DRÔME page 10


 

La Penne-sur-l’Ouvèze

L’habitat étant très dispersé et la plaque de distances légales n’étant pas sur la mairie, je n’ai pas pu la localiser. Mais, photo à l’appui, elle existe bien. Apparemment La Penne prit l’extension sur l’Ouvèze en 1920 (notice communale Cassini). Ce qui pourrait vouloir dire que cette plaque n’est pas l’originale, comme on le sait ces plaques furent fabriquées au XIXème siècle. D’ailleurs, Alexandre Costantini s’est fait la même remarque, soulignant que les minuscules n’étaient pas employés sur les autres plaques. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Christian MASSON



 

Montclar-sur-Gervanne

Route de La Conche, en face du monument au mort, la plaque de distances légales est là. Nous lisons sur le mur deux dates, 1861, année de pose de cette plaque, 1784, année de construction du bâtiment. 

-Cliquez sur la plaque-

-Une plaque avertissant que la maison est assurée contre l’incendie. La Caisse Générale Assurance Agricole et contre l’Incendie fut crée en 1858-

Photographies: Christian MASSON



 

Ferrassières

La plaque de distances légales est comme neuve. Elle a été remise en place au centre du village après restauration. Je présume qu’elle est sur l’église.

Photographie: François FOURNIER

Cette plaque directionnelle engoncée dans son mur était donc sur le Chemin de Grande Communication N°13. Il traversait la Drôme puisqu’il partait de Sault dans le Vaucluse pour rejoindre Laragne dans les Hautes-Alpes.

-Le tracé du CGC N°13-

-Cliquez donc sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Alexandre COSTANTINI



 

La Chaudière

Deux plaques sur le même bâtiment. Nous sommes au centre du village. 

-Cliquez sur cette plaque, il s’agit de la plaque de distances légales communale-

Photographie sous Licence Créative Commons: Sebleouf   (format 2500 / nouvel onglet)

Dans l’angle de la même maison, cette plaque indiquant la direction de St Nazaire, une commune située à une quinzaine de kilomètres.

Photographie: Jean-Marc PLUMEL



 

Les Granges Gontardes

Une peinture de restriction concernant l’eau du lavoir. 

-Cliquez sur la peinture murale-

Photographies: Colette ROUILLY



 

Teyssières

Comme un certain nombre de communes en Drôme, la plaque de distances légales de Teyssières semblait égarée. Heureusement, lors de travaux elle a été retrouvée dans le grenier de la mairie. Le Maire, M. Franck Mucke, a décidé de la faire restaurer (atelier Jouve et Malfatto à Etoile-sur-Rhône) et elle a été fixée sur la façade de la mairie. Une très belle initiative, laquelle nous permet aujourd’hui d’admirer cette plaque aux couleurs originales. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies et renseignements: Benjamin DUMAS



 

Mollans-sur-Ouvèze

L’extension sur-Ouvèze date de 1936.

Cette plaque de distances légales, aujourd’hui sur la mairie, fut retrouvée il y a quelques années par M. Jean-François Colonat*, restaurée et remise en place. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Cathy ROSTAING

  • Jean-François Colonat est membre de l’Académie Drômoise des Lettres, Sciences et Arts. Fondateur et président des Amis de Mollans  – Responsable des archives communales de Mollans.


 

Piègon

Manifestement ce muret support de plaque a été conçu et fabriqué à cette fin. Son emplacement ne déroge pas à la règle selon laquelle le lieu d’implantation de  ces plaques communales doit être au centre du village ou à un endroit où les gens se  rassemblent; c’est ici le cas puisque au-dessus d’un point d’eau et tout à côté d’un lavoir. 

-Cliquez sur  cette plaque-

Photographies: Cathy ROSTAING



 

Treschenu-Creyers

Commune déléguée de Châtillon-en-Diois

Treschenu et Creyers fusionnent en 1972.

Sur la Route du Col de Menée (D120), hameau des Nonières, nous étions sur le Chemin d’Intérêt Commun N°20, lequel allait de Châtillon au Col de Menée. (nomenclatures de 1848 et de 1922). 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Iwan LE CLEC’H



 

Eurre

Dans le centre du bourg. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Alexandre COSTANTINI



 

Eyzahut

Entre deux maisons, l’église de l’Exaltation de la Sainte Croix (XIIème siècle) supporte la plaque de distances légales dont les couleur est assortie aux volets. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Alexandre COSTANTINI



 

Grane

Sur l’Hôtel de Ville, telle est bien la place de la plaque communale de distances légales.

-Dans l’angle, cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Alexandre COSTANTINI



 

Vaunaveys-la-Rochette

En 1972 Vauvaney et La Rochette-sur-Crest fusionnent.

En toute logique il existait deux plaques de distances légales. Celle de Vaunaveys place de la Mairie / rue de l’Auberge.

-Cliquez sur cette plaque-

La plaque de La Rochette se situe sur le hameau de Massonnes, lieu-dit anciennement sur le territoire de la commune de La Rochette. La vue date de 2009, la photo de la plaque de 2011. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Gérard BETTON



 

Laval d’Aix

Sur la mairie bien entendu, un bâtiment soit construit soit rénové en 1863.

-Cliquez donc sur cette plaque-



 

Montmaur-en-Diois

L’extension en-Diois date de 1936.

Cette plaque est possiblement sur la mairie. La photographie ci-dessous est de Jean-Noël Couriol , historien drômois réputé et malheureusement décédé le 28 octobre 2020. Elle provient du site d’Alexandre Costantini.



 

Ourches

Sur le mur longeant la mairie, telle est la plaque de la plaque de distances légales.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Alexandre COSTANTINI



 

Ponet-et-Saint-Auban

Ponet sur la rive droite et St Auban sur la rive gauche fusionnèrent vers 1890. 

-La plaque sur la mairie, ancienne école communale laïque-

Photographie de la plaque: Gérard BETTON



 

Roynac

La plaque de distances légales sur l’église. Le chef-lieu de canton sur la plaque est Crest Sud, depuis 1948 il s’agit de Marsanne. 

-Cliquez sur cette plaque-



 

Salettes

Près de l’église à clocheton, la plaque de distances légales.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Alexandre COSTANTINI



 

Vachères-en-Quint

En 1920 Vachères prend l’extension en-Quint.

La plaque est dans le centre du village près d’une fontaine. 

-La plaque est sur le bâtiment de droite-

Photographies: Marie-Françoise BASTIEN – Alexandre COSTANTINI


Page 12 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse