NORD page 9


 

Renescure

Rue de Therouanne (D255), intersection avec l’actuelle D642 (Route Nationale 42 de 1973 à 2006) cette plaque flèche notamment la station de Wardrecques. Sur la ligne de St Omer à Berguette cette station (ouverte après 1874) était sur tout destinée à recevoir les produits fabriqués par l’importante fabrique de sucre dans ce village. 

-Cliquez sur cette photographie pour vous rapprocher de cette plaque-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici

Photographie: François D.

Le projet d’une ouverture de halte à Renescure fut refusé en 1884 pauis accepté (compte tenu de la taille de la commune) en 1889. Cette plaque ne semble pas être sur la voie publique.



 

Artres

Rue du Tapage (D59) intersection avec la rue du Cateau, c’est sur la Chapelle Notre-Dame d’Artres que nous trouvons cette plaque. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Bellaing

De Valenciennes à Somain, tel était le parcours du Chemin de Grande Communication N°13 (1884). La plaque se situe dans un virage à angle droit de la rue Jean Jaurès (D313) au N°47, celle-ci rejoignant le parcours originel de la D13. 

-La plaque aucentre de la photo, cliquez pour vous en rapprocher-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Béthencourt

Cette plaque est sur la mairie. Et la mairie se situe Place Jean Jaurès (D16), la plaque flèchant des destinations que nous trouvons en empruntant la rue Émile Zola d’un côté, la D16 de l’autre. Nous trouvons la Station de Caudry: située sur la ligne de Cambrai à Châtillon, la section de Caudry à Walincourt fut livrée à l’exploitation le 1er janvier 1887. 

A noter que le Chemin de Grande Communication dont le N° n’est pas visible sur la plaque pourrait être le N°76 de St Waast à La Guizette classifié en 1857

-La plaque à claiquer en accédant à la porte par la rampe-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici

-La plaque est en hauteur, des inscriptions murales peintes indiquent la direction de Quievy. Vers 1920-



 

Brillon

En face de l’église St Martin, intersection entre les rues du Maréchal Foch (D35) et du Maréchal Joffre, en angle sur les murs de l’école, voici deux plaques. Si l’une comme indiqué dans l’encart était sur un Chemin Vicinal Ordinaire (celui portant le N°5) la seconde était sur un Chemin de Grande Communication : il s’agissait du N°35 allant de Douai à St Amand

-Les deux plaques en léger décalage sur lesquelles vous pouvez cliquer-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Cousolre

Si la commune de Cousolre est raversée par la Nationale 49 dite de Valancienne à Maubeuge, c’est sur la voie desservant la gare de Cousolre que nous trouvons cette plaque. Cette gare était sur un embranchement de la ligne de Maubeuge à Fourmies et était à 4 kms du centre. Aujourd’hui rue de la Gare (D80). Il pouvait s’agir du Chemin d’Intérêt Commun N°80bis. 

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici 



 

Dehéries

Une borne en fonte, elle est aujourd’hui, rue de Bohain (D360) à Dehéries. Elle jallonnait l’ancienne Départementale N°11 allant de Cambrai à Guise. De 1933 à 1973 cette voie intégra la Nationale 360. 



 

Escaudœuvres

Nous sommes ici sur l’actuelle D114 (route de Naves) au débouché de la rue du 11 Novembre (D113) venant du centre de la commune d’Escaudœuvres. La route de Cambrai au Quesnoy est également dite Chaussée Brunehaut. 

Nous étions sur une Chemin d’Intérêt Commun, sans doute celui de Cambrai à Vendegies: en 1892 il s’agissait du N°208. 

-Cliquez sur cette photo pour vous rapprocher de la plaque-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Ghissignies

Dans le virage de la D86 après l’église St Jean Baptiste, cette plaque rue de la Paix. Le Chemin d’Intérêt Commun N°86 allait du Quesnoy au Câteau (Cambrésis). 

-La plaque à droite dans le virage, cliquez sur cette photographie pour vous en rapprocher-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Halluin

Initialement il y avait bien un CGC allant d’Halluin à Armentières, il portait le N°69. Une partie fut intégré à la Route Départemente N° 2 en 1872.  Parallèlement, le Chemin de Grande Communication N°14 allait à son origine d’Armentières à Ypres en Belgique. La suppression de tronçons de Deûlement aux écluses, la création d’un pont fixe au Bout du Monde, eurent pour effet de joindre la Route N°2 et le CGC 14 sous cette dernière appellation.

Mais je ne vois pas par quel revirement le CGC N°14 aurait pu desservir la commune d’Halluin. En 1892, la route d’Armentières à Halluin (plus connue sous le nom des Pavés de Bousbecque) donna lieu sur ce tronçon -Bousbecque à Halluin- à pavage, et ceci compte tenu du trafic conséquent. Et nous étions bien sur le CGC 69. 

Cette plaque était sur un café qui se trouvait à l’angle des rues de Lille et de la Lys. Récupérée, elle est maintenant installée « Carrière Dervaux ».

Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Hérin

Rue Émile Zola (D70) intersections avec la rue Gustave Delory (D470), cette plaque.

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Jolimetz

Dés 1889 un voeu du Conseil Général demandait que tous les trains omnibus de Valenciennes à Aulnoy s’arrêtent aux gares de Locquignol et Jolimetz. Cette ligne fut créée en 1862. 

Nous lisons sur la plaque (en l’état) que le Point d’Arrêt de Jolimetz est à 0km6. Il s’agit d’un lieu-dit (voir carte) mais correspondant bien au passage à niveau et à un ancien hôtel. La plaque se situe rue du Rond Quesne intersection avec le Chemin des Béguines.

-La petite flèche bleue à gauche pointe l’emplacement de la plaque-

-Cliquez sur cette plaque dans l’angle-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

La Longueville

Rue du Pont-sur-Sambre (D117) cette plaque en sortie de bourg sur un bâtiment d’entreprise. Le Chemin d’Intérêt Commun N°117 allait de Malplaquet à Aulnoye (1900). 

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Les-Rues-des-Vignes

La Rue-des-Vignes est une commune du Nord bâtie sur la rice gauche de l’Escaut. Les limites de la commune ont cette particularité de former deux enclaves se rejoignant en un point central. La borne présentée ici est à l’extême sud, frontière entre le Nord et l’Aisne. 

-Sur cette carte Wiki la borne est pointée par la flèche bleue-

La borne est donc interdépartementale et est aujourd’hui sur la D644, laquelle franchit ici le Nord et l’Aisne. Il s’agissait à l’époque de la Nationale 44: elle était décrite comme la route de Chalons-sur-Marne à Cambrai. Mais elle se terminait à Bonavis, avant Cambrai, 7 kms plus au nord, où elle était remplacée par la RN17. 

-Sur cette photo IGN de 1989 borne au chapeau rouge N44-

-En haut en arc de cercle: de Châlons-sur-Marne à Cambrai-

-A gauche commune de Vendhuile (Aisne), à droite Les-Rues-des-Vignes-

Photographie: Pays d’Ch’ti, Pays d’Ici



 

Lynde

Une plaque sur le Chemin Vicinal Ordinaire N°13 et se situe rue des Joueurs, intersection avec la Rte Nationale (D642 depuis 2006) qui traverse le nord du le territoire communal. 

La D642 était de 1974 à 2006 la Nationale 42, de 1933 à 1973 la Nationale 344. Mais à l’époque de la plaque il s’agissait de la Route Départementale N°7 (d’Hazebrouck à St Omer) ou N°9 (de Lille à St Omer). 

-La plaque est bien encastrée dans le mur à l’angle, cliquez dessus-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Marchiennes

Route Nationale (D957), sur la maison faisant angle avec la rue du Houblon (rue frontière entre les communes de Marchiennes et de Beuvry-la-Forêt), cette plaque. Cette D957 fut nationalisée de 1933 à 1974 puisqu’il s’agissait de la Nationale 357 de Cambrai à Orchies. Mais auparavant, et donc à l’époque où cette plaque fut installée, nous étions sur la Route Départementale N°4 de Cambrai à Tournai (1884). 

La plaque flèche à 0km6: Le pavé de Marchiennes. Voici un extrait des délibérations du Conseil Général du Nord en date du 1er avril 1889:

Il s’agissait de supprimerla subvention accordée pour l’entretien de ce chemin et de l’accorder à un autre Chemin Vicinal Ordinaire, celui des Prières. Mais cette description nous permet de le situer aujourd’hui, il s’agit de la rue de la Bermerie (prolongée par la rue du Pont-de-Houblon) à Beuvry-la-Forêt. 

-Cliquez sur cette plaque en haut à gauche de la porte-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Marcq-en-Barœul

De Paris à Lille et à Ostende, tel était la description de la Route Nationale 17 à sa création en 1824. Rue de Menin, cette rue traverse le quartier du Pont-de-Marcq, un ensemble de maisons autour du pont franchissant le Canal de Roubaix.

Le Pont-de-Marcq en lettres italiques signifie que nous ne sommes pas sur une commune mais sur un quartier ou lieu-dit. 

-La plaque en haut à gauche de la porte du garage-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Millam

De Bourbourg à Lederzeele, tel était le parcours suivi par le Chemin de Grande Communication N° 46 jalonné par cette plaque en l’état. Rue de l’Église (D46), non loin de la mairie. 

-Rapprochez vous de cette plaque (et du renfort mural) en cliquant sur la plaque-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Mons-en-Barœul

Au 63 rue Voltaire, la rue Voltaire étant la ligne frontière entre Lille et Mons-en-Marœul. Il y a une seconde plaque rue Gambetta, même bâti, même commune, mais non photographiée. Cette photographiée était sur le Chemin de Grande Communication N°6 allant de Lille à Lannoy.

-Cliquez sur la plaque de gauche-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Nivelle

Hameau et rue Hauterive, sur la D66, cette plaque intialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°66 (il devait aller de Petit-Brillon à Bruille-St-Amand mais il n’est pas nomenclaturé).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Oudezeele

Sur cette magnifique petite maison située à l’angle de la Route de Steenvoorde (D18) et du Chemin vert, deux plaques en angle. 

-Les deux plaques en angle, leur couleur assortie à celle des volets. Cliquez sur chacune d’elles-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Pitgam

Cette plaque sur l’entrée de l’ensemble du bâti appelé La Place, c’est à dire  la D17 rencontrant ici la Voie Communale N°201 et la rue de l’Église : la mairie, l’ancienne maison commune construite en 1842, quelques commerces, tels sont les bâtiments que nous rencontrons sur cette place. 

L’encart dans lequel étaient inscrits la classe et le numéro de la voie sur cette plaque sont vides: il pourrait s’agir du Chemin d’Intérêt Commun N°127 allant de Gravelines à Zeggers-Cappel. 

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici

-Vers 1960, la plaque pointée par une petite flèche bleue-

-Vers 1900-



 

Preux-au-Bois

Le rue du Bois (D243)  traverse la commune d’ouest en est et vient de Bousies. Il devait en être de même pour l’ancien Chemin d’Intérêt Commun N°111: en 1884 cette voie allait d’Englefontaine à La Balance. La plaque rue du Bois juste en face de la rue d’Avignon est en l’état.

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici 



 

Prisches

En 1884, le Chemin de Grande Communication N°32 allait bien d’Étrœung à Landrecies, deux communes flèchées sur la plaque. De 1933 à 1973 cette voie fut nationalisée puisqu’elle intégra la RN364 d’Anor à Landrecies.  Elle est fixée sur une maison rue d’Avesne (D964).

-Cliquez sur la plaque au dessus des portes de l’ancienne grange-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Salesches

Nous trouvons cette plaque en venant de Ghissignies par la rue du Quesnoy (D86). Comme indiqué dans l’ancart, nous étions sur le Chemin d’Intérêt Commun N°86, il allait du Quesnoy au Câteau (Cambrésis). Cette plaque a été rechampie. 

La station de Salèches était sur la ligne de Cambrai à Dour en Belgique, l’Assemblée Nationale ayant décidé de la construction de cette ligne en 1872. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Verlinghem

En venant de Verlinghem et en arrivant sur le hameau du Corbeau, nous trouvons cette plaque sur la première maison. Rue de Messine (M57) nous étions sur le Chemin d’Intérêt Commun N°57 (nouvelle numérotation). La Station de St André était sur la ligne de Lille aux Fontinettes mise en service en 1848. 

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Zuytpeene

Elle devait se trouver sur le Chemin d’Intérêt Commun N°138 mais n’est plus en place. Récupérée sur un site marchand par Steven Soulard et restaurée, elle sera accrochée en mairie. 



 

Auberchicourt

D’Auberchicourt à Bugnicourt, tel était le parcours en 1884 du Chemin de Grande Communication N°47 jallonné par cette plaque. Auparavant il s’agissait du chemin allant de Bugnicourt à Aniche, deux communes flèchées sur cette plaque. Rue Gabriel Peri, intersection avec la rue de Flines, anciennement Le Deauville (Café Presse Tabac).

-Cliquez sur la plaque, petite flèche blanche-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Aulnoye-Aymeries

En 1953 les deux communes sont rattachées.

Nous sommes sur le territoire de l’ancienne commune d’Aymeries. Le Chemin de l’Abreuvoir était un Chemin Vicinal Ordinaire (le N°7 dit d’Aymeries à Gommegnies) traversant la Sambre par le pont d’Aymeries;  cette plaque est située au point de départ de ce CVo à l’intersection avec la rue de Pont-sur-Sambre (D117). 

En 1888, le Pont d’Aymeries était en si piteux état que la circulation des voitures chargées fut interdite, entraînant l’impossibilité de cultiver une bonne partie des terres de la commune. Déjà, en 1882, les 345 premiers mètres de ce Chemin pourtant Vicinal ordinaire intégrèrent le réseau subventionné justement pour permettre au département de faire des travaux sur ce pont qui menacait de s’écrouler. 12000 frcs furent octroyés. Il faudra attendre 1890 pour que ces travaux soient intégrés au programme annuel de financement. 

Photographie: Zozo Zozo



 

Mons-en-Pévèle

En rentrant dans l’Estaminet « Chez Flavien » vous pourrez voir cette plaque de rue en fonte.

Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Avelin

Ennetières-lez-Avelin est un hameau de la commune d’Avelin. 

L’origine est ancienne, avec des lieux-dits comme le fief du Burgault, de la seigneurie d’Anstaing, La Croix, de la seigneurie de Duremort, l’arbre d’Ennetières et le petit et le grand Ennetières. Et pour ce qui est de la vie quotidienne, c’était celle d’un hameau, surtout composé de fermes, où la présence de la grand-route exposait au passage et à la visite des armées : l’événement le plus important ayant été l’héroïque défense de Lille par le maréchal de Boufflers (septembre 1708), souvent évoquée comme « la canonnade d’Ennetières ». 

© Micberth (Présentation de la monographie de la paroisse d’Ennetières-lez-Avelin par l’abbé H. Desmarchelier -1909)

Cette plaque jallonnant cette Route Nationale N°17 sur un secteur pavé illustre bien cette présentation. Elle se situe sur la rue homonyme au N°49. 

Photographie extrait du site: La Mémoire de Ronchin



 

Lezennes

Rue Paul Vaillant Couturier (N°42) cette plaque rechampie avec des couleurs peu usitées. Nous lisons sur la plaquette encastrée I.C N 146 et en dessous A (?) 1860. Le Chemin d’Intérêt Commun N°146 allait de Lilles pour rejoindre Sainghin-en-Mélenthois, il passait effectivement par Lezennes. Quand à l’année 1860, il y eut effectivement un achèvement de la signalétique de ce type faisant suite à la circulaire de 1859. 

©Pays Ch’ti, Pays d’Ici

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie extrait du site: La Mémoire de Ronchin



 

Solesmes

Le Chemin de Grande Communication N°43 terminait son parcours ici, à Solesmes, il venait de Landrecies. Rue Henri Barbusse (D43) avant la rue du Moulin Cardon. 

-La plaque prés de la gouttière à cliquer-

Photographies: Pays Ch’ti, Pays d’Ici



 

Solrinnes

Une borne marquant le Kilomètre 7 Grande Rue (D80). Solrinnes en 1860 était l’une des deux seules communes du Nord à ne pas être reliées à la voirie vicinale de Grande Communication. Ce fut fait à la création du Chemin d’Intérêt Commun N°106 (ou 107 selon les documents) rejoignant Dimechaux à 3kms. Cette voie fut en 1867 intégrée au Chemin d’Intérêt Commun N°80 de Beugnies à Sains. (plus tard ce chemin fut prolongé jusqu’à la frontière d’un côté, jusqu’à Sains de l’autre). De l’ancienne Départementale 6 à Beugnies (déclassée en 1883) à Solrinnes, nous avons bien 7 kilomètres. 

-Photographie: Pays Ch’ti, Pays d’Ici


 

Aller à la PAGE 12 – 3 – 45 – 6 – 78

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

Patrick Rollet
Author: Patrick Rollet

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse