INDRE-ET-LOIRE page 3



 
Ambillou

A l’angle de la rue Principale et de la rue des Ecoles, sur la D70 actuelle, à l’époque sur le Chemin de Grande Communication portant le même numéro, cette plaque en l’état. Ce chemin n’était pas encore classifié CGC en 1876. 

A noter en bas à gauche, le numéro servant au placement géographique de la plaque: 355.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: San Doni



 
Bléré

Sur le parcours initial de la Nationale 76 de Nevers à Tours par Bourges, rue Charles Bidault, cette plaque directionnelle.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Eric CAILLÉ

Une carte années 50 ou l’on voit la plaque ainsi qu’une Michelin en face:

Communiquée par Eric CAILLÉ

 

 Voici une plaque du Touring Club de France, elle se situe également sur la Nationale 76 comme l’indiquent les directions indiquées correspondant aux extrémités de cette voie: Tours et Nevers. Cette plaque fut sans doute posée en 1927 (Revue du TCF 1972/12).

Photographie: Boris JACOPIN



 
Louestault (Beaumont-la-Ronce et Beaumont-la-Ronce ont fusionné le 1er janvier 2017)

Le Chemin de Grande Comunication N°70 allait de Continvoir à Sonzay, l’annexe de cette voie passait dont par Beaumont-la-Ronce. Nous sommes aujourd’hui sur la D766. 

Le château en arrière plan n’est autre que le Château de Beaumont-la-Ronce. 

-La plaque à gauche, en cliquant vous la verrez en gros plan, le nom de la rue pour des raisons de mise en page a été replacé-

Photographie de la plaque: San DONI



 
Berthenay

Tout est inscrit sur cette plaque y compris le parcours du CGC N° 88, de Bec du cher à Tours. Une plaque préservée même si elle n’est pas rechampie aux couleurs initiales.

Photographie: San DONI



 
Channay-sur-Lathan

Ces deux plaques doivent faire partie du lot acheté par le Conseil Général en 1867. Elles proviennent de la fonderie Bouilliant, et les plaques apposées sur les habitations (hors Routes Nationales et Départementales) dépendaient des Services Vicinaux. Ce n’est qu’en 1920 que Channay prit l’extension /Lathan.

-Intersection D3 / D749 CLIQUEZ SUR CES DEUX PLAQUES

Photographies: Jean-François LOBREAU

-Intersection D3 / D749 / D66-

 

Photographies: San DONI



 
Chemillé-sur-Dême

Voici deux plaques visibles sur la même photo à Chemillé-sur-Dême. Elles se situent à l’intersection de deux Chemins de Grande Communication, les N°68 et 72. (aujourd’hui D68 et D72), rues de l’Enfer et rue St Hylaire.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Une troisième plaque, cette fois elle se situe sur le CGC N°29 allant de Tours à Rouen.  (en bas à gauche son N° de placement: 133)

Pour comprendre comment un Chemin de Grande Communication, censé être circonscrit à un département, traverse le quart nord ouest de la France, il faut remonter au décret Impérial daté du 7 janvier 1813. Il s’agissait d’un Décret Impérial relatif à la perception des Centimes additionnels pour la réparation et l’entretien des Routes Départementales dans cent vingt-deux départements. A la vérité était établie une liste des Routes Impériales sur 3 classes, les routes ne figurant pas dans cette liste étant considérées comme départementales. 

En Indre-et-Loire, la Route N°2 allait de Tours à Rouen, par Beaumont-la-Ronce et la Châtre(il s’agissait de La Chartre sur le Loir en Sarthe). 

Le 1er janvier 1876, les Routes Départementales en Indre-et-Loire furent déclassées, la N°2 devînt le Chemin de Grande Communication N°29, sa longueur dans ce département étant de 31km581; par contre elle est toujours décrite comme étant la route de Tours à Rouen.

Photographies: San DONI

Juste en-dessous de cette plaque une Michelin que voici: cliquez dessus pour lire les numéros.

Cerise sur gâteau, voici proposée par Eric Caillé une carte postale d’époque, enfin d’une autre époque… sur laquelle apparaissent non seulement une plaque directionnelle mais également une panneau Michelin. 

Ci-dessous la plaque de cocher vue de plus près:

Chemin de Grande Communication N°68 de Courcelles à Couture.

Vous vous demandez sans doute si cette plaque existe encore ! Eh bien oui, elle se situe rue de l’Arche, sur l’actuelle D68 bien sûr !

-Cliquez donc sur cette plaque-

 Photographies: Jean-François LOBREAU

 Et ce n’est pas fini, en allant vers Beaumont-la-Ronce, rue de Tours, une plaque identique à celle sur le CGC N°29 de Tours à Rouen, à ceci près que les distances ont évoluées de 100m. (numérotée 132)

-Cliquez sur cette plaque en l’état et pourquoi pas sur la borne Michelin !

 Photographies: Jean-François LOBREAU

 



 
Cléré-les-Pins

C’est en 1936 que la commune de Cléré prit l’extension les-Pins.

Coeur du bourg, au croisement des D39 et D34, a l’époque comme indiqué sur ces plaques GCG 39 et 34.

-Si je vous dis qu’il y a une plaque derrière le poteau c’est qu’il y en a une !!! Cliquez deux fois !

Photographies: San DONI

Le Chemin de Grande Communication 49 allait bien de Luynes à Baugé, la plaque en fonte N°222 (indiqué lisiblement à gauche de la plaque) fut donc posée ici, aujourd’hui  l’intersection D49 / D70. (Rue Principale / Rue du 14 juillet).

-A droite, cliquez sur cette plaque-

Photographies: Laurence DUTERTRE



 
Continvoir

Il y avait deux Chemins de Grande Communication N°15 de Langeaus à Beaugé et le 15A (ou 15 annexe) de Giseux à Courléon. Il s’agissait au départ du Chemin Vicinal Ordinaire N°2 partant de Giseux. C’était en 1908 qu’il fut créé. La première plaque se situe sur le CGC principal.

La seconde plaque se situe sur l’actuelle D64 mais à l’époque sur l’annexe d’un Chemin de Grande Communication. 

 

Photographies: San DONI



 
Couesmes

Le CGC N°54 allait de Châteaurenault à Château-la-Vallière. C’est sur cette voie que se trouvent ces plaques, directionnelle en fonte et Michelin. La plaque en fonte est une des plus anciennes du département, elle provient de la fonderie Bouilliant.

-Deux plaques = deux clics-

Photographies: Jean-François LOBREAU pour la vue et la plaque Michelin, Laurence DUTERTRE pour la plaque en fonte.



 
Orbigny

Destiné à la gente équine,  ce panneau de restriction d’allure que l’on retrouve parfois avant le passage des ponts. L’Olivet est la rivière passant à Orbigny.

-Repérez le panneau « Défense de trotter » et cliquez dessus-

Photographies: Eric CAILLÉ

Cela n’a rien à voir avec la plaque ci-dessus mais voici un petit film tourné en 1936: Promenade à l’étang de la Lardière sur la commune d’Orbigny. 

Séquence nostalgie

 



 
Rouziers-de-Touraine

Chemin de Grande Communication N°2, une plaque aujourd’hui à l’intersection des D2 et D228. La commune prit l’extension de-Touraine en 1920.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Eric CAILLÉ

 Une autre plaque à 5 mètres en traversant la rue, cette fois sur le CGC 47.

Sur cette plaque l’une des destinations est Station de St Antoine. Il s’agit de la gare de la ligne Le Mans – Tours ouverte le 19 juillet 1858. Pour en savoir plus vous pouvez aller sur la page consacré à cette ligne sur le site de Monique ROYER.

-Cliquez sur cette plaque-

 Photographies: environnement de Eric CAILLÉ & plaque de Luc LEFRAY (2013)

 



 
Villeperdue

Une plaque à Villeperdue, sur le CGC N°21, la voici arrivée dans l’atelier de Nicolas Jamois en mai 2017; elle fut donc rechampie.



 
Civray-sur-Esves

Voici trois plaques sur cette commune. Toutes les trois, comme indiqué sur les plaques, se situent sur le Chemin de Grande Communication N°99. Ce dernier allait de Sepmes à La Celle-Guenand. A titre d’information, cette voie fut goudronnée en 1936 à Civray pour un coût de 10200 frcs répartis entre la commune et le département (3400 / 6800).

Aujourd’hui les 3 plaques se situent à l’intersection des D99 et D101. 

L’un des plaques se situe sur une ancienne chapellerie. Voici une carte postale contemporaine:

Merci à Eric CAILLE

Et maintenant une vue Google Map sur laquelle en cliquant vous accéderez à un diaporama de la restauration effectuée par Nicolas Jamois en septembre 2017.

Un clic sur la photo = diapo restauration (bas de la page)


Aller Page 2 3 4

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse