HERAULT

Herault_940.jpg

 


Dernières modifications 16 avril 2022


Un article sur les plaques de mendicité en Hérault: 


Soubès

Sur un Chemin de Moyenne Communication, le N°52, à Soubès, cette plaque de cocher photographiée par Maurice en 2014. A noter que le nom du département comme le type de voie sont inscrits en bas de plaque, caractéristiques que nous retrouverons sur plusieurs des plaques de ce département de l’Hérault. Le Chemin de Moyenne Communication N°52 allait de Lodève à Sorb et à St Michel.

Intersection aujourd’hui des D149 et D35.

Soubes


Pégairolles-de-Buèges

Une plaque de cocher à Pégairolles-de-Buèges, même format que la précédente, mêmes indications agencées de la même manière. Le nom de la commune de Pégairolles cette fois orthographié avec un Y. 

Remarquez aussi la dentelure de l’encadrement.

34 - Péguairolles-de-Buèges

– Merci à Jean-François LOBREAU pour cette photographie  de 2012 –


Pouzolles 

Belle plaque  à Pouzolles, cette fois sur le Chemin de Moyenne Communication N°46 allant sur 11 kilomètres de Gabian à Servan (1859).. La couleur de fond, bleue, semble l’originelle. 

34 - Pouzolles

Photographie: Jean-François LOBREAU


Vieussan

Plaque de cocher de même format que les précédentes, même finition caractéristique, mais cette fois sur un Chemin de Grande Communication, le N°14. Cette voie allait d’Olargues à Béziers, de la Route Départementale N°8 à la Route Impériale 112 (1861).

34 - Vieussan

-En 2018, la même plaque photographiée par Bernard ESCOLLIER


Fabrègues

Sur la Nationale 87, celle dite à sa création en 1824 Lyon à Béziers en 1824. Jusqu’en 1949 elle allait de Remoulins à Pézénas. Cette plaque semble être en zinc, avenue Geoages Clémenceau (D613). 

– Merci à Boris Jacopin pour cette photographie –


Gigean

 Sur un Chemin de Moyenne Communication, le N°19 allant de Gigean à Villeveyrac et à Cournonsec en 1863. 

Photographie: Boris JACOPIN (2014)


Saint-Hilaire-de-Beauvoir

St Hilaire devînt St-Hilaire-de-Beauvoir en 1958.

 Une belle plaque de cocher, parfaitement restaurée. Le « S » de Sussargues ayant disparu a été repeint, de même la mention IMP pour Impériale a été remplacée par NAT pour Nationale. Cette plaque serait donc antérieure à 1870. 

Elle se situait sur un Chemin de Moyenne Communication, le N°20.

– Sur la façade du foyer – bibliothèque, cliquez sur la plaque –

Merci à André CRABIE pour ces photographies de 2015


Boisseron

La mention NAT pour NATIONALE ou IMP pour IMPERIALE a été burinée et non remplacée; il s’agissait donc de la route  N°110 allant de Montpellier à Alès. Aujourd’hui, avenue de Folco de Baroncelli (D610). 

 

– Au dessus de l’entrée de ce bureau de tabac, cliquez sur la plaque –

Merci à André CRABIE


Sussargues

 Le Chemin de Grande Communication N°21 allait de 1836 à 1938 de Carnas (Gard) à Montpellier. Une  belle plaque  en l’état.

– Cliquez sur la plaque –

Photographies de André CRABIE en 2015


Castries

 Deux plaques de cocher à Castries. 
La première se trouve sur l’ex-RN110, aujourd’hui la D610, avenue de Montpellier. La RN 110 allait à sa création de Montpellier au Puy. Cette plaque, au pourtour torsadé , est caractéristique à ce département.

– Cliquez sur cette plaque à gauche du balcon –

Voici la même plaque avec un plan plus large sur lequel on peut voir une plaque en tôle d’assurance. Ici la compagnie l’UNION, créée en 1828. Il s’agit de plaques servant à la fois de publicité -les propriétaires des maisons sur lesquelles elles étaient apposées étant assuré à la compagnie – mais également une sorte de talisman destiné à se prémunir contre l’adversité, ou contre la malveillance. 

Le premier fabricant de ce type de plaque fut Hébrard de Villiers, c’était en 1825.

Cliquez sur la plaque d’Assurance pour voir une plaque similaire en gros plan –

Photographie; Sophie DENIS (via le picasa de Jean-Michel LE VAOU – voir LIENS )

La seconde, de belle contexture, se situe sur la D26 à deux pas de l’aqueduc. Elle fut repeinte sans doute en même temps que la rénovation de la maison comme l’atteste cette vue GoogleMap de 2008. Initialement sur le Chemin de Grande Communication N°26 allant à l’époque de Mauguio à St Bauzille (de Montmel).

– Une vue GoogleMap en 2008 –

Cliquez sur cette plaque

Photographies de André CRABIE en 2015

Toujours à Castrie, une plaque en fonte de domaine sur une borne avec chapiteau ayant pour objectif de marquer le chemin d’accès au mas de Fondespierre, 

En 1880, l’époque durant laquelle cette plaque fut apposée, le mas de Fondespierre appartenait à M. Durand de Saint-Georges; c’est dans cette propriété qu’il mit au point le croisement des brebis servant à la production du Roquefort avec des brebis de Bergame afin d’améliorer la production. 

– Photographie: Sophie DENIS


 

Colombiers

Il s’agit d’une plaque caractéristique de ce département.  Elle fut en novembre 2016 rechampie par Nicolas Jamois. Le Chemin de Moyenne Communication N°62 sur lequel se trouvait cette plaque allait de Cazouls-lès-Béziers à Nissan (1859).

En cliquant sur cette plaque accédez au diaporama consacré à cette restauration


You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Sirius 12 avril 2015 at 8 h 12 min

    Bravo pour cette « traque »! Par ici (Berry-Nivernais), il en reste quelques-unes, mais il faut les chercher!

    • Répondre Plaques de cochers 12 avril 2015 at 20 h 37 min

      Oui ça commence à prendre tournure, un peu plus de 1600 plaques déjà. Dans le Cher c’est vrai je n’en ai que 4 ou 5, sans doute les communes on-elles fait le choix de les ôter. Par contre j’ai vu sur votre site qu’il y avait encore quelques panneaux Michelin, c’est déjà ça !

    Laisser une réponse