LOIRE page 2



 

Saint-Etienne

Essertines est un écart sur la commune de St-Etienne. Ce Chemin de Grande Communication allait en 1855 de St Just à St-Etienne.

-A gauche cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Boris JACOPIN

Depuis 1973, La Rochetaillée a fusionné avec St Etienne. Le Chemin de Grande Communication N°12 allait St Etienne à St Just-sur-Loire, il passait donc par La Rochetaillée. Ce village domine La Combabelle.

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographie: Boris JACOPIN



 

La Chapelle-Villars

Sur le CIC N°36 allant de Terrenoire à Pélussin, hameau de La Minarié, commune de La Chapelle (Villars depuis 1936), cette belle plaque sur l’église:

 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Boris JACOPIN



 

Lorette

Dans la rue Antoine Durafour, dans le quartier dit du Reclus, Nationale 88 de Lyon à Toulouse par Le Puy, voici une belle plaque en l’état. 

Photographie: Boris JACOPIN



 
La Chamba

Cette plaque dont la qualification du Chemin fut recouverte, remarquez l’enseigne de l’établissement Verdier.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gérard DELORME



 
L’Horme

Rue Pasteur, Impasse Marin, cette plaque en l’état également sur la Route Nationale 88.

Photographie: Boris JACOPIN



 
Marcenod

Les habitant de cette commune créée en 1868 par démantèlement de deux autres communes dont l’une était dans le Rhône ont demandé à être rattachés à la Loire. Quant à la numérotation du CIC -3- elle ne correspond pas à celle de la Loire, ni d’ailleurs à celle du Rhône (1897). 

-A droite, face à l’entrée de l’église, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Boris JACOPIN

Il y en avait deux autres sur cette même place, on les distingue parfaitement sur ces photographies:



 
Pélussin

Belle plaque à photographier en hiver, la classification de la voie a été recouverte, il s’agissait de la Départementale N°7 allant de la Loire au Rhône (appellation 1851 et au delà).

Photographie: Boris JACOPIN



 
Planfoy

Nous sommes sur la Route Nationale 82 (aujourd’hui D1082) reliant L’Hôpital-sur-Rhins dans la Loire à Chanas dans le Rhône; elle fut appelée à son origine la route de Roanne au Rhône. A Planfoy, cette plaque se situe Route de St Etienne, en toute logique. 

Photographie: Boris JACOPIN

On discerne encore, mais pour combien de temps, des dessins d’arbres peints que voici avant qu’ils ne s’effacent complètement:



 
Saint-Denis-sur-Coise

Ces deux plaques se situent, de part et d’autre du même bâtiment, le Bar l’Eclipse, à l’intersection de deux Chemins de Grande Communication. Elles sont en parfait état et rechampies de frais.

Le CIC N°15 allait de St Héand à St Symphorien-le-Château (St Symphorien-sur-Coise dans le Rhône). Le CIC N° 3 allait de St Symphorien de Lay pour rejoindre également St Symphorien-le-Château.

-Cliquez sur cette plaque-

 

 Faites le tour du bâtiment -non sans y rentrer vous vous désaltérer- et cliquez sur la plaque:

-Photographies de plaques: Boris JACOPIN

 



 
Genilac

Sur le site de la commune:

Les communes de Saint-Genis Terrenoire et de La Cula se sont associées officiellement le 1er juin 1973 sous un nom nouveau, alors créé de toute pièce: Genilac. Il s’agit tout simplement de la contraction de Saint-Genis et de La Cula. 

Deux plaques sur un quartier de Genilac: Tapigneux, l’une sur le Chemin d’intérêt Commun 37 (nouveau réseau en 1881 allant de St Genest-Malifaux à St Chamond ), l’autre sur le CGC N°6. 

-Photographies: Boris JACOPIN



 
Tarentaise

Sur le Chemin d’Intérêt Commun N°37 -nouveau réseau en 1881- allant de St Genest-Malifaux à St Chamond, cette belle plaque. Notez l’orthographe différente de celle d’aujourd’hui.

-Photographies: Boris JACOPIN-


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

1 commentaire

  • Reply Stan BIANCO 19 mars 2017 at 11 h 42 min

    superbes !

  • Laissez une réponse