CALVADOS page 9


 

Russy

Commune déléguée de Aure sur Mer

Hameau de Bellefontaine sur l’ancienne commune de Russy. Ici se croisaient deux Chemins de Grande Communication, celui de Trévières à Port-en-Bessin (N°123) et celui de Ste Honorine (des Pertes) à la Gare du Molay (portant les N°96 et 97). Nous sommes aujourd’hui sur les Départementales N°123 (Route de l’Aure) et 97 (Route du Fresne).

-Cliquez sur chacune des deux plaques-

La Route de Bellefontaine de l’autre côté nous emmène à 3km3 sur le Hamel, commune de Surrain. La plaque étant cassée on n’y lit plus cette destination. 

-Sur le mur à droite, cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Cesny-Bois-Halbout

Commune déléguée de Cesny-les-Sources

Route de St Clair (D23) sur le bâtiment à l’intersection avec la rue de l’Outre, cette plaque sur le hameau du Bois-Halbout, commune de Cesny-Bois-Halbout, déterminatif depuis 1828 justifié par la léproserie du Bois-Halbout. L’ancien CGC de Caen à Pont d’Ouilly par La Jalousie portait déjà le N°23.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Brémoy

Ces plaques, bien qu’en angle sur la même maison, étaient toutes deux sur le Chemin de Grande Communication 165A. Cette voie était un embranchement du CGC 165 et si les deux plaques sont en angle c’est parce que la route faisait ici un angle droit.

-Centre du bourg prés de l’église, cliquez sur chaque plaque rechampies récemment-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Condé-sur-Seulles

Lieu-dit Le Closet, sur le Chemin de Grande Communication N°94, aujourd’hui D94, intersection avec la rue de l’église (D33). 

-Cliquez sur cette plaque en haut à droite de cette jolie maison-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Épaney

La petite mare centrale avec son lavoir deux ou trois maisons derrière l’église du village, nous sommes au cœur de ce bourg normand dans la plaine de Caen. C’est là que nous trouvons cette plaque, à l’intersection des deux chemins traversant le village, deux anciennes voies de Grande Communication dont la N°247 le long de laquelle elle était posée. Aujourd’hui il s’agit de la D247 rencontrant ici la D91.

-Cliquez sur la plaque en face-

Photographies: Denis CLAUDEL

-De l’autre côté de la mare existait un mât bi-plaques-

-La plaque est sur cette photographie déjà en place-



 

Esquay-sur-Seulles

La Route de Bayeux à Caen (par Cully) était jusqu’en 1933 le Chemin de Grande Communication N°126 (aujourd’hui D126). Cette voie est traversée ici par le CGC 127, c’est sur cette intersection que nous trouvons cette plaque fléchant quatre destinations que l’on trouve en empruntant ce CGC 127 vers le sud. La Voie de France est aujourd’hui la D127.

Photographie: Denis CLAUDEL



 

Fleury-sur-Orne

Cette grande plaque à destination des automobilistes était donc sur le Chemin de Grande Communication N°233 allant de May à Caen par St André. Aujourd’hui nous sommes dans la rue François Mitterrand mais à l’écart de la D233. La plaque, issue des Chantiers Naval Français, fut posée en 1934 / 1935

-Cliquez sur la plaque au-dessus de la fenêtre-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Juaye-Mondaye

En 1857 Juaye absorbe Bernières-Bocage et Couvert, elle devient alors Juaye-Mondaye. 

Sur la maison en face de la route de l’Aure, hameau de St André (D67), cette plaque initialement sur le CGC N°67. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Le Mesnil-Auzouf

Commune déléguée du Dialan-sur-Chaîne

Rue du Plessis (D165), intersection avec la rue Haute (D577A), en face de l’église, cette plaque était sur le Chemin Vicinal de Grande Communication allant de La Besace au Plessis-Grimoult (sur la plaque) ou de St-Martin des Besaces au Plessis à Grimoult selon la nomenclature de 1881. La plaque est en l’état, il subsiste un peu de bleu entre les caractères de la première ligne.

-Cliquez sur la plaque au centre de la photo-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Mutrécy

Rue Principale (D156) cette plaque au cœur du bourg, place du Monument. Le Chemin de Grande Communication allant de Falaise à la Gare de Mutrécy portait déjà le N°156. La gare fut mise en service en 1873 (ainsi d’ailleurs que la Halte de Grimbosq).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL

-La plaque est bien visible à droite sur la maison-



 

Potigny

Le Chemin de Grande Communication allant du Mesnil-Touffrey à Falaise et à Potigny portait le N°237. La rue Louis Lefèvre n’est autre que la D137A. Et c’est à l’intersection entre cette route avec le parcours initial de l’ancienne Nationale 158 allant de Caen à Tours (aujourd’hui la D658) que se situe cette plaque.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Saon

Route des Fours à Chaux (D207) angle droit avec la Rue du Calvaire (D97B), cette plaque était sur le CGC N°207. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Sermentot

Commune déléguée de Aurseulles

Nous sommes au hameau de Beltot sur le territoire de l’ancienne commune de Sermentot. Le N°33 est celui de la Route Départementale sur laquelle se situe cette plaque, également le numéro du Chemin de Grande Communication de Vieux-Pont à Villers-Bocage. Intersection avec la D173A, l’ancien CGC173 allant de Caumont (l’Éventé) à la Croix-des-Landes à Cheux. 

-Cliquez sur cette plaque aux 7 destinations-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Sainte-Croix-Grand-Tonne

Commune déléguée de Thue-et-Mue

Lieu-dit Maillot, sur l’une des dépendances (ou anciennes dépendances) du château de Grand Tonne, cette plaque en bois interdisant la mendicité au sein de la commune. Rappelons que le département du Calvados n’a pu totalement interdire la mendicité compte tenu du fait qu’il n’y avait pas de dépôt de mendicité (pour les invalides) sur son territoire. 

Dans la commune de Ste-Croix, la mendicité fut interdite suite aux instructions préfectorales du 20 mai 1854 ayant pour objet l’assistance des pauvres à domicile, et, par suite, l’extinction de la mendicité, le 8 février 1855. L’article II de cet arrêté précisait que tout individu mendiant dans ladite commune serait considéré en état de vagabondage (…) et livré à la gendarmerie. Signé par le Maire, M. Rozier, amplié par le Préfet M. Tonnet le 21 février 1855.

(Archives départementales du Calvados côte 2Mi-DM, extrait délibération du Conseil Municipal 1853 -1884)

Photographie: Denis CLAUDEL



 

Verson

Rue du Général Leclerc (D675) voici une plaque laquelle initialement était sur la Route Impériale N°175 allant de Caen à Granville (sur le terrain de Villedieu-les-Poêles à Caen). Bretteville-sur-Odon et Caen, telles sont les deux communes fléchées sur cette plaque en l’état.

-Cliquez avant qu’elle ne soit recouverte par la végétation-

Photographies: Denis CLAUDEL



 

Amblie

Commune déléguée de Ponts-sur-Seulles

Rue de Reviers, (D35) nous étions à l’époque sur le Chemin de Grande Communication N°35 décrit ainsi: Gare d’AUDRIEU et VIEUX PONT, BAC DU PORT et à OUISTREHAM. 



 

St-Martin-aux-Chartrains

La commune de St-Martin-aux-Chartrains était traversée de 1933 à 1973 par la Nationale 834 issue pour sa portion de Pont Lévêque à Trouville de la nationalisation du Chemin de Grande Communication N°16 (de St Pierre-sur-Dives à Trouville). Le Chemin de Grande Communication N°58 de Drubec à Tourville croisait le N°16 à hauteur du Douet de la Taille. C’est ici que nous trouvions deux plaques lesquelles ne sont plus en place aujourd’hui. 



 

Caumont-sur-Orne

Commune déléguée du Hom
La Nationale 162 était décrite à son origine en 1824 comme allant d’Angers à Caen.

Sur l’ancienne Nationale 162 (la plaque a dû indiquer Impériale ou Royale, auparavant) on trouve encore cette plaque qui se fait bien discrète. Aujourd’hui, c’est la D562, Condé, c’est Condé-sur-Noireau et Harcourt Thury-Harcourt, où le château d’Harcourt se fait ruine.
Localement, la D562, c’est la rue du Moulin à Huile, et la plaque est un peu en décalage vers la droite avec l’intersection avec la rue Saint-Sulpice, soit la D134.

Jeroen SWEIJEN

-La plaque sous l’avancée près de la gouttière, cliquez dessus-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Roucamps

Commune déléguée des Monts d’Aunay

Sur le hameau de La Tourpinière, en face d’un chemin vicinal qui mène au Postil, cette très belle plaque patinée , avec encore un peu de bleu tout en haut. Le Chemin de Grande Communication allant d’Aunay à La Ferté-Macé, comme d’ailleurs la  Route Départementale, portait le N°106. Ce CGC fut ainsi classifié vers 1880.

-Un peu décalée sur la droite de la bouche à incendie en hauteur, cliquez dessus-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Thury-Harcourt

Commune déléguée du Hom

Saint-Bénin est absorbée par Thury-Harcourt en 1858. Le quartier où se trouve cette plaque s’appelle encore le Bas de Saint-Bénin. Nous sommes sur l’intersection des actuelles D6 (avenue du Général Lyne <> Rue d’Aunay) et la D166 (rue du Val-d’Orne), sur une petite placette à quelques mètres de la rivière éponyme au département limitrophe. 

Jeroen SWEIJEN

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN

Deux cartes postales des années 60/70 où l’on voit la plaque sur le même bâtiment mais à l’époque il s’agissait d’un hôtel


Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse