BASSES-PYRÉNÉES page 2



 
Laruns

Au départ, en 1827, la Route Nationale 134bis allait de Pau aux Eaux-Bonnes. Puis en 1882 elle devînt la route de Pau en Espagne. Nous sommes aujourd’hui sur la D934.

Cette plaque a subi l’outrage du temps, elle provient de la fonderie Bouilliant, mise en place vers 1859, sous Napoléon III, d’impériale, elle devînt en 1870, Nationale: la mention IMP recouverte. A noter les fractions pour les distances.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Joèle AVELINE

Une seconde plaque toujours sur la 134bis:

Photographie: Denis CLAUDEL

Les Eaux-Chaudes font partie de la commune de Laruns. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 
Cadillon

 
Sur la Départementale N° 13 qui allait de Lembeye à Aire (sur-Adour dans les Landes), une belle plaque en l’état à Cadillon.

Nous lisons sur cette plaque (hameau): en effet, nous ne sommes pas dans le cœur du village mais sur le lieu-dit Montguillet, route du Vic-Bilh.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Conchez-de-Béarn

 C’est en 1962 que Conchez prend l’extension de-Béarn.

Nous restons que la Route Départementale 13, une commune mitoyenne de la précédente. Une belle plaque du même acabit, Pau est à 42km 3/4 !

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Carresse-Cassaber

 Sur la Route Départementale N°17 de Salies (de-Béarn) à Peyrehorade, cette plaque avec également des kilomètres fractionnés.

Nous sommes sur le territoire de l’ancienne commune de Cassaber, celle-ci ayant fusionné avec Carresse en 1973.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Bénéjacq

 Une plaque qui se trouvait sur le Chemin d’Intérêt Commun N°12 allant de Assat à Montaut. Aujourd’hui à l’intersection des D12 / D36.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL

Voici la plaque rechampie par Nicolas Jamois en juin 2018:


 

Barzun

Sur la D640, sortie du bourg, cette belle plaque sur ce qui était la D5 allant de Bordes d’Espoey à Pontacq.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Bedous

Nous sommes sur la D834 à l’entrée du village. Nous étions donc à l’origine sur la Route Impériale 134, puis la Nationale portant le même numéro.

Une bien belle plaque en harmonie avec la maison.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Etsaut

Toujours sur la Nationale 134 avant la déviation en 1998, rue d’En Bas, sortie du bourg, quartier Arrie. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL

Voici toujours sur la Nationale 134 (à l’époque de la mise en place de la plaque il s’agissait de la Route Impériale 134) mais à l’autre extrémité du bourg, une seconde plaque. 

 Comporte en deuxième ligne la graphie ancienne du col du Somport et la distance par l’ancienne route d’Espagne (Voie romaine de Caesaraugusta-Saragosse- à Benearnum-Lescar- près Pau).

-Photographie et renseignements: Jacques BORDENAVE


 

Gan

Deux plaques, la première sur la Nationale 134, intersection rue d’Ossau / avenue du Commandant Cazendres.

-Cliquez sur cette plaque, et pourquoi pas sur la plaque Michelin-

 
Nous voici sur la Nationale 134bis, cette voie partant d’ici, à Gan, pour rejoindre Eaux-Bonnes jusqu’en 1882, puis le Col du Pourtalet. Rue d’Ossau.

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Bosdarros

Les Pindats sont un hameau de la commune de Bosdarros. Nous sommes sur la Départementale N°3 allant de Tarbes à Bayonne. 

-Cliquez sur cette plaque fléchée orange-

Photographie de la plaque: Denis CLAUDEL


 

Oloron-Sainte-Marie

En 1858, Oloron et Ste-Marie-Legugnon fusionnent.

Cette plaque se situe sur l’ancienne commune de Ste Marie. Aujourd’hui rue Adoue, place de Rivoli, sur la Route Nationale 134.

-Cliquez sur cette plaque-

 
Cette fois c’est sur Oloron, rue Jeliote, que se situe cette plaque.

 

Une autre plaque sur la Départementale N°9, elle allait d’Oloron à Orthez. Rue Navarrot.

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Pau

Avenue de la Résistance, intersection avec le Cours Camou, cette plaque était initialement sur la Route Impériale N° 134 devenue Nationale en 1870. Cette route allait de Roquefort au Col du Somport et l’Espagne. Une déviation fut mise en place (D834), la tracé initial à Pau sur lequel se situe cette plaque faisant aujourd’hui partie de la voirie communale.

-Avenue de la Résistance, la plaque à gauche-

Photographie: A. KRATZ


 

Barcus

Cette plaque qui était sur le Chemin de Grande Communication N°12, lequel allait sur une distance de 31 kms d’Oloron à Mauléon par Barcus (1879). Aujourd’hui sur la D24 sortie du bourg vers Oloron (non localisée).

Photographie: Jacques BORDENAVE


 

Mauléon-Licharre

C’est en 1841 que Mauléon fusionne avec Licharre.

Sur la Route départementale N°8 allant d’Oléron à Mauléon (1882) cette plaque, non localisée.

Photographie: Jacques BORDENAVE


 

Lons

Sur l’ancienne Route Nationale N°117 allant de Perpignan à Bayonne, cette belle plaque. Aujourd’hui Boulevard Charles de Gaulle (VC) il s’agissait du parcours initial avant son déclassement en 2006. 

La plaquette NATLE recouvrant la mention IMP pour Impériale fut ajoutée après 1870. Dans ce département et sur les Routes Impériales les plaques indicatrices furent même mises en place dans les traverses et aux divers embranchements avant 1859.

Celle-ci fut restaurée par son propriétaire Philippe Urban, du travail de pro !

Photographie: Philippe URBAN (2020)


 

Ance

Nouvelle commune de Ance Féas
Cette plaque se situait sur la Route Départementale N°8 allant d’Oloron à Mauléon. Telle était la dénomination de la voie recouverte par la plaquette peinte, apposée à partir de 1933: N 618A (la Nationale 618A  allait d’Aramitz à Oloron-Ste-Marie). Depuis 1973 nous sommes sur la D919. Ce type de plaques sur les routes départementales furent apposées vers 1860. 

-Cliquez sur la plaque pour grand format 2500 X 1700-

Photographie: Jacques BORDENAVE



 
Orin

Il s’agissait de la Route Départementale N°3, laquelle fut remplacée par la Nationale 636 en 1933, année à partir de laquelle cette mention –Dép N°3– fut burinée. Rue St Martin en sortie de bourg. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL

Il y avait une seconde plaque sur la même voie, la Départementale N°3 allant de Tarbes à Bayonne sur une distance de 120 kms en 1882. Elle se situait à l’autre bout du bourg, indiquant les communes importantes les plus proches sur cette route. C’était le schémas classique pour l’apposition des plaques sur les routes départementales à cette époque (vers 1860) dans ce département: en sortant du village on était renseigné par une plaque indiquant les communes rencontrées en poursuivant notre chemin. 

La Départementale N°3 devînt en 1933 la Route Nationale N°636 allant de Tarbes à Bayonne. C’est au pochoir que cette nouvelle appellation fut inscrite en remplacement de la mention DEPle N°3 burinée. Aujourd’hui sur cette portion (de Geüs d’Oloron à Orin) nous sommes sur la D836.

-Cliquez sur la plaque pour format 2500-

-Cette plaque fut sauvée d’une destruction certaine il y a plusieurs décennies, aujourd’hui à l’abri.-

-Photographie: Jacques BORDENAVE



 
Lasseube

Le chemin de Grande Communication N°12 sur lequel était installée cette plaque allait d’Oloron à Mauléon. En 1930 il devînt la D24 comme indiqué sur la plaquette recouvrant la mention initiale.

-Cliquez sur cette plaque pour grand format-

-Cette plaque fut sauvée d’une destruction certaine il y a plusieurs décennies, aujourd’hui à l’abri.

Photographie: Jacques BORDENAVE


 

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaire(s)

  • Reply Guy Bernard 3 décembre 2018 at 16 h 22 min

    Gan:
    On remarquera que sur la plaque de Cocher, Oloron est vers la gauche à 24 km et que sur la Michelin, Oloron est vers la droite à 25 km!
    Où est l’erreur?

    • Reply Patrick Rollet 4 décembre 2018 at 11 h 22 min

      Oui j’avais remarqué également, ainsi que la flèche burinée sur la plaque identique celle-ci à celle de la Michelin.

    Répondre à Patrick Rollet Cancel Reply