Seine-et-Oise page 3


Vert-le-Grand

Deux plaques de cocher à Vert-le-Grand, mono-directionnelles, l’unique destination en très gros caractères.

 

– Cliquez sur la plaque pour la voir de plus près –

– Celle-ci vers Juvisy, cliquez dessus –


Vert-le-Petit

 Sur le Chemin de Grande Communication N°31, cette belle plaque restaurée, cette fois quatre fléchages.

– Cliquez sur cette plaque –


Soisy-sur-Ecole

 Sur la voie de Grande Communication N°141, deux plaques, l’une Michelin, l’autre traditionnelles en fonte. A remarquer, la distance évaluée ver Milly est plus précise sur la plaque de cocher, antérieure.

 

– Les plaques des trois communes d’Essonne ci-dessus ont été photographiées en 2015 par Denis CARINI

Au croisement des rues de St Spire et de La Ferté Alais, quatre plaques indicatrices dont trois en fonte.

Cliquez sur les plaques

Merci à Gilles Deligny

Ces 4 plaques ont été rechampies par Nicolas Jamois en septembre 2017. Voici trois photos prises le jour de  leur remise en place:

Voir l’article consacré à cette restauration:


Rosay

 Sur l’ancienne Nationale 183 cette plaque de cocher. Jean-Louis DORE l’a photographiée avant qu’elle ne soit noyée dans la végétation. Cette voie allait de Magny à Chartres par Maintenon, une voie de troisième classe issue en 1820 de l’ancienne Route Départementale N°5 en Seine-et-Oise. Boulevard de l’Europe (D983).

La même plaque photographiée par Jean-Michel LE VAOU (2014)


Mennecy

 Sur chaque pavillon une plaque de cocher; ces pavillons auraient abrité Napoléon 1er la veille de son abdication (la date fait encore débat). A cette époque pas de plaques de cocher.

Nicolas Jamois a restauré ces deux plaques début 2015 (voir article).

Début du XXème siècle, on y distingue une plaque

– En 2011, l’autre plaque (les deux y sont mais la première a été replacée en face de la seconde)

-Cette plaque sur la route Départementale N°30 allant d’Argent à Champrosay (un quartier de Draveil)-

– Et voici les deux plaques, restaurées, photographiées par Rémi Grodzki en 2015 –

Dans la rue Périchon, une petite rue de moins de 100 mètres, une plaque en bois d’interdiction du 1er octobre au 1er avril (le calendrier romain commençant en mars) des voitures chargées attelées de plus d’un cheval.

Le décret réglementant la police du roulage et des messageries publiques en date du 10 août 1852 prévoyait en effet qu’il incombait aux règlements de police municipale de déterminer, en ce qui concerne la traversée des villes, bourg et villages, les restrictions qui peuvent être apportées aux dispositions du présent article et de celui qui précède.

Les articles concernaient les DISPOSITIONS APPLICABLES AUX VOITURES NE SERVANT PAS AU TRANSPORT DES PERSONNES.

Photographie: Gilles LEBOUCQ


Marolles-en-Beauce

 Sur un Chemin de Grande Communication une belle plaque de cocher restaurée en 2015 par Nicolas Jamois. 

 


Oncy-sur-Ecole

 Une belle petite plaque à Oncy, voir sa restauration par Nicolas Jamois en 2015: 

 

 


Saint-Sulpice-de-Favières

 Très belle plaque de cocher à St Sulpice restaurée par Nicolas Jamois en 2015: 

 

 


Angerville

 Six belles plaques de cocher toutes restaurées par Nicolas Jamois en 2015 dont deux sur la Nationale 20.

Voir rubrique restauration: 

 

Cette plaque fut reposée en mai 2018:

Les plaques ainsi réchampies furent remises à leur emplacement initial: rue Nationale (D604) pour la plaque sur la Nationale 20, en angle avec la rue de la Gare (D6A) pour les deux autres plaques sur l’ancien Chemin de Grande Communication N°145.

-Cliquez sur chaque emplacement de plaques sur les murs -2 clics-

Photographies 2020: Fabrice OLLIER


Estouches

 Avec en prime un beau panneau Michelin cette plaque de cocher à Estouches restaurée en 2015 par Nicolas Jamois: 


 Villiers-Saint-Frédéric

A hauteur du hameau du Pontel, Nationale 12, cette plaque repeinte couleur muraille photographiées par Jean-Louis DORE en 2015.

 

Deux autres plaques au Pontel. Mais la commune qui apparait sur la première Neauphle-le-Château, est à 1km7. Cette plaque est bien à Villiers-St-Frédéric, place du Pontel. D’ailleurs les deux plaques sont sur le même batiment.

-Cette plaque sur le Chemin de Grande Communication N°11-

-Cette plaque sur la Nationale 12, de l’autre côté du bâtiment-

 

Photographie: Jean-Michel LE VAOU


Neauphle-le-Château

 Voici des plaques de cocher sur des Chemins de Grande Communication, rustiques à souhait et en l’état. 

Les deux plaques ci-dessous sont de deux périodes différentes, celle de gauche, gros format de caractères destinée aux automobilistes est plus récente. Celle de droite était sur un embranchement du Chemin de Grande Communication N°13. Si la voie principale allait de Montfort-l’Amaury à Chevreuse l’embranchement des Mousseaux (Élancourt) sur Neauphle-le-Château par Ponchartrain passait donc ici. 

Cette quatrième plaque a été apposée par le Touring Club de France en 1894, elle est possiblement issue de la  fonderie GRILLOT, fournisseur officiel du TCF mais aussi (à cette époque) des Ponts-et-Chaussée. Il s’agit d’une plaque destinée a prévenir en particulier les cyclistes. Rue des Soupirs.

Merci à Jean-Louis DORE 

A l’intersection des rues des Cent Arpents / du Haut Boutron, à la frontière entre Villiers St Frédéric et Neauphle-le-Château, voici une plaque qui était sur un Chemin Vicinal Ordinaire, le N°5.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Frédérique OLIVE


Corbeil-Essonnes

 Corbeil et Essonnes ont fusionné en 1951. La plaque de cocher se situait donc sur la commune d’Essonnes, sur la Nationale 7. Sans doute l’une des premières sur cette mythique route en partant de Paris. Elle se situe Boulevard Jean Jaurès.

-Cliquez sur la plaque pour voir la photo prise en 2015 par Gilles Deligny

©2017 Jean-Michel LE VAOU


Garancières

 Une belle plaque de cocher avec quatre directions à Garancières, rue du Moulinet comme en témoigne le panneau de rue sur la photo.

Cliquez sur la plaque

Photographies en 2015 de Frédérique OLIVE

Sur un Chemin Vicinal, le N°5, cette plaque en l’état. Hameau Haute Perruche, route du Pré Béranger. 

Photographie: Jean-Louis DORE

Sur cette même voie, la N°5, il y avait un mât. Une photographie fut prise en 2017. Je ne sais pas où il se situe ni même si il est encore en place.

Photographie: Jean-Michel LE VAOU

Route de Boissy (D42) à hauteur du hameau du Breuil, une plaque initialement sur le Chemin de Grande Communication N°42. Ce dernier allait de Septeuil à Neauphle-le-Vieux.

Photographie: Jean-Michel LE VAOU

La rue du Général Leclerc se prolonge par la rue Noël Benoist, il s’agit d’un virage à angle droit de la D42, anciennement CGC 42. C’est ici que se situe cette plaque. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Jean-Michel LE VAOU


Goussonville

 Une seule maison, trois plaques de cocher. Deux sur un Chemin de Grande Communication, le N°130, l’autre sur un Chemin Vicinal Ordinaire, toutes trois en l’état. A noter que la plaque comportant le moins d’indications (EPONE) est la plus grande.

Cliquez sur chacune des plaques photographiées par Frédérique OLIVE en 2015 –


Auvers-sur-Oise

 Van Gogh, mort en 1890 à Auvers-sur-Oise, a peut-être vu cette plaque de cocher. Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication allant vers Pontoise. 

Merci à JP LEPORT pour cette photographie

 


Chevannes

 Sur la départementale 30 en Seine-et-Oise qui allait du bac de Ris à Milly en passant par Lisse, Mennecy, Chevannes et Courance, une plaque de cocher issue de la fonderie Bouilliant.

– La même plaque photographiées en 2014 et 2015 par JM LE VAOU et Denis CARINI –


Ablis

 La nationale 188 allait initialement de Paris à Chartres. La première des deux plaques d’Ablis y était:

Le Gué de Longroy fléché sur la plaque était en Eure-et-Loir et traverse La Voise. Cette portion est devenue en 1949 la Nationale 10.

La seconde plaque, de belle facture se situe sur un Chemin Vicinal:

Photographies de Luc LEFRAY

Rue Badillot, intersection avec la rue Pierre Trouvé, nous étions sur un Chemin Vicinal Ordinaire.

-Cliquez sur cette plaque-


Auvernaux

 Cinq plaques sur cette commune avaient été répertoriées mais je ne les avais pas encore mises sur ce site, c’est chose faite. Elles ont toutes été réchampies, fond blanc, lettres noires.

– Photographies de Luc LEFRAY –

Et voici une autre plaque sur le CGC 141:

Photographie: Alain MARIE


Boissy-la-Rivière

 Deux plaques en zinc restaurées par Nicolas Jamois en septembre 2015.

– Cliquez sur cette photo pour voir l’article consacré à cette restauration –

Et deux autres restaurées en novembre 2015. 

Octobre 2017: une autre plaque répertoriée sur la commune fait l’objet d’un rechampissage:

Photographie: Jean-Michel LE VAOU


Mérobert

Une plaque rechampie par Nicolas JAMOIS en octobre 2015.

Cliquez sur la photo pour voir l’article sur cette restauration –


Congerville-Thionville

 C’est en 1974 que Congerville et Thionville fusionnent. La plaque de cocher, sur le territoire de Thionville, a été restaurée par Nicolas JAMOIS en 2015.

Cliquez sur la plaque pour voir les photos sur cette restauration –


Cerny

 C’est donc sur l’un des hameaux de Cerny, Orgemont, que se trouve cette plaque de cocher. Elle se trouvait sur le Chemin de Grande Communication N°56. (aujourd’hui D56)

 

Cliquez sur la plaque à droite –

Photographie de plaque: Denis CARINI

Cette plaque fut restaurée an avril 2016 par Nicolas Jamois, voici la plaque rechampie:


Epône

 Sur un Chemin de Grande Communication N°130 allant d’Orgerus à Aincourt (Route Nationale 183) cette plaque de cocher en l’état.

 

Cliquez sur cette plaque

Photographies de Jean-Michel LE VAOU


Boissy-le-Sec

 Une plaque restaurée par Nicolas Jamois en novembre 2015. Sur le CGC N°82.

 

– Cliquez sur cette plaque pour voir l’article consacré à cette restauration –


Etampes

 Deux plaques de cocher restaurées par Nicolas Jamois en novembre 2015. Lire l’article: 

Les plaques remises en place elles furent photographiées par Jean-Michel LE VAOU en 2017. Il y a trois plaques, toutes trois différentes. Les voici dans leur cadre.

La première plaque rue de Saclas à l’angle avec la rue St Martin / rue du Haut Pavé (D21). La rue de Saclas était donc le Chemin de Grande Communication N°49. Cette voie de communication partait d’ici à Étampes et s’arrêtait à la frontière avec le Loiret en passant par Ormoy-la-Rivière (Le Mesnil), et Saclas. La plaque fut photographiée en 2017, toutefois elle n’apparait pas sur Google Map. 

Nous sommes toujours sur le CGC N°49 mais cette fois au hameau de St Mars, rue du Petit St Mars.

-Cliquez sur cette plaque-


Maule

Sur un Chemin Vicinal tout à fait ordinaire, une plaque sur laquelle ne figure pas le nom de la localité.

 

 

Cliquez sur la plaque

Photographies: Frédérique OLIVE


 

Aller à la page 1 2 4 5 6 7 8 9 10

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply