NORD page 6



 

Cambrai

 Une borne en pierre érodée qui fut posée alors que cette voie était royale. Elle se situe au début de la rue des Capucins. Et nous y lisons que Douai est à 25 km 20. Remontons le temps: la rue des Capucins est antérieure à 1830 car, comme le précise le site de la ville, la Rue Neuve des Capucins fut, elle, percée cette année là. Cette rue des Capucins est la première rue que nous trouvons en entrant dans la ville par la Porte de Selles par la Route N°39. 

-Carte de1838: Porte de Selles, rue de Selles, rue des Capucins-

La Route 39 (ou Royale 39) allait de Tremblois-lès-Rocroi à Montreuil en passant donc par Cambrai. Le tronçon qui nous intéresse, juste avant la rentrée dans Cambrai, fut repris par la Route Nationale 43: cette voie dite de Montreuil-sur-Mer à Mézières passait par Cambrai mais aussi par Douai. D’ailleurs à Douai elle est appelée la route de Cambrai.

Il s’agit d’une reprise d’une voie royale. En effet la grande route de Douai à Cambrai, même si elle est ultérieure aux différentes chaussées Brunehaut, fut ouverte suite à la création du pont sur la Sensée (1660). Mais même avant la création de ce pont on pouvait franchir la rivière grâce à un bac à Aubigny. Il est donc logique que nous trouvions cette borne (sans doute du XVIIIème) rue des Capucins. 

Photographie: Christophe DELILLE


 

Nomain

Deux bornes à Nomain, elles sont en fonte et repeintes aux couleurs en vigueur depuis 1913, à savoir Rouge pour les Nationales, jaunes pour les départementales. Ces couleurs correspondaient aux codes cartographiques mis en place par Michelin. Les indications portées sur les faces latérales ont été ôtées sur la première. Elles proviennent de la fonderie Bussy en Haute-Marne.

Photographie: Nomain Rétro


 

Wandignies-Hamage

Une borne sur le hameau de Hamage (D299) quelque peu ensevelie par les revêtements routiers. Nous lisons dans l’encart qu’elle se situait sur le Chemin d’Intérêt Commun N°81. Ce chemin allait d’Hornaing à Marchiennes. Cette voie était décrite comme facilitant les relations entre Hornaing et Marchiennes car plus courte que la combinaison CGC 13 Valenciennes à Somain et Départementale N°4. En outre elle est le débouché, dans deux directions différentes, de la commune de Wandignies. Nous voyons sur cette carte de 1866 qu’elle était en effet la seule route traversant Wandignies et Hamage. (l’actuelle D299 est issue de la fusion des réseaux des Chemins de Grande Communication et des Chemins d’Intérêt Commun en 1892). 

Photographie: Christophe DELILLE


 

Lederzeele

Cette plaque se situait à l’intersection entre la route de Cassel (D26) et celle de St Omer (D928), lieu-dit Le Kruys. Plus précisément à l’angle formé par ces deux voies sur la café Jean Bart. 

-La café Jean Bart sur lequel se trouvait cette plaque-

Cette plaque était à l’époque sur le Chemin de Grande Communication N°26 (il pouvait aller de Watten à Cassel mais semble bien postérieur à 1892). Aujourd’hui elle n’est plus en place mais a été restaurée par Steven SOULARD.  Voici une page sur son site consacrée à cette restauration.


 

Raismes

La Nationale 45 sur laquelle était positionnée cette plaque allait de Marles dans l’Aisne à Valenciennes. Elle se situe rue Anatole France, cette rue comme on le voit sur le plan ci-dessous étant partagée entre Raismes et Anzin. Nous sommes bien sur Raismes.  Vicoigne à 2km7 est un quartier de la commune mais aussi une abbaye dont le domaine s’étendait sur plusieurs hectares.  Ceci pourrait expliquer la distance de 2kms7 alors qu’aujourd’hui ce quartier est éloigné de 4kms. 

Photographie: Maxime Tribouilloy


 

Valenciennes

Deux plaques en angle dans le quartier de St Vaast-là-Haut, intersection avenue Desandrouin (D13) / rue de Tinchon, une rue résidentielle aujourd’hui mais un Chemin Vicinal Ordinaire à l’époque. La première plaque était sur le Chemin de Grande Communication N°13 partant de Valenciennes pour rejoindre Somain.

-Ne cliquez que sur la plaque en face de vous, l’autre n’a pas été photographié-

Photographie: Maxime Tribouilloy


 

Anzin

Il ne s’agit pas d’une plaque directionnelle mais d’une plaque ayant appartenu à la Compagnie des Mines d’Anzin et annonçant que nous sous trouvions que un chemin particulier. Il est vraisemblable que ce chemin ait mené vers l’une des nombreuses fosses exploitées par la compagnie répartie sur plusieurs milliers d’hectares du Nord.


 

Abscon

Le Chemin d’Intérêt Commun N°68 sur lequel se situait cette plaque allait de Wavrechin (sous-Faulx) à Denain. Cette plaque n’est plus en place mais elle devait se situer rue Pierre Bachelet (D645). 

Reprographie: Fabien DEMEULES



 
Boussois

Article du 17 juin 2018
Cette plaque, tout comme celle de Jeumont au bout de la route, sur la D959 actuelle, était sur le Chemin de Grande Communication N°5. Cette mention  devait figurer dans l’encart.

Photographie: Lionel MAINE

Décembre 2020

La maison où se trouve actuellement la plaque, dont je vous ai envoyé le 15 juin une photographie, finira par être démolie dans quelque temps.
Il nous paru important de, dés maintenant, la sauvegarder; aussi, désormais, elle sera exposée dans notre Musée de la « Mémoire verrière de Boussois ».
Lionel MAINE
Non seulement cette plaque a été sauvée mais elle va aujourd’hui retrouver une seconde jeunesse.  Après grenaillage aux microbilles d’acier et cuisson epoxy, elle est, pour le moins … ressuscitée !
Nous attendons impatiemment la touche finale ! Bravo pour ce sauvetage patrimonial.
 


 
Faches-Thumesnil

C’est en 1914 que Thumesnil, hameau de Faches, est associé au nom de la commune. En 1951 est validée l’orthographe définitif du nom de la commune, Faches-Thumesnil (sans accent circonflexe comme on peut le trouver sur divers documents officiels).

Le Chemin de Grande Communication N°145 semble être celui créé en 1892 et allant d’Emmerin à Mouchin (nomenclature 1900).

 

Photographie: Teo L-c



 
Sainghain-en-Mélantois

Cette plaque devait se situer au Grand Sainghin (D146), peut-être sur le restaurant Les Arcades. Elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°146 allant de Lille à Sainghain-en-Mélantois. 

Photographie: Gilles LEBOUCQ


Aller à la PAGE 2 – 3 – 45 – 6

Lien vers groupe facebook

Groupe Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse