RHÔNE page 6


 

Chaponost

Sur le Chemin d’intérêt Commun N°19 allant de Bonnand à Vaugneray, une plaque de cocher sur ce rond-point, route de La Borne Croisée:

Cliquez sur les deux plaques, la seconde étant une interdiction de mendicité.

Ci-dessous l’aqueduc de Bonnand fléché à 6km800:

Une autre plaque de cocher sur le hameau de Bouleau, elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°25 allant de St-Irénée à Malataverne.

 

– Merci à JC BRENIER pour cette contribution –

Toujours à Chaponost, cette fois sur un Chemin Vicinal ordinaire, une belle plaque aux couleurs originales photographiée par Boris Jacopin:

Intersection entre la Route des Pins et la Route des Aqueducs (D50), nous sommes sur les vestiges de l’aqueduc du Gier. Avec ses 85 kms cet aqueduc était le plus long desservant Lugdunum (Lyon). Voici un extrait de  Géographie du département du Rhône publié vers 1897 de F-A VERNET instituteur, ancien élève de l’Ecole Normale du Rhône:

On remarque dans cette commune (Chaponost) 90 arcades d’un magnifique aqueduc construit par les Romains pour conduire les eaux du Gier au plateau de Saint-Just. Ces belles ruines sont, avec le pont-aqueduc de Beaunand, le plus important monument qui nous reste de la domination romaine dans nos pays.

Nous y trouvons deux plaques, l’une sur un Chemin Vicinal, le N°2, l’autre sur le Chemin d’Intérêt Commun N°19 allant de Bonnand à Vaugneray sur une longueur de 11kms. 

La plaque qui était sur le C.I.C N°19 flèche la Route Départementale N°3. Or dans le Rhône les routes départementales furent toutes déclassées en 1887, la plaque est donc antérieure. Cette route (de Villefranche à Rive-de-Gier dans la Loire) fut classée en 1850. L’embranchement d’Oullins fut quand à lui classé en 1868. On peut en conclure que cette plaque fut mise en place entre 1850 / 1868 et 1887.

-Cliquez sur chacune des deux plaques

Plaque Le Plat de l’Air:

Plaque sur le Chemin Vicinal Ordinaire N°2:

Photographies: Jacques BORDENAVE


 

Haute-Rivoire

Voici un mât limite de département. Nous sommes aux confins des communes de Virigneux (Loire) et  de Raute-Rivoire (Rhône). Les deux Chemins d’Intérêt Commun qui se rejoignent ici sont pour la Loire le N°11, un chemin trans-départemental puisque allant de Montrond (les-Bains) dans la Loire à St Laurent-de-Chamousset dans le Rhône et, le N°31 pour ce département, de Virigneux à Bessenay. On peut penser que ces deux voies ont un tronçon commun entre les deux départements. 

Aujourd’hui lieu-dit l’Hôpital, D16 / D81. La photo ci-dessous fait ressortir la différence de chaussée entre ces deux départements.

-Cliquez sur ce mât à gauche, malheureusement cassé-

Photos: Dominique BONNEFOND


 

Lentilly

Route Nationale 7, au N°182, cette plaque en l’état. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU

Une seconde plaque est encore présente sur le tracé du Chemin d’Intérêt Commun N°57 allant de Vaugneray à Lozanne.  Aujourd’hui rue du Bricollet (un lieu-dit) intersection avec la rue de la Mairie. 

Photographie: Dominique BONNEFOND


 

Saint-Clément-les-Places

C’est à l’ombre de l’église St Clément, à l’intersection entre le chemin de le Croix Bayard, point d’arrivée de la D641, et la D101, que nous trouvons ce mât bi-plaques. A la fin du XIXème début du XXème siècle, nous étions sur un Chemin vicinal Ordinaire, le N°2, et sur un Chemin d’Intérêt Commun, le N°51, ce dernier allant de St Laurent à Panissière. 

 

En cliquant sur chacune des deux plaques ci-dessous vous lirez les indications portées sur chacune d’elles, notamment le C.G N°4. Cette voie à l’époque allait de St Symphorien à Tarare, depuis 1938 il s’agit de la D4. Également le I.C N°31, celui-ci allant de Virigneux à Bessenay, aujourd’hui la D81. 

-Cliquez sur chaque plaque-

Crédit photos: Dominique BONNEFOND


 

Lyon

Eh oui ! Même à Lyon il y a au moins une plaque de cocher, elle se situe dans le IXème arrondissement, au croisement de la rue Marietton et de l’Avenue Sidoine Apollinaire. Sur un Chemin Vicinal, le N°7, on a même son parcours sur la plaque, de St Just à St Simon.

Cliquez sur la plaque photographiée par JF LOBREAU en 2015 –

(2020)

Dans le quartier de St Rambert-l’Île-Barbé, une ancienne commune rattachée à Lyon en 1963 (IXème arrondissement), une plaque géographique photographiée par Boris Jacopin en 2015.

Cliquez sur la plaque (nouvelle fenêtre) –

Voici une seconde plaque sur l’ancienne Route Départementale N°12, à l’angle de la rue Berthelot et du Quai Claude Bernard.  Cette route allait de Lyon à Heyrieux, elle fut déclassée en 1887.

Photographie: Pierre DURIEZ

Voici une plaque qui était sur le Chemin de Grande Communication N°10bis, autrement dit avant 1887, la route Départementale N°10. Pas évident de localiser cette plaque compte tenu du fait que les lieux y figurant ont été rebaptisés. 

Le Pont d’Ainay a été écroulé le 3 septembre 1944. Le pont du Midi à 300 mètres est aujourd’hui le Pont Galliéni sur le Rhône mais également le pont Kitchener-Marchand sur la Saône et c’est bien ce pont qui est fléché sur la plaque. 

-Cette carte de 1872 avec les noms de l’époque, la plaque est sur le quai Fulchiron, lequel n’a pas changé de nom-

-La plaque indique également la Route Nationale 86-

Photographie de la plaque: Jean-Pierre FEVRE

A cinquante mètres du Pont Lafayette, Cours Lafayette, intersection avec le quai du Général Sarrail,  une plaque initialement sur le Chemin de Grande Communication N°11bis. Cette voie fut créée en 1887 suite au déclassement de la route Départementale N°11. 

Photographies: Isabelle MAZINGAND

-La plaque est déjà là-


 

Dareizé

De Tarare à Ternand, tel était le tracé du Chemin d’Intérêt Commun N°42 sur le quel est sise cette plaque. Route du Beaujolais (D31) cette plaque est en sortie de bourg. 

-Cliquez sur la plaque à gauche flèche blanche-

Photographie de la plaque: Jean-Michel ANDRY


 

Cours

Au lieu-dit La Bûche, sur la route du col éponyme (D8), se rejoignent deux autres routes départementales, les D31 et D87. Nous sommes à quelques centaines de mètres du département de la Loire. La plaque indique d’ailleurs la distance la séparant de cette frontière. Le Chemin d’Intérêt Commun N°58 allait de St Vincent au Cergne (Loire) en passant par La Bûche, telle était sa description en 1897. Sa longueur était de 14kms.

-La plaque bleue sur la maison, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Jean-Michel ANDRY

Cette maison était vers 1900 le café  Pothier


 

Saint-Igny-de-Vers

La Route Départementale N°15 allait de Villefranche à La Clayette puis de Beauregard (Ain) à La Clayette (Saône-et-Loire) sur une distance de 61kms. Elle devînt Chemin de Grande Communication N°15bis en 1887. 

Hameau des Janets, intersection entre la D43 qui va tout droit en Saône-et-Loire et la route du Gobier, ce mât bi-plaques parfaitement entretenu, un mât aux trois couleurs, vert, bleu et jaune.

-Cliquez sur ce mât-

Photographie du mât: Jean-Michel ANDRY


 

Saint-Vérand

Cœur du bourg de St-Vérand, Place de l’Église sur laquelle arrivent les rues du Beaujolais (D31), la Route Fleurie (D13E) sans oublier la rue du Crêt Manus, cette plaque est aujourd’hui sur ce que l’on pourrait nommer comme étant la maison de la Presse / Point Poste / Tabac.

Hier c’était un bureau de Poste, c’est à dire vers 1920. La plaque fut posée avant 1887, en effet est fléchée la commune de Ternand sur la Route départementale N°7, or dans le Rhône toutes les Départementales furent déclassées cette année là. 

Cette plaque était comme indiqué sur le Chemin d’Intérêt Commun N°42 allant de Tarare à Ternand.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Jean-Michel ANDRY

-Vers 1920 la plaque sur la Poste à gauche-

-Avant la création du bureau de poste (ou après son déménagement, la plaque à droite-


 

Villeurbanne

Rue du 4 août 1789 (D55), intersection avec le Cours Émile Zola (D6A), une plaque initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°5. Ce dernier allait sur une distance de 5kms de la Cité Lafayette à Vaux-en-Velin (la cité Lafayette est aujourd’hui le quartier villeurbannais du Totem). 

A noter qu’une autre plaque est fixée de l’autre côté de ce commerce, Cours Émile Zola, quartier Cusset. Elle n’est pas encore photographiée. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Mariejo LADETBIR

-La plaque est déjà là, à gauche. Le tramway est sur la ligne Perrache – Cusset. Pour manger au restaurant Les Terrasses descendre l’arrêt Stade des Iris


 

Charentay

Route d’Odenas (D62), sortie du bourg en allant sur cette destination, voici une plaque initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°74. Ce dernier allait en 1897 d’Odenas à Belleville. Cette voie de communication fut décrite ainsi en 1907:

Longueur 6598 mètres. Chemin en bon état. Des élargissements restent à faire dans le bourg de Charentay.(1)

-En arrivant dans le bourg, cliquez sur cette plaque à droite-

Photographie de la plaque: Joëlle Levêque & Josiane Pierrefeu

(1)Procés Verbaux délibérations Conseil Général  du Rhône 1907


 

Saint-Andéol-le-Château

Route de Mornant (D488E), intersection avec la rue Centrale (D2), cette plaque était sur un Chemin Vicinal Ordinaire.

Pont-Rompu se trouvait sur la Chemin de Grande Communication N°13 bis. Cette voie, anciennement Route Départementale N°13 allait de Villefranche à Rive-de-Gier. Route de Mornant / Place de la Pèse. C’est en effet en 1887 que furent déclassées les Routes Départementales, elles furent classées en CGC conservant leur numéro bissé.

– Merci à Boris JACOPIN pour cette belle plaque –

Une seconde plaque qui se situe à hauteur du N°312, rue Centrale. Elle se situe sur la D2, à l’époque le Chemin de Grande Communication N°2 allant de Givors à Chazelle.

-Cliquez sur cette plaque-

Renseignements et photographie de la plaque: Michel CHAUVEAU de l’Association Authon Patrimoine

-Les deux plaques sur ces cartes-


Aller à la page 1 2 3 4 5 6 VILLEFRANCHEST GEORGES


Telles sont les plaques répertoriées pour le département du Rhône. Il en reste au moins 4 dont je connais l’existence mais dont je n’ai pas les photos. Voici les communes concernées:

  • Villefranche/Saône: intersection Route du Rothier / Chemin du Bordelan (2 plaques en angle, une seule photographiée)
  • Villeurbanne, dans le haut du Cours Émile Zola, une plaque.
  • Arnas, La Grange-Ferret: sur 4 plaques seules deux sont photographiées. 

 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

 

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse