de la route allant vers le Port-d’Aunou, lieu-dit du Caillouet, un mât bi-plaque parfaitement restauré.

Juvigny-sur-OrneEn pleine campagne à l’intersection de deux routes…

Cliquez sur chaque plaque mais aussi sur le bas du mât, vous verrez qu’il vient de la fonderie de Bussy en Haute-Marne, comme beaucoup de mâts dans ce département de l’Orne.

Merci à  Anne-Marie Buisson pour ces magnifiques photographies.

(…) non loin du premier, à l’intersection de quelques petites routes de campagne reliant le bourg de Juvigny, le Port-d’Aunou et la D240, à un lieu appelé Le Caillouet (voir carte), ce qui est indiqué sur la plaque. Malheureusement, ce mât est en moins bon état et la deuxième plaque où l’on lit encore les premières lettres de Le P[ort-d’-Aunou] et d’Aun[ou-le-Faucon] est cassée.

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


 

Almenêches

Sur Almenêches, hameau du Mesnil, un mât bi-plaque, sous la protection d’un crucifix.

Almenêches Le Mesnil mâtSur son mât ci- dessous, l’inscription de la fonderie de fabrication, celle de Bussy en Haute-Marne.

Almenêches mât pied

Et cette fois dans le bourg d’Almenêches, voici deux plaques de cocher en fonte, elles aussi parfaitement restaurées.

Almenêches 1

Almenêches 2Un petit détail, Almenêches sans accent circonflexe tant sur les plaques que sur le mât.

Merci à Anne-Marie Buisson pour ces belles contributions.

Une autre plaque à Almenêches photographiée par Boris Jacopin en 2015:

Au lieu-dit La Gare-d’Almenêches à Almenêches (Orne), il n’y a plus de gare, mais il y a toujours un joli mât de cocher. Nous nous trouvons à l’intersection des actuelles D16 et D743.

Jeroen SWEIJEN

Cette intersection s’appelle la Gare Vignat. 

-Il s’agit de la ligne du Mans à Mézidon, cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


 

Exmes

Sur le territoire de la commune d’Exmes, lieu-dit Le Clos, au croisement de la D727 et D26, ce mât bi-plaque. La photo des plaques a été prise par Boris Jacopin en 2014, la vue de Google map date de 2010.

 

Exmes VUE

– Cliquez sur les plaques –

Et voici toujours sur cette commune d’Exmes un mât bi-plaques et une plaque traditionnelle photographiées par Boris Jacopin en 2014.


 

 

Saint-Aubin-de-Bonneval

Voici un mât mono-plaque sur St-Aubin-de-Bonneval, sur la D707, au croisement du chemin de la Bruyère et du chemin du Bois de la Boucherie.

 

St Aubin de Bonneval, D707 X La Bruyere et Bois de la Bouch– Photo prise en 2009 par Boris Jacopin

 

St Aubin de Bonneval– Photo Google map datant de 2010, le mât a été restauré –

Au croisement de la D130, de la D107, de la D49, juste à la limite de l’Orne et du Calvados, mais sur cette commune de St Aubin, voici un poteau bi-plaques:

Intersection D707 / D248, à l’entrée de la commune. Un beau mât bi-plaques.

-Cette vue pour situer le poteau, entrée du village-

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Sylvie GANIVET


 

Passais

Deux plaques de cocher traditionnelles à Passais, couleurs originelles.

Passais

Passais 2

– Merci à LOGALES pour ces clichés –


L’Epinay-le-Comte

Une photographie de 2013 prise par Logales. Plaque de cocher, repeinte fond bleu, caractères floconnés blanc (sauf ‘sur-Pisse’ bleu sur bleu mais quand même lisible).

L'épinay


La Cochère

En pleine campagne sur le territoire de la commune de La Cochère, ce poteau indicateur aux multiples indications. La commune de Nonant est depuis 1891 Nonant-le-Pin, ce panneau étant donc antérieur à cette année 1891.

 

48°43’19.42″N 0°10’03.34″E

– Cliquez sur les plaques photographiées par Sylvie Ganivet en 2014 –

Sur la D26 / route des Rues, ce mât bi-plaques:

-Cliquez sur ce mât-

Photographies: Boris JACOPIN


 

Aller à la page 1 3 4 5 6 7 8 9 10

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse