Les huit plaques, celles de mars 2017


 
Feins-en-Gâtinais

Du coup cette jolie maison prit une valeur inestimable: la plaque avant, après et reposée:



 
Adon

Deux plaques sur le restaurant d’Adon, elles furent photographiées par Gilles DELIGNY en 2014.

2017: Nicolas Jamois les rechampies, elles furent reposées en avril 2017.



 
Barenton

Il y a deux plaques à Barenton dans la Manche. En voici une rechampie, la seconde ce sera pour plus tard. 



 
Bouray-sur-Juine

Elle est à l’abri dans le musée « A la rencontre des vieux métiers » de Bouray dont vous pourrez visiter le site ici:

Nicolas Jamois l’a donc restauré en avril 2017, il s’agit d’une plaque issue de la fonderie Bouilliant:

En cliquant sur cette photo vous pourrez la voir dans le Musée



 
Chambon-la-Forêt

Il s’agit là d’une plaque d’interdiction de mendicité départementale, en l’occurrence du Loiret.
Cliquez pour diaporama:

La plaque fut donc remise en place par Nicolas Jamois en avril 2017:



 
Marcenat

Eh oui, nous sommes bien dans le Cantal. Cette plaque photographiée par Gérard DELORME en 2016 est donc en avril 2017 rechampie par Nicolas Jamois:



 
Mauzé-sur-le-Mignon

André Bianco avait photographié cette plaque en 2013.

Nicolas Jamois l’a rechampi en 2017. Quatre années qu’elle a passé, stoïque, sur un mur de cette commune des Deux-Sèvres.



Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse