Gironde page 4



 

Saint-Pierre-d’Aurillac

Rue de la Libération (D1113) à la sortie du bourg en allant sur St Macaire, à l’intersection avec la Route de Gaillard, une plaque réchampie en 2019. A l’époque on disait la Route de Toulouse.

Il s’agit de ces grandes plaques (0,74 X 0,39 m) mises en place en 1894 et 1895. Le fait que ces plaques aient été posées tardivement explique la non spécification du type de voie. En effet au cours XIXème siècle nombre de modifications ont été apportées concernant la classification des voies, rendant ainsi caduque les inscriptions portées sur les plaques. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL

-Réchampie en 2019-

Photographie: Hugues LESTAGE


 

Saint-Martin-Lacaussade

En 1956 St Martin prend l’extension Lacaussade.

Rue Étienne Frouard (D22), sur le hameau de Frédignac, cette plaque était initialement sur le Chemin de Grande Communication N°2 allan t de blaye à Cavignac (1879). 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies et montage: Alain GARREAU


 

Talence

Boulevard George V, Boulevard Franklin Roosevelt, rue de la Liberté, Cours Gambetta, voici à l’intersection de quelles voies se situent ces deux plaques sur un seul et unique bâtiment, aujourd’hui une pharmacie. Nous sommes dans le quartier St Genès, limite Talence / Bordeaux.

La plaque qui se situe Cours Gambetta (une voie aujourd’hui réservée aux tramways) était sur la Route Nationale 10. Le numéro de route a été enlevé, la voie ayant été déclassée ici en 1991. 

-Cliquez sur cette plaque-

Rue de la Liberté la seconde plaque était sur l’annexe d’un Chemin de Grande Communication. Je n’ai pas pu déterminer lequel mais le fléchage indique à 1km le CGC 104, celui-ci allait de Bordeaux à Arcachon.

-Cliquez sur cette plaque-

Crédit photographique: ©Alain GARREAU

-La pharmacie St Genès, les plaques un peu plus à droite et à gauche-


 

Les Artigues-de-Lussac

La commune des Artigues fut créée en 1869 à partir des deux anciennes communes de Lussac et de Montagne, démembrées. L’extension de-Lussac date de 1904.

Sur le hameau de Faise (Faize sur la plaque), elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°43, il allait de Montagne aux Grézards. (1879)

Une seconde plaque elle aussi sur un Chemin d’Intérêt Commun, son numéro a été recouvert. La plaque se situe aujourd’hui route du Bourg, au début de la D121.

Photographies: Stephen VIGIER


 

Camps-sur-l’Isle

Camps devînt Camps-sur-l’Isle en 1979. Cette commune s’est bâtie autour de la Nationale 89, elle allait de Lyon à Bordeaux. Garrive (ou Garive) est un quartier de cette commune. La plaque se situe rue de La République (D1089), elle était donc sur la Nationale.

Les deux fléchages indiquent St Seurin, aujourd’hui sur-l’Isle, et St Médard (de-Guizières)

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Jean-Michel LE VAOU


 

Langoiran

En venant de Lestiac, sur le premier bâtiment de la commune de Langoiran, une plaque de police: le maire à pris la décision de limiter la vitesse à 12 km/H.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies; Denis CLAUDEL

-En voyant cette vue du centre de la commune, vers 1900, avec la ligne du tramway de Bordeaux à Cadillac, on comprend pourquoi le maire a pris une telle décision-


 

Pauillac

Sur ce type de plaque, outre la commune dans laquelle elle sont sises, nous trouvons le parcours du chemin et les distances entre la plaque et ses extrémités. Ici par exemple, nous savons que le Chemin de Grande Communication N° 41 partait de St Laurent distant de 9 kms, pour arriver à Pauillac distant de… 0 km !! Et c’est normal puisqu’on y est !

Rue Albert 1er (D206) intersection avec la Rue Georges Clémenceau (D2).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Lignan-de-Bordeaux

L’extension de-Bordeaux date de 1930.

La plaque était sans doute sur une départementale, leur déclassement en Gironde ayant eu lieu en 1877, cette mention fut recouverte. En venant de Fargues, à l’entrée du bourg, Route de l’Entre-Deux Mers (D115), cette plaque en l’état.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Noaillan

Route de Preignac (D8), ces plaques sans mention de classification de voie, ont été posées tardivement (fin XIXème siècle). En l’état. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Romagne

Trois plaques sur le même carrefour.

Rue de l’Église (D19E4), dans le prolongement de la rue Jacques Longueville (D19), intersection avec l’actuelle D19E3. Nous étions sur le Chemin d’Intérêt Commun N°116 allant de Romagne à Targon -le numéro 116 a été recouvert. Il rencontrait ici le Chemin de Grande Communication N° 9 allant de Branne à Bellebat. Ces indications figurent d’ailleurs sur la plaque.

La troisième plaque est en terre cuite émaillée, elle fait partie des 1500 plaques commandées par le Conseil Général de Gironde en 1877. Comme nombre de ses congénères n’y sont inscrites que les communes de début et de fin  de la voie sur laquelle elle est sise. 

-Voies et emplacements des plaques-

-De taille réduite, 0,22 X 0,25, en terre cuite émaillée, cliquez dessus

-Les deux autres plaques fléchées orange, cliquez sur chacune d’entre elles

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Sadirac

Route de St Caprais (D115), intersection avec les Routes de Lignan et de Créon, voici une plaque initialement sur le Chemin d’Intérêt Commun N° 81 allant de St Caprais à Fargues. Ces mentions ont été recouvertes, le temps les a redévoilées !

-L’église St Martin, la plaque à cliquer-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Saint-Symphorien

Avenue Thiers (D3), cette plaque était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°136. Il partait d’ici pour rejoindre Beliet.

-Cliquez sur la plaque près de la gouttière-

Avenue du Général Leclerc (D3) cette plaque aux caractères plus gros que la précédente, plus tardive également, n’indique, comme le panneau moderne, qu’une seule direction.

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Saint-Brice

Une plaque en terre cuite émaillée indiquant le chemin sur lequel on se trouve, ici le Chemin d’Intérêt Commun N°124 qui allait donc de St Laurent-du-Bois à Rauzan. Il faut donc comprendre qu’en suivant la flèche on se dirigeait vers Rauzan.

Sur le lieu-dit Le Bourg Nord (D123), cette plaque à l’intersection.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Saint-Caprais-de-Bordeaux

1913: St Caprais devient St Caprais-de-Bordeaux.

Route de Cenac (D240), cette plaque bi-directionnelle.

Photographie: Denis CLAUDEL


 

Saint-Laurent-du-Plan

Trois plaques différentes en cette commune. Deux sont en fonte et semblent de la même époque, par contre si l’une est sur le Chemin d’Intérêt Commun N°22 (il allait de Gorna à Morizes, en 1852 il partait de St Laurent-du-Bois) la seconde est sur un embranchement de cette même voie. Cet embranchement allait à St Martial et prolongeait la voie principale.  La troisième reprend le parcours du CIC 22 et était donc sur cette voie.

Sur le Bourg Sud (D672E3), les deux plaques sur ce CIC voie principale.

-La plaque en terre cuite, cliquez dessus-

-Les 2 plaques en fonte sont là, celle de droite voie principale, celle de gauche embranchement. Cliquez sur chacune d’entre elles-

Photographie: Denis CLAUDEL


 

Saint-Martial

Le Chemin d’Intérêt Commun allait de St André à Frontenac comme indiqué sue cette plaque, prolongé jusqu’à Cessac (nomenclature 1879). Centre du bourg (D123).

-Haut perchée la plaque en terre cuite, cliquez dessus-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Saint-Yzans-de-Médoc

De St Vivien à Pauillac, en passant donc par St Yzans, tel était le parcours du Chemin de Grande Communication N°42. Ce type de plaque que l’on rencontre sur ces voies en Gironde se situe rue de la Colonne (D2) à l’intersection avec la rue de Lamena (D4).

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Talais

Sur la Route du Bourg, cette plaque était sur la route allant de Soulac à St Vivien, la départementale 14 jusqu’en 1877. Elle devînt sans doute  Chemin de Grande Communication. Route du Bourg (D1E4).

Photographie: Denis CLAUDEL


 

Verdelais

Rue du Commerce (D120) cette plaque était sur un Chemin de Grande Communication. Son numéro a été caché. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Villandraut

Rue Dupuy Jean (D3), cette plaque était sur une Chemin de Grande Communication. Son numéro a été recouvert mais il devait s’agir du 81 qui partait de Vilandraut pour rejoindre Luxey dans les Landes. La limite de département est également fléchée.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


Aller à la page 2 3

 

Regarder passer la diligence, c’est bien, monter dedans, c’est mieux

Groupe Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

Cliquez

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse