Villefranche-sur-Saône

Les dix plaques recensées à Villefranche se répartissent entre l’ancienne Nationale 6, aujourd’hui D686, et les quartiers périphériques desservis par des Chemins de Grande Communication, des Chemins d’Intérêt Commun et bien sur des Chemins Vicinaux Ordinaires. Ne subsistent aujourd’hui qu’une plaque sur un CIC, le N°20, et trois plaques sur les CVO. Les plaques les plus anciennes sont sur la Nationale 6 et proviennent de la fonderie Bouilliant, sur le CIC également, cette dernière date d’entre 1878 et 1880. Par contre celles sur les CVO sont plus tardives et proviennent de la fonderie  Brousseval en Haute-Marne, on peut les dater de la fin du XIXème début du XXème (en 1895 le Conseil Général du Rhône budgétait l’achat de plaques à poser à l’intersection des CVO avec les autres routes). 

Une plaque de limite de département se situe rue de Beauregard. Elle précise que la frontière entre le Rhône et l’Ain se situe sur l’axe central de la Saône. Il s’agit d’une plaque de la fonderie Bouilliant. 

CHALONS-CARTE.jpg

-Cliquez sur chaque point bleu pour accéder aux plaques correspondantes ci-dessous-


 
Villefranche-sur-Saône

 
Un certain nombre de plaques en cette commune, notamment sur la Nationale 6.

La première ci-dessous, tout est dit quant à son emplacement en légende.

La plaque en 2019 repeinte et protégée avec de l’antirouille:

Photographie: Jean-François LOBREAU

 

Deux autres plaques que voici, la première toujours sur la Nationale 6, la seconde sur le Chemin d’Intérêt Commun N°20, ce dernier partant de Dorieux pour rejoindre Villefranche. Nous sommes à l’intersection des rues Jean Cottinet et d’Anse.

 -Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Jean-François LOBREAU

 

Encore sur la Nationale 6, croisement des   rues de Roncevaux  et de Belleville:

 

Rue d’Anse, Rue Porquerolles, nous voici toujours sur la Nationale 6: Porte d’Anse.

-Cliquez-

Photographies: Jean-François LOBREAU

Cerise sur le gâteau, Jean-François LOBREAU a localisé la plaque géographique de Villefranche, cliquez dessus pour accéder à la page consacrée à ce type de plaques:

 
Une petite dernière sur un Chemin Vicinal Ordinaire, le N°23. Rue François Giraud / rue de Tarare (D38).

Photographie: Francis MERLE

 
Nous voici dans le quartier de Bordelan. A l’intersection de la Route de Rottier et du Chemin de Bordelan, deux plaques en angle sur une maison. Elles étaient initialement sur deux Chemins Vicinaux Ordinaires, les N°5 et 11. (seule celle sur le VO 11 a été photographiée). 

-Cliquez sur la plaque-

©Avec l’aimable autorisation de Marie-Noelle TOINON – Le Progrès

 
Rue Loison de Chastelus, quasiment à l’intersection avec la rue Pierre Berthier (D504), dans un quartier rénové aux constructions récentes, celui de la Quaranteine, une plaque en fonte directionnelle, laquelle s’intègre parfaitement à cet environnement.

©Avec l’aimable autorisation de Marie-Noelle TOINON – Le Progrès

 
Rue de Beauregard, juste avant de franchir le pont sur la Saône, une belle plaque de limite de département. Il devait y en avoir sur chaque route franchissant une frontière départementale. 

-Sur l’hôtel restaurant Le Faisan Doré, cliquez sur la plaque-

Photographies: Josiane PIERREFEU


Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse