Haute-Marne page 2

 

 



Beauchemin

Sur la Route Départementale N°3, laquelle allait avant son déclassement en 1894 de Langres à Châtillon-sur-Seine (Côte d’Or), voici deux plaques issues de la même fonderie. Remarquez les flèches directionnelles à l’empenage trés ouvragé.

 

 

 

Photographies: Pascal WISSENBERG

 


Haute-Amance

 Beaulieu, lieu-dit dépendant aujourd’hui de Haute-Amance, à vu en 1849 son territoire partagé entre trois communes: Hortes, Rosoy et Rougeux. En 1972, Haute-Amance est formé des communes de Hortes (elle-même issue de la fusion de Montlandon et de Troischamps) et de Rosoy-sur-Amance.

Cette plaque en l’état sur le Chemin d’intérêt Commun N°3 allant (1867) de Rosoy au Chemin de Grande Communication N°7. 

 

 

– Cliquez sur cette plaque à droite –

Photographie de plaque: Pascal WISSENBERG


Roches-Bettaincourt

 1973: Roches et Bettaincourt, tous deux sur-Rognon, fusionnent.

Sur le Chemin d’Intérêt Commun de Grand à Chaumont, le N°34, cette plaque de cocher. Nous sommes sur le territoire de Bettaincourt.

 

 

– Cliquez sur la plaque, vous la verrez volet ouvert –

Photographies: Pascal WISSENBERG et Patrick LIEUGAUT

 

A Roches cette fois, cette plaque fixée en oblique pour une meilleure lisibilité. La Route Départementale N°8 allait de Donjeux à Rimaucourt. Aujourd’hui croisement des D134 et D67A.

 

 

– Cliquez sur cette plaque –

Photographie de la plaque: Luc LEFRAY

 

Et pour terminer une plaque d’interdiction de mendier à Roches-sur-Rognon:

 

 

Photographie: Patrick LIEUGAUT

 


Blécourt

 Chemin d’Intérêt Commun N°17 de Rupt à Chaumont en 1867, cette plaque en l’état aux flèches particulièrement ouvragées. Aujourd’hui D117.

 

 

Photographie: Pascal WISSENBERG en janvier 2015

Ci-dessous la plaque repeinte photographiée par Denis CLAUDEL en 2016

 

Une autre plaque sur le même CIC, le 17:

Cliquez sur cette plaque photographiée par Denis CLAUDEL

 


Val-des-Tilles

Vals-des-Tilles est un regroupement de cinq villages : Chalmessin, Villemervry, Lamargelle-aux-Bois, Villemoron et Musseau. La mairie principale est à Chalmessin, c’est sur sa façade que se trouvent les deux plaques de de cocher. 

Elles se situaient sur deux Chemins Vicinaux, aujourd’hui bien visibles sur ce bâtiment administratif.

 

 

– Cliquez sur chacune des plaques –

Photographies de plaques: Pascal WISSENBERG


Chalvraines

 Sur le Chemin d’Intérêt Commun N°10 allant de Clefmont à Aillianville, cette plaque en l’état.

 

 

Photographie: Pascal WISSENBERG

Une seconde plaque sur le CGC N°16. Ces plaques ont été posées vers 1865.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies Patrick LIEUGAUT


Chancenay

 Route Départementale N°7 allant en 1867 de St Dizier à Bar-le-Duc dans la Meuse, cette plaque dans la commune de Chancenay. La commune est située aux confins des trois départements, Haute-Marne, Meuse  et Marne.

 

 

– Cliquez sur la plaque –

Photographies: Denis CLAUDEL


Champigneulles-en-Bassigny

 Cette belle plaque sur le CIC N°8, son parcours est indiqué sur la plaque et correspond tout à fait à la nomeclature de 1867: de Sommerécourt à Fresnoy. C’est en 1924 que Champigneulles prendra l’extension en-Bassigny.

 

 

Photographie: Patrick LIEUGAUT

 


Fayl-Billot

 En 1972, Broncourt et Charmoy forment la nouvelle commune de Faye-Billot. C’est sur le terrioire de Charmoy que se situe cette plaque, plus précisément sur la Départementale N°14 allant de Dammartin à Fays-Billot

 

 

Photographie: Luc LEFRAY

 


Chaudenay

 Chemin de Grande Communication N°26, de Bourbonne à Vaillant, cette plaque directionnelle en l’état.

 

 

Photographie: Luc LEFRAY


Chauffourt

 Sur deux Chemin Vicinaux Ordinaires, ces deux plaques mono-directionnelles.

 

 

 

Photographies: Luc LEFRAY


Chaumont-la-Ville

 CIC N° 31 de Biesles à Vrécourt, cette plaque en l’état sur un mur.

 

 

– Cliquez sur cette paque –

Photographies: Denis CLAUDEL


Chevillon

 Chemin de Grande Communication N°9, les deux photos de la même plaque témoignent de la dégradation, non pas de la plaque elle-même mais de la peinture; ces deux photos ont été prises à environ 5 ans d’écart.

 

– Photographie prise en 2011 par Luc LEFRAY

 

 

Photographie prise en 2016 par Patrick LIEUGAUT

 


Terre-Natale

 Sue le CIC N°26 allant de Joinville à Beurville, cette plaque de bel acabit. Chézeaux fusionne avec Varennes-sur-Amance en 1972: Terre-Natale est née.

 

 

Photographie: Pascal Wissenberg

 


Choiseul

 Chemin de Grande Communication de Rimaucourt à Damblain, cette plaque fabriquée par la fonderie Bouilliant. 

 

 

Photographie: Luc LEFRAY


Cirfontaine-en-Azois

 De Longeau à Bar-sur-Aube (Aube) comme indiqué sur cette plaque, les nombreuses indications portées sur cette plaque sont caractéristiques de l’antériorité de ce type de plaques indicatrices; en effet les plaques ultérieures étaient beaucoup plus succintes. 

 

 

Photographie: Patrick LIEUGAUT


Colmier-le-Haut

 Deux plaques à Colmier-le-Haut. A noter le « S » de Colmiers sur les deux plaques, tous les documents du XIX et XXème siècle ne remettant pas en cause l’orthographe Colmier (sans S).

Les deux plaques se situent sur la D428 actuelle, la première sortie du bourg direction Germaines:

 

 

Photographie: Pascal WISSENBERG

 

… la seconde centre bourg derrière une signalisation moderne, au croisement avec la D118:

 

 

Photographie: Luc LEFRAY


Colombey-les-Deux-Eglises

A Colombey aussi la mendicité était interdite: cette plaque Bouilliant le prouve. Elle est située sur la RN19 juste avant la D104.

 

 

Cliquez sur cette plaque, la flèche rouge –

 

Photographie: Luc LEFRAY


Coupray

Départementale N°5 de Langres à  Châtillon-sur-Seine, cette plaque qui a bien vécu et dont la couleur originelle était manifestement le bleu.

 

 

 

Photographie: Pascal WISSENBERG


Dancevoir

 A Dancevoir, un Chemin Vicinal Ordinaire dont les communes de départ et de fin sont précisées, ce qui est rare. Tel était pourtant le cas dans ce département: les Chemins de Grande Communication, comme les Chemins d’Intérêt Commun, furent nomenclaturés à partir de la loi de 1836 et du réseau routier déjà en place.  Or, de nombreux chemins furent créés, matériellement, aprés la mise en place de cette numérotation;  dans un premier temps ils furent intégés au réseau vicinal sans pour autant être intégrés à l’une ou l’autre de ces catégories (CGC ou CIC). 

 

 

Photographie: Luc LEFRAY


Dinteville

Le CIC N°7 partait d’ici, de Dinteville, pour rejoindre Montigny. La plaque est en l’état.

 

 

Photographie: Luc LEFRAY 


Donjeux

En 1867 la Route Départementale N°8 allait de Donjeux à Rimaucourt sur une distance de 23007 mètres.

 

 

 

Photographie: Pascal WISSENBERG


Doulevant-le-Château

Route Départementale N°2, laquelle comme indiqué sur la plaque allait de St Dizier à Colombey, cette plaque à la peinture écaillée mais toujours là. 

 

 

Photographie: Pascal WISSENBERG


Eclaron-Braucourt-Sainte-Livière

 C’est entre 1972 et 1975 que ces trois communes ont fusionné.

Au coisement de la Rue de la République et du CD24, voici deux plaques (trois si on compte la plaque de rue): une plaque directionnelle sur le CGC 24 et une plaque d’interdiction pour les LOURDS FARDEAUX INDUSTRIELS.

Le bassin métallurgique de la Haute-Marne était en relation directe avec les houillières du Nord et les gisements miniers de Meurthe-et-Moselle et du Luxembourg. Les transports se faisant souvent sur route, de nombreuses études menées par les Ponts-et-Chaussée déterminaient le taux de résistance des routes selon leur revêtement. En outre des comptages de véhicules étaient régulièrement effectués -on comptait à l’époque en colliers, c’est à dire en nombre de boeufs. En mars 1879, la ligne de chemin de fer concédée à la Compagnie de l’Est de Jessains à Eclaron devait permettre d’atténuer le problème. 

Une plaque similaire se trouve à l’autre bout de la rue; cette rue a l’époque s’appelait la rue Des marchands de vins. Le développement considérable de cette activité dans cette rue à entraîné la multiplication des charrois venant de toute la région.

 

 

– Cliquez sur chacune des plaques –

 

Photographies: vue d’ensemble: Gilles DELIGNY – Plaques: Denis CLAUDEL

 

Une autre plaque sur la CD24 à hauteur du 7 rue de l’Hopital, à l’époque le CGC 24:

 

 

La même plaque photographiée à quelques semaines d’écart par Gilles DELIGNY et Denis CLAUDEL, cliquez sur l’une ou l’autre.

 

Toujours sur ce CGC24, cette fois place Pelletier, une plaque qui nous permet de connaitre la longueur de ce Chemin de Grande Communication: 6km6. 

 

 

– Même procédure que précédemment, cliquez sur l’une ou l’autre des plaques

 

Pour en savoir plus sur cette commune un lien le site de Guy Jacquinot: 

 

Pour la forme, voici un panneau signalétique sur un site marchand (vers 1920):


Effincourt

 Sur le CIC 51 allant de Germay à Montiers-sur-Saulx, cette plaque en l’état.

 

 

Photographiée deux fois à quelques années d’écart, en haut par Luc LEFRAY en bas par Patrick LIEUGAUT.


Epizon

 CIC N° 56 de Saucourt à Epizon, cette plaque en l’état mais de belle facture.

 

 

– Cliquez sur cette plaque –

Photographies: Denis CLAUDEL pour la vue, Luc LEFRAY pour la plaque


Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse