SEINE page 2


 

Clichy

Rue Henri Barbusse (D17), intersection avec le Boulevard Jean Jaurès (D911), cette plaque en lave émaillée. 

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Arcueil

 Rue de Stalingrad, intersection avec l’avenue Laplace, nous sommes sur la D258B actuelle, deux plaques en lave émaillée étaientt sur le Chemin de Grande Communication N°58. Cette voie dite de Paris à Arcueil part de la Route de Gentilly et aboutit près de la mairie d’Arcueil.

L’une des destinations fléchée est la faïencerie de Bourg-la-Reine; il s’agit sans doute de la faïencerie Laurin, elle se situait à l’angle de la route de Paris à Orléans et de la voie de la Tromière (actuelle rue Thorelle).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Cléo

Deux autres plaques étaient sises sur la Route Départementale N°27. Cette voie a une longueur de 5139 mètres. La première, en lave émaillée, au tout début de l’avenue François Vincent Raspail (D259B). 

-Cliquez sur la plaque, vous y lirez une fléchage vers La Poterne des Peupliers

L’autre plaque sur la Route Départementale N°27 est au 26 de la rue Cauchy (D259A). 

Avenue Vladimir Illitch Lenine à l’intersection avec l’Avenue Jean Jaurès (D262), une plaque en fonte qui était sur le Chemin Vicinal Ordinaire N°7. Ce CVO sur une longueur de 975 mètres (1901) dont l’odonyme est l’Avenue de Paris part de l’avenue Berthollet pour se terminer à la frontière du territoire de Gentilly. En 1901 cette voie était sur 607 mètres pavée, empierrée sur 368 mètres. 

-Cliquez sur cette plaque, petite flèche orange à droite-

Photographies des plaques: Jean STUDFO


 

Levallois-Perret

La commune de Levallois-Perret fut créée le 1er janvier 1867 par décret. Elle est formée de la réunion des hameaux de Villiers et de Champerret provenant de la commune de Neuilly, de Courcelles et du village de Levallois provenant de Clichy. 

La plaque se situe rue Paul Vaillant Couturier (D16) dans le prolongement de la rue de Neuilly à Clichy. Nous sommes sous le pont SNCF, à l’époque il s’agissait du Chemin de Fer de l’Ouest. 

-La plaque se situe sur la gauche avant la sortie du tunnel-

Vous aurez compris que la plaque a été posée avant la construction de ce tunnel routier.  A l’époque le Chemin Vicinal Ordinaire N°3, sur une longueur de 1550 mètres, était tout simplement la rue Gide. Il partait de la Place de Villiers (limite de la commune de Neuilly) et arrivait sur l’axe du Pont de Chemin de Fer de l’Ouest, nous y sommes. 

Nous voyons que les fléchages indiquent des rues, celles de Courcelles comme de Villiers à Neuilly sont anciennes, par contre la rue Victor Hugo était l’ancienne Route d’Asnières et fut appelée ainsi depuis 1885

-Cliquez donc sur cette plaque-Photographie de la plaque: Steven SOULARD


 

Le Bourget

L’Avenue du la Division Leclerc (Nationale 2) rencontre ici l’Avenue Jean Jaurès (D30). Sur la banque qui fait l’angle deux plaques en lave émaillées. 

La plaque de gauche est donc sur la Nationale 2, sur la plaque définie comme étant la route de Paris à Maubeuge. Cette voie s’appelait à l’époque de la plaque La Route de Flandre. Le premier fléchage indique que La Porte de la Villette est à 4kms7. C’est en 1860 que Paris absorba une partie de la commune de La Villette. Cette année là l’appellation officielle de la route Impériale N° 2 devînt route de Paris (Porte de la Villette) à Maubeuge et à Bruxelles, par Mons. La plaque quand à elle est postérieure à 1870. 

La plaque de droite est sur ce qui était le Chemin de Grande Communication N°30 défini en 1900 comme allant de Stains à Bonneuil-sur-Marne, anciennement Chemin N°38 de Stains à Bondy.

-Cliquez sur chacune des deux plaques, petites flèches blanches-

Le Chemin de Grande Communication N°30 (Avenue Jean Jaurès)  traverse la Nationale 2 direction Drancy. De l’autre côté du carrefour nous trouvons une autre plaque en lave émaillée.

Photographies: Jean-Michel LE VAOU

La rue de Flandre n’est autre que la Nationale 2

L’une des trois plaques est bien là


 

Nogent-sur-Marne

Cette borne de la fonderie Bouilliant que l’on peut dater d’environ 1850 n’est peut-être plus en place. Les Routes Nationales étaient bornées au départ de Notre-Dame et ces bornes les balisaient tous les kilomètres en région parisienne. Celle-ci sur la Nationale 34 définie à son origine comme partant de Paris (Barrière du Trône) pour rejoindre Vitry-le-François par Sézanne se situait Avenue Clémenceau. 

Photographie: Jacky BIDON


 

Aubervilliers

Angle Avenue Victor Hugo (N301) X rue du Moutier, cette plaque en lave émaillée nous apprend que nous étions sur la Route départementale N° 13 de Paris à Montmagny. 

-Une plaque de rue recouvrant l’autre-

Photographie: Michel BAILLEUL


 

Chevilly-Larue

En 1920 Chevilly devient Chevilly-Larue du nom de son hameau. 

Ce mât n’est plus à son emplacement originel mais dans un jardin privé de Seine-et-Marne. Le Chemin N°6 à Chevilly s’appelait aussi le chemin de Bicêtre. Il se terminait au chemin de l’Haÿ après 165 mètres. Mais la voie de l’Haÿe est sur le territoire de ce qui est aujourd’hui l’Haÿe-les-Roses, commune riveraine.

Photographies: Sabrina LUIGIA


 

Le Kremlin-Bicêtre

La commune du Kremlin-Bicêtre fut créée par distraction de celle de Gentilly, c’était en décembre1896. 

Rue de la Convention (D50), intersection avec la rue du Général Leclerc, cette plaque en lave émaillée est fixée sur l’école maternelle Jean Jay, ancienne école communale des garçons. 

Le Chemin de Grande Communication N°50 allait comme indiqué sur cette plaque de Boulogne à Vincennes sur une longueur de 15798 mètres en 1919 (chaussée pavée sauf 2131 mètres empierrés). 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Sabrina LUIGIA


 

Le Plessis-Robinson

C’est le 12 septembre 1909 que la commune du Plessis-Piquet est rebaptisée Le Plessis-Robinson (du nom de la guinguette « Le Grand Robinson » créée en 1848. 

Deux plaques respectivement sur les Chemin Vicinaux Ordinaires N°6 et N°8, l’une n’est plus sur la voie publique. Le CVO N°6 était appelé Chemin d’Aulnay et empruntait la rue du Lac. 

Quand au CVO N°8 il était appelé le Chemin de Fontenay-aux-Roses, il rejoignait d’ailleurs le territoire éponyme et avait une longueur de 850 mètres (1919). Localisation inconnue.


 

Colombes

Rue du Maréchal Joffre (D13) intersection avec l’avenue du Maréchal Joffre (D106) cette plaque en lave émaillée. Pour rejoindre le Pont Neuf d’Argenteuil à l’époque il fallait emprunter la rue des Voies du Bois puis Halphen aujourd’hui disparue et rejoindre la rue Paul Bert (aujourd’hui Edgard Quinet).

-La rue des Voies du Bois est aujourd’hui l’extrémité de la rue du Maréchal Joffre-

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Isabelle MAZINGAND


 

Le Perreux-sur-Marne

Le Perreux fut créé par distraction de la commune de Nogent-sur-Marne en 1887. Elle devînt Le Perreux-sur-Marne en 1920.

Deux plaques en lave émaillée à l’intersection entre les D244 et D245 actuelles, à l’époque respectivement les Chemins de Grande Communication 30 et 45. 

-Rue Ledru Rollin, cliquez sur la plaque-

-Cliquez sur cette plaque, avenue du Général de Gaulle-

Photographies: Jean-Michel ANDRY


 

Malakoff

La commune de Malakoff est issue de la distraction d’une partie de la commune de Vanves en 1883. Cette partie de territoire était appelé la Nouvelle-Californie.

Nous sommes à l’intersection des avenues Pierre Brossolette (D906) et Augustin Dumont (D61). A l’époque il s’agissait d’une part du Chemin de Grande Communication N°61 de Vanves à Ivry sur une longueur de 8384 mètres, lequel en 1919,  était moitié pavé l’autre moitié étant empierrée. D’autre part de la Route Départementale N°29 de Paris (Porte de Châtillon) à Chevreuse. 

-Cliquez sur chacune des deux plaques de part et d’autre de l’entrée, au-dessus de la corniche-

Photographies: Michel KEVAN


 

Bois de Vincennes – Cartoucherie – XIIème

Ces plaques directionnelles sont récentes (ARTA Association de Recherche des Traditions de l’Acteur datant de 1989) mais voici un exemple de réhabilitation d’anciens mâts. 

Photographie: Andrzej MICHALSKI


 

 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

 
 

You Might Also Like

1 commentaire

  • Répondre Andry 20 août 2021 at 19 h 16 min

    Je confirme que la borne Bouillant de Nogent-sur-Marne était encore en place le 31/12/2020

  • Laisser une réponse