GARD page 2



 

Aubord

Place du Temple, intersections avenue de Camargue X rue de la Grande Terre (D35 X D14) cette plaque initialement sur une Chemin d’Intérêt Commun, celui portant le N°35 et allant de St Gervazy au Pont des Tourradons. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Beauvoisin

Rue de la Chicanette (D139) cette plaque en l’état. Anciennement Chemin d’Intérêt Commun N°39 et ce jusqu’en 1938. 

-La plaque près du boitier électrique à gauche-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Gallargues-le-Montueux

En 1969 Grand-Gallargues devient Gallargues-le-Montueux. 

Sur la rue Jean Grand (D742) intersection avec la rue Henri Aubanel (D12) cette plaque était donc sur le Chemin d’Intérêt Commun N°42. La station d’Aiguesvives est une gare aujourd’hui fermée mise en service pour le compte de la Compagnie Fermière du Chemin de fer de Montpellier à Nîmes en 1845.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Générac

Avenue de Camargue à Générac, cette plaque en l’état. Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication de St-Gilles à Clarensac, le N°14. Aujourd’hui sur la D14, sortie du bourg, rue de Camargue.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Le Cailar

Le Cailar, une commune par laquelle passait le Chemin de Moyenne Communication N°4 (1853), lequel devînt Chemin d’Intérêt Commun (vers 1860). Le pont à deux arches sur la commune du Cailar, sur cette voie, franchissant le ruisseau Le Vistre, fut construit en 1856. Nous sommes aujourd’hui dans la rue Jean Macé (D104).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Tornac

La borne est à l’intersection des anciennes Routes Nationale 107 et Route Départementale N°3. Lieu-dit La Magdeleine, actuelles Route de Guissac (D982) X Route de Nîmes (D907).

-La Route Nationale 107 de Lédignan (telle est son appellation sur cette borne)

Route Départementale N°3 d’Anduze à St Hippolyte. La Route N°3 en 1850 était définie comme étant la route d’Alais au Vigan par Anduze, Durfort et St Hippolyte. Mais cette appellation, partielle, se retrouve localement notamment sur le Courrier du Gard vers 1850-

-La troisième face de cette borne, gravée elle aussi, est plus énigmatique. Il s’agit d’une mesure de distance (86?? mètres) entre La Pyramide et Anduze. Le lieu-dit La Pyramide est situé à l’intersection entre cette Départementale N°3 et la Nationale 110 à St Christol-lès-Alès-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Lédignan

Nous étions lors de la mise en place de cette plaque au pourtour torsadé sur la Route Impériale 107. Elle allait à sa création de Saint-Chély-d’Apcher à Nîmes, elle était dite à sa création de Nismes à St Flour. Un burinage laisse apparaître qu’une tentative de N pour Nationale. 

Sur l’actuelle rue Auguste Richard (D907). 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Lézan

Du même fournisseur que la précédente, cette plaque était elle aussi sur la Route Impériale N°107 redevenue Nationale en 1870. Route d’Anduze (D907) intersection avec le Chemin du Lavoir.

-Cachée par le feuillage, cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Monoblet

Rue des Fontaines (D133) non loin du temple, voici une plaque initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°33. Cette plaque provient sans aucun doute de la fonderie Bouilliant ou de son successeur Grillot.

-Sur le second pilier en briques, cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

St Martial

Rue de la Bijoutière (D20) cette plaque était sise sur le Chemin de Grande Communication portant le même numéro. (20). Ce CGC allant comme il est inscrit en toutes lettres sur cette plaque, de St André de Valborgne à Sumène et au Vigan, fut le dernier, en 1872, à être terminé et entièrement viable; c’est par la descente  de Peyregrosse, toujours en état de lacune, que les travaux sur cette route se terminèrent. Notons que sa construction fut entreprise tardivement, en 1853. 

-Sur cet immeuble de deux étages, cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Denis CLAUDEL



 

Verfeuil

A l’ombre du beffroi de Verfeuil, sur l’ancienne épicerie du village, cette belle plaque compartimentée. Elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°43 de Lussan à Bagnols.

A noter qu’une demande de déclaration d’utilité publique relative aux travaux de construction de cette voie dans la commune de Verfeuil fut déposée en 1874. Il s’agissait de réduire les difficultés rencontrées par les usagers et liées à la déclivité consécutive à une succession de pentes et et de rampes (0,08/mètres) entre le CGC 23 et le bois d’Arboussas. La consultation auprès des habitants concernés fut positive, exception faite pour M. Villèle, propriétaire du domaine de Vigoutrès. Un accord fut trouvé avec le propriétaire en question. 

A 8 kms est fléché Bégude Christol. Et effectivement nous trouvons à hauteur de La Bégude, commune de Saint-André-d’Olérargues, un mas de Christol. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL

-Colloque devant l’épicerie-



 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse