All Posts By

Patrick Rollet

AUBE page 7



 

Saint-Julien-les-Villas

Sancey-Saint-Julien puis St Julien à partir de la révolution, c’est en 1919 que la commune s’appelle St Julien-les-Villas. 

Rue Aristide Briand (D21) cette plaque était donc initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°21 allant de Troyes (à quelques kilomètres) à Montaulin.

Photographie: Stéphane BOUGEL


 

Longchamp-sur-Aujon

Longchamp devînt Longchamp-sur-Aujon en 1919.

Le Chemin de Grande Communication N°10 sur lequel se situait cette plaque est antérieur à 1872, celui-ci allait de Longchamp pour rejoindre la Haute-Marne. Cette plaque est  aujourd’hui rue de Clairvaux (D12).

Photographie: Luc LEFRAY


 

Montaulin

Étonnant de trouver une telle plaque à Montaulin alors qu’aucune route nationale ne traverse  la commune. Il semblerait qu’elle ait été sauvée par un particulier, elle est toutefois visible puisque photographiée.

-Cliquez sur la plaque pour grand format-

Photographies: Luc LEFRAY – Patrick LIEUGAUT


 

Montsuzain

Le Chemin d’Intérêt Commun N°8 dont il s’agit ici allait de Échelles à Voué fut classé en 1846. Sur 33km ce chemin avait vocation à établir une communication directe entre les arrondissements d’Arcis et de Bar-sur-Aube.

En 1881 son parcours changea. La plaque est donc antérieure à 1881. Aujourd’hui rue du Guide (D8) avant l’intersection avec la rue du Stade (D9).

-Cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Luc LEFRAY

La rue Jobelet se jette dans la rue du Stade (D9) et c’est à cette intersection que se situe cette plaque à l’origine sur le Chemin d’Intérêt Commun N°9. Il s’agit d’une plaque issue de la fonderie Varigney qui peut être ultérieure à 1904. En effet c’est en 1905 que Mailly est devenu Mailly-le-Camp.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

Nogent-en-Othe

Sur ce qui était le Chemin d’Intérêt Commun N°22 allant d’Ervy à St Mards, cette plaque. Elle se situe sur la Route de St-Mards-en-Othe (D22).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Luc LEFRAY


 

Périgny-la-Rose

Il y a une plaque à l’intersection entre la Rue de l’Église (D40) et le Chemin de Béthon. Cette signalétique est sur un Chemin vicinal Ordinaire, le N°1. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Patrick LIEUGAUT

En sortant du village direction la Marne (le département), une seconde plaque qui était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°40. Cette voie fut tardivement classée: en 1878.

La même plaque photographiée par Patrick LIEUGAUT ci-dessus, Luc LEFRAY ci-dessous


 

Praslin

Rue d’Apigny (D28), dernière maison du bourg, cette plaque était initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°28. En 1866 cette voie allait de Lantages à St-Parres, donc sans passer par Praslin. Mais en 1879, l’appellation est modifiée: la voie part de Pargues pour aller à La Villeneuve-aux-Chênes, et cette fois Praslin est bien sur son parcours. 

Dernière ligne: 39.  Nous avons là une numérotation mise en place par les agents-voyers, bien utile pour, d’après les plans sur lesquels figurent ces numéros, placer sur le terrain les plaques. En outre, cela nous donne une indication sur le nombre de plaques qui furent mises en place et par déduction, sur le nombre de plaques subsistant aujourd’hui. 

-Invitation à emprunter cette route campagnarde, à gauche la plaque à cliquer-

Photographie de la plaque: Patrick LIEUGAUT


 

Rhèges

D’Arcis à St Just dans la Marne, tel était le parcours du Chemin d’Intérêt Commun N°14 sur lequel était installé cette plaque. Sur la Grande Rue (D8), dernière maiosn direction Bessy.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Luc LEFRAY


 

Roncenay

La mairie de la commune de Roncenay se situe à l’intersection de la rue éponyme (D109) et de la rue du Gué (D109A). Et c’est sur ce bâtiment, datant d’après l’inscription du fronton de 1899, que furent fixées deux plaques directionnelles. Ces deux plaques étaient à l’époque sur des Chemins Vicinaux Ordinaires. 

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Isabelle MAZINGAND


 

Villy-le-Bois

Restons sur la Départementale 109, en arrivant à Villy-le-Bois, sur la façade de la mairie, une plaque directionnelle. Ce bâtiment date de 1881 toujours d’après l’inscription au fronton. Et comme la plaque sur la même voie de Roncenay, elle était sur un Chemin Vicinal ordinaire.

-Cliquez sur cette plaque-

Crédit photos: Isabelle MAZINGAND  pour la vue de la mairie, Patrick LIEUGAUT pour la plaque


 

Dosches

Sur le hameau de Rosson, deux plaques directionnelles. C’est en 1796 que Rosson et Dosches fusionnent. Route du Balcon du Parc (D48), à l’angle formé avec la rue du Puits. (la seconde plaque est juste avent celle-ci mais non photographiée).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Luc LEFRAY


 

Semoine

Deux plaques sur la même maison à l’angle de la rue des Sources (D110) et de la rue du Moulin (D10). 

  • La rue des Sources était à l’époque un Chemin Vicinal. C’est la plaque la plus ancienne des deux. Juste en-dessous une plaque d’assurance (disparue aujourd’hui): Assurance Le Nord fondée en 1840. Il s’agissait d’une assurance contre l’incendie. 
  • Rue du Moulins, la plaque est plus récente puisqu’elle date de 1923. A usage des automobilistes, c’est un concurrent local à Michelin.

-Cliquez sur chacune des deux plaques-

La plaque sur le Chemin vicinal à gauche:

La plaque sur le I.C 10 à droite:

Crédit photos: Patrick LIEUGAUT (2018) – Luc LEFRAY (2011)

 


 

Saint-Pouange

Une plaque non localisée à St Pouange.

Photographie: Luc LEFRAY


 

Unienville

Une plaque perpendiculaire au mur sur lequel elle est fixée, il s’agit d’une ancienne plaque d’entrée de commune. Je ne suis pas certain qu’elle soit toujours en place.

Photographie: Luc LEFRAY


 

Vanlay

Sur ce qui était le Chemin de Grande Communication N°9 allant de Bar-sur-Seine à Chessy (nomenclature 1872) cette plaque. Aujourd’hui Route de Chaource (D443), dernière maison du village. 

– La plaque est sur la maison à gauche-

photographie de la plaque: Luc LEFRAY


 

Vendeuvre-sur-Barse

C’est en 1848 que Vendeuvre prend l’extension sur-Barse.

Une plaque sur ce qui était la Nationale 19: cette route allait (de 1860 à 1973)  de Paris Porte de la Gare à Bâle en Suisse.  A l’angle de la Grande Rue (D79) et de la rue du Chapon (D39).

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Pascal WISSENBERG

Une seconde plaque qui peut être datée aux alentours de 1850. En effet, nous savons que c’est en 1848 que l’extension sur-Barse est mise en place. On pourrait penser qu’elle est antérieure à 1848. Toutefois, et contradictoirement, l’une des destinations fléchée  est Brienne-Napoléon. Or c’est de 1849 à 1881 que la commune de Brienne-le-Château s’appela ainsi. 

La route Départementale N°3 sur laquelle était sise cette plaque allait de Tonnerre (Yonne) à Dienville. A noter que le prolongement au delà de Dienville ne fut voté qu’en 1843 sans qu’il ne soit question de prolonger la route jusqu’à Brienne. D’ailleurs en 1849 la Départementale 3 allait jusqu’à La Rothière. On notera son numéro de placement: 184. 

La plaque est aujourd’hui rue de La Côte d’Or (D443), sur l’établissement Hôtel Restaurant éponyme. 

-Cliquez sur cette plaque, laquelle d’après moi a dû changer d’emplacement depuis sa mise en place-

Photographies: Patrick LIEUGAUT

Cette plaque était sur le Chemin de Grande Communication N°19, créée en 1859 (Délibérations Conseil Général Aube) et allait dés son origine de d’Essoyes à Piney. Aujourd’hui elle n’est pas localisée mais pourrait se trouver (si elle existe encore) sur la D79.

Photographie: Luc LEFRAY (2013)


 

La Vendue-Mignot

Sur le Chemin d’Intérêt Commun N°1 allant de Vaudes à Chamoy et passant donc par La Vendue-Mignon, cette plaque au fond vert du meilleur goût. Sur une sympathique maison à colombages, Rue Grande, sortie du bourg, la plaque.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Luc LEFRAY


 

Ville-sous-la-Ferté

La Route Départementale N°2 partait de Vitry-sur-Marne (Marne) pour arriver à Dijon (Côte d’Or). Elle traversait donc du nord au sud le département. 

Route de Dijon (D396) nous trouvons la plaque numérotée 169. Nous sommes en sortie de bourg direction la Haute-Marne.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: vue de Pascal WISSENBERG & plaque de Luc LEFRAY

En remontant dans la commune, toujours Route de Dijon, nous trouvons la plaque numérotée 168. Elle était évidemment sur la Départementale N°2 de l’époque. A ses côtés une plaque d’interdiction de mendicité. 

-Cliquez sur chacune des deux plaques-

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Ville-sur-Terre

De Bar-sur-Aube à Soulaine, tel était le parcours de la Départementale N°14. Route de Soulaine (D384), cette plaque est en sortie de bourg.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Villemereuil

Rue de la Glacière, intersection avec la rue de la Croix Blanche (D123), ce mât bi-plaques fabrication locale en ce qui concerne le montage: un morceau de cornière sur lequel sont fixées deux plaques. Les plaques proviennent de la fonderie Wynants, Badré et Cie dans les Ardennes, elles datent de 1923.

 

Photographie: Luc LEFRAY


 

Villette-sur-Aube

C’est en 1919 que l’extension sur-Aube fut ajoutée à Villette.

C’est sur la rue de la Place de l’Église (D149) que cette plaque fut apposée. A l’intersection avec la rue de Paris (D441), il s’agissait à l’époque d’un Chemin Vicinal. 

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographie: Luc LEFRAY


 

Villiers-le-Bois

Intersection entre la Route de Bragelogne (D82) et la Route d’Arthonnay (D34), cette plaque de 1923 en fonte à destination des automobiles. En 1923 il ne s’agissait pas de la Départementale 82 mais du Chemin d’Intérêt Commun 82: il allait de Flogny (Yonne) aux Riceys. La mention I.C sur la plaque a été buriné. 

-Cliquez sur cette plaque-

Crédit photos: vue de Patrick LIEUGAUT & plaque de Pascal WISSENBERG

Une plaque d’entrée de village sur la Grande rue (D34) en venant de l’Yonne ou de Maisons-lès-Chaource. J’ai vérifié au cas où auraient subsisté d’autres plaques du même acabit de l’autre côté de cette commune, mais non !

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographie de la plaque: Jean-Michel ANDRY


 

Vitry-le-Croisé

Sur la Chapelle de St Langueur érigée en 1846, nous sommes dans la rue Neuve (D4) à l’intersection avec le Chemin de Marloise. Le Chemin d’Intérêt Commun N°4 sur lequel était apposée cette plaque allait de Bar-sur-Seine à Bar-sur-Aube.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Brienne-le-Château (Musée)

Au 34 rue de l’École Militaire, le Musée Napoléon de Brienne-le-Château recèle deux belles plaques directionnelles en fonte. 

Une plaque à Brienne-Napoléon, il s’agissait de 1849 à 1881 du nom de la commune de Brienne-le-Château. La plaque, postérieure à 1870*, était sur la Nationale 60. De 1824 à 1973 cette voie allait de Châteauneuf-sur-Loire à Toul. (on l’appelait à son origine la route de Nancy à Orléans).

* Dans le cas ou la mention IMP ait été burinée pour y ajouter la mention NAT, elle serait antérieure.  Il est possible que ce soit le cas, il faudrait examiner la plaque de près et de visu.

-Cliquez sur cette plaque pour la voir en grand format-

La seconde plaque était sur une commune distante d’une dizaine de kilomètres de Brienne-le-Château: Lesmont. Cette plaque était elle aussi sur la Nationale 60, à l’époque, Route Impériale. La plaque peut dater d’environ 1850 / 1860. Le N°60 en première ligne est un numéro de placement géographique.

-Cliquez sur cette plaque pour grand format-

Photographies des plaques grand format: Patrick LIEUGAUT


 

Arcis-sur-Aube

La Route Départementale N°1 allant de La Belle-Étoile à Lesmont passait donc par Arcis. Quand le Conseil Général de l’aube finança les plaques directionnelles sur le département en général, les routes départementales en particulier, l’agent voyer de l’arrondissement numérota la plaque N° 158 à Arcis.  

Rue de Brienne (D441) sortie du bourg direction Torcy-le-Grand. 

Photographie: Patrick LIEUGAUT

-Comme on peut le constater sur la photographie ci-dessous la plaque a été réchampie entre 2016 et 2019-


 

Virey-sous-Bar

Une plaque sur ce qui était le chemin de Grande Communication N°22 allant de Lenclos à Beauvoir. Ce chemin avait son origine au Pont de Courtenot et se terminait sur la Route départementale 3 un peu au delà de Beauvoir (1849), sa distance était de 23km1/2. Ces précisions pour aider à la recherche de localisation de cette plaque, en effet elle n’est pas localisée

Photographie: Jean-Michel ANDRY (2018)


 

Dosnon

En venant de Trouans on entre à Dosnon par la rue de La Huitrelle (D9). Et sur la première maison à gauche en arrivant, la plaque ! Une bien belle plaque située à l’époque sur le Chemin d’Intérêt Commun N°9 qui allait de Mailly à Nogent-sur-Aube. 

Une plaquette rectificative de distance pour aller sur Ramerupt. Il pourrait s’agir d’un pont construit et diminuant de manière significative les distances. 

-Dans le fond les deux clochers de l’église St Pierre, à gauche la plaque à cliquer-

Photographie de la plaque: Patrick LIEUGAUT


 

Jaucourt

Quelque part dans la commune de Jaucourt, une plaque d’interdiction de mendicité.

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

Crésantignes

Sur cette portion initiale de la Route Impériale N°77 construite ici entre 1850 et 1852, écart des Cheminots, cette plaque qui n’a pas été modifiée de puis sa fabrication. 

-La plaque est sur le dégagement en face, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Patrick LIEUGAUT


 

Mailly-le-Camp

En 1905 Mailly prend l’extension Mailly-le-Camp.

La plaque est sise rue du Général de Gaulle (D9), initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N°9. Il partait dés son origine de Mailly (plus précisément de la Nationale / Impériale N°77 qui ne se situe qu’à quelques centaines de mètres)  pour rejoindre Nogent-sur-Aube. D’ailleurs le parcours mesuré pour Châlons est celui empruntant cette nationale. 

-Cliquez donc sur cette plaque-

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

Merrey-sur-Arce

Quelque part à Merry-sur-Arce cette plaque d’interdiction de mendier en piteux état. Elle n’est pas localisée.

Photographie: Patrick LIEUGAUT


Page 2 3 4 5 6 7

 

Regarder passer la diligence, c’est bien, monter dedans, c’est mieux

Groupe Plaques de Cocher

Patrimoine Routier