La Ferté-Milon: les deux plaques rechampies

C’est Pierre Chaix qui a rechampi les deux plaques directionnelles de La Ferté-Milon. Elles se situent respectivement sur la Route Nationale 36 allant à sa création de Soissons à Melun et sur le Chemin de Grande Communication N° 17, lequel allait de Noyon (Oise) à Soisson.

Elles proviennent toutes deux de la même fonderie: Grillot. Le Sieur Grillot (Augustin-Louis-Georges) est le successeur de la fonderie Bouilliant, cette fonderie du quartier de Belleville à Paris détentrice du brevet concernant les plaques avec lettres en relief d’un seul jet. Mais la fonderie Grillot possédait également une « filiale » à Noyon dans l’Oise, cette proximité pouvant expliquer le contrat passé avec le département de l’Aisne.

Les plaques sont « ornées » d’une marque, il s’agit de la marque de fabrique de la fonderie: un « G » sur une abeille. Il est difficile de discerner l’abeille sous le « G », elle est souvent interprétée comme une couronne. Mais il s’agit bien d’une abeille, la marque a été déposée au tribunal de Commerce de la Seine en 1888.

Pierre Chaix a pris soin de peindre délicatement cette marque de fabrique sur la plaque où elle est visible: félicitation pour ce délicat travail, les ouvriers de ces fonderies du siècle dernier dont les conditions de travail n’étaient pas des meilleures le méritent bien.

Ci-dessous les deux marques, l’une discernable, l’autre, située en bas à gauche de la plaque mais plus difficilement lisible:

 

Egalement au verso des nombres coulés en relief: 15 et M1570. Il s’agit là d’une numérotation destinée au placement des plaques sur les sites. Ces numéros étaient déterminés par les agents-voyers qui établissaient des plans de pose. Quand un arrivage de plusieurs centaines de plaques arrivait, mieux valait savoir où exactement les placer !

-La signification de la mention B.T.O 26, gravée manuellement est aujourd’hui inconnue. On retrouve ce sigle (B.T.O) sur une plaque de Bretagne-

Voici donc ces deux plaque, avant / après. Ces plaques seront bientôt remises en place par la municipalité après nettoyage des murs.

-Où l’on discerne la couleur bleue qui déjà était une couleur de rechampissage apposée la plaque déjà en place, le mur en témoigne-


Les articles consacrés à Pierre Chaix sur la page:

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse