EURE


Dernières modifications 7 février 2022


Le classement des routes dans l’Eure:

 

Les Chemins de grande Communication en 1863.

Les Chemins d’Intérêt Commun en 1868.

Les Chemins de Grande Communication en 1907 (le déclassement des routes départementales eut lieu le 1er janvier 1897):

– du N°1 au 46.

– du 47 au 88.

– du 89 au 132.

– du 133 au 148.



Boissey-le-Chatel

Deux plaques de cocher, il en existe une troisième mais je n’ai pas eu le temps de la photographier.

Boissey le Chatel 1

Boissey le Chatel 2


 

Glisolles

A l’entrée du bourg en arrivant de Conches, cette plaque rue du Duc de Clermont Tonnerre. le Chemin de Grande Communication N°129 allait d’Évreux à Alençon, la plaquette recouvre l’ancienne classification: Route Départementale N°9.

Glisolles

Photographie: Patrick ROLLET


Bézu-St-Eloi

Une plaque de cocher restaurée… en noir sur fond blanc.

Bézu-St-Eloi

Contributeur photo: JM Le Vaou



 

Château-sur-Epte

Deux plaques de cocher « Bordeaux-de-St Clair », hameau de Château-sur-Epte sur la RN14. Initialement « Les Bordeaux-de-St Clair », les habitants ont délaissé progressivement l’article, créant ainsi une homonymie avec un bourg de Seine-Martitime: Bordeaux-St-Clair.

Les Bordeaux-de-St-Clair n’a jamais été une commune à part entière. 

Mais cette appellation s’explique historiquement par sa situation géographique: prés de l’Epte, rivière-frontière entre l’ex Seine-et-Oise et l’Eure donc entre la Normandie et l’Ile-de-France. Les bords d’eau sont devenus au fil des années Les Bordeaux. (Renseignements: Cath Mamicha).

BordeauxdeStClair

Contributeur JM Le Vaou

BordeauxdeStClair 2

Contributeur JM Le Vaou

Egalement une plaque d’interdiction de mendicité:

Photographie: Cath MAMICHA


 

Charleval

De Bourgtheroulde à Gournay-en-Bray en Seine-Inférieure, tel était le parcours du Chemin de Grande Communication N°132. La plaquette apposée suite au déclassement des Routes Départementales dans l’Eure en 18797 recouvre l’ancienne appellation de la voie: Route Départementale N°12. 

La plaque est fixée sur l’une des dernières maisons de la Grande Rue (D321) en allant sur Ménesqueville.

Charleval.jpg

Contributeur: JM Le Vaou


 

Civières

Commune déléguée de Vexin-sur-Epte
Plaque de cocher non restaurée mais lisible.

Civières

Contributeur: JM LE VAOU


 

Écos

Commune déléguée de Vexin-sur-Epte
Le Chemin de Grande Communication N°19 allait d’Aveny (hameau de la commune de Dampmesnil) à Vernon et fut classé en 1886. 

27 Ecos
 

Contributeurs: JM Le Vaou pour photo de 2009 sur son site, cette photo de 2014: JL DORE.


 

Fains

Au centre de la commune, place Louis Duguay, cette plaque initialement sur le Chemin de Grande Communication N°71. Il allait de Garennes à Louviers avec un embranchement sur Pacy.

-Cliquez sur la plaque et aussi sur les cadrans solaires en angle sur l’église-

Photographies: Patrick ROLLET


 

Fontaine-sous-Jouy

Intersection Rue de La Poste (D71) et rue des Forêts (D63) nous étions respectivement sur les Chemins de Grande Communication portant les mêmes numéros, à savoir le 71 allant de Garennes à Louviers (avec un embranchement sur Pacy-sur-Eure) et le N°63 allant d’Évreux au Goulet. 

Les deux plaques sont posées en angle sur l’ancien café de la Mairie (puis Auberge de la Vallée en 1947). Une histoire de cette auberge est inscrite sur une plaquette apposée sur la façade.

-Quatre petites flèches vous indiquent les objets sur lesquels vous pouvez cliquer-

Photographies: Patrick ROLLET


 

Vaux-sur-Eure

Sur la mairie et ancienne école de Vaux, cette plaque était sur le Chemin de Grande Communication N°71 allant de Garennes à Louviers avec un embranchement sur Pacy-sur-Eure. 

-Cliquez sur la plaque-

2021: la plaque de Vaux/Eure est rechampie par Steven SOULARD.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Patrick ROLLET

Après avoir été rechampie remise en place de la plaque à son emplacement initial.


 

St Denis-le-Ferment

St Paër est devenu un hameau de St-Denis-le-Ferment depuis 1973. Le Chemin de Grande Communication N°17 allait de Dangu à Sérifontaine dans l’Oise.

Saint-Paër
Contributeur: JM LE VAOU

 

Pont-Saint-Pierre

Avant la révolution, Pont-St-Pierre comprenait deux paroisses: St-Pierre et St-Nicolas. En 1809, St-Nicolas-de-Pt-St-Pierre absorbe St-Pierre-de-Pont-St-Pierre. En 1905, St-Nicolas-de-Pont-St-Pierre prend le nom de Pont-St-Pierre.

Nous sommes ici au point de départ du chemin de Grande Communication N°19 lequel allait jusqu’à Andé. 

St-Nicolas de Pont-St-Pierre
Contributeur: JM LE VAOU
St-Nicolas de Pont-St-Pierre 2

 

St Vigor

Un exemple de plaque dont le statut de la voie a été modifié.St-Vigor

Photographie: Jean-Michel LE VAOU

Nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°142 avec la plaque ci-dessus, il allait d’Evreux aux Andelys. La plaquette recouvre l’ancienne dénomination de la route, à savoir Départementale N°22.

Et voici une seconde plaque mais cette fois sur le CGC N°71 allant de Garennes à Louviers avec un embranchement sur Pacy.

Photographie: Daniel COPIN 


 

Tillières-sur-Avre

Deux plaques de cocher aux Tillières-sur-Avre, commune située sur la RN12. Anciennement Route Impériale N°13, elle devient RN12 après la chute de l’empire en 1824. Cette plaque est issue de la fonderie Bouilliant et la dénomination IMPERIUALE fut recouverte par la plaquette NATIONALE après 1870.

Tillières sur Avre
Tillières sur Avre 2
On retrouve cette plaque de cocher sur la photographie début de siècle ci-dessous.
Carte postale Tillieres sur Avre3

 

Bazincourt-sur-Epte

Une restauration parfaite. Le Chemin de Grande Communication N°14 allait de Lyons à Gisors.

Bazincourt
Contributeur: Rémi Grodzki sur Wikisara

 

Damville

Commune déléguée de Mesnil-sur-Iton
Les Minières ont fusionné avec Damville en 1974. Le CGC N°50 allait de Damville à St Georges-Motel.

DAMVILLE

 Voici 4 plaques émaillées d’entrée de commune:

-Cliquez sur la plaque émaillée, avenue de Conches-

Une seconde plaque un peu plus abîmée, rue des Hauts Mousseaux:

-Cliquez sur cette plaque à gauche sur le bâtiment-


 

Fontaine-l’Abbé

Cliquez sur la plaque. Remarquez la vierge sur le pignon. Le chemin de Grande Communication eut plusieurs tracé:  de Beaumont à Glos-la-Ferrière, puis de Bernay à Mandeville. Il doit s’agir compte tenu des fléchages sur la plaque de second tracé. 

 
FONTAINE L'ABBE vue
 

 

Autheuil-Authouillet

Deux plaques de cochers à Autheuil-Authouillet, l’une restaurée sur la Mairie, l’autre en l’état à quelques mètres. Autheuil et Authouillet fusionnent en 1971.

Les plaquettes recouvrant les dénominations de voies furent ajoutées à partir de 1897. La nouvelle nomenclature établie cette année là, celle du déclassement des voies départementales, précise que les Chemins de Grande Communication N° 142 et 143 le long desquels étaient fixées ces plaques allaient respectivement d’Évreux aux Andelys et de Louviers à Dreux. Les anciennes appellations des routes, recouvertes (et peut être burinées) étaient pour le CGC 142: Route Départementale N°22, pour le CGC 143: Route Départementale N°23.

-Cliquez sur la plaque de cocher de la mairie ci-dessus-

-Cliquez sur cette plaque-

Voici une autre plaque, nous sommes sur le Chemin de Grande Communication N°143 qui allait de Louviers à Dreux. Sur la partie Authouillet, rue Yves Montand (D836).

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographies: Patrick ROLLET


 

Conches-en-Ouche

A l’entrée du bourg en venant du Neubourg, une plaque en l’état. Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°121 allant de Rouen au Mans.  La plaque en elle-même fut mise en place en 1870. La plaquette fut apposée après 1897, année du déclassement des Routes Départementales dans l’Eure, elle recouvre l’ancienne dénomination de la voie: Route départementale N°1 allant elle aussi de Rouen au Mans.

-En haut à gauche, cliquez sur cette plaque-

Octobre 2016: Nicolas Jamois réchampit cette plaque. La voici rajeunie. En cliquant dessus vous pourrez voir un diaporama sur cette restauration et celles d’octobre 2016.

Plaque aujourd’hui visible au Musée du Terroir à Conches


 

Le Gros-Theil

En renfoncement dans la façade, elle semble peinte.  Cliquez sur la plaque. Vous remarquerez l’orthographe GROSTHEIL, aujourd’hui LE GROS-THEIL.

 
grostheil-vue
 

-Cliquez sur la plaque-


 

Dangu

Sur la Nationale 181, cette plaque de cocher à Dangu. Merci à Jean-Louis Dore pour cette contribution. La photo est de Raphaël LEMAIRE.

-Cliquez sur cette plaque-


-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Daniel COPIN


 

Montreuil-l’Argilé

A Montreuil-l’Argillé, cette plaque de cocher traditionnelle, parfaitement restaurée. Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°123.

– Cliquez sur la plaque, photographiée par Boris Jacopin en 2012, la vue est de Sylvie Ganivet

St Aquilin d’Augerons est une ancienne commune rattachée à Montreuil l’Argilé en 1964. La plaque, en zinc peint, est fixée sur une maison à l’intersection entre le chemin des Pérelles du Bois d’Auge et celui d’Augeron. Il s’agissait bien sûr de Chemins Vicinaux. On me dirait que cette maison est l’ancienne mairie de St Aquilin que je n’en serai pas étonné. 

Cette commune avec celle de St Denis-d-Augerons formaient le pays d’Augeron. La commune de St Aquilin était une commune à part entière, elle possédait plusieurs hameaux, pour n’en citer que quelques uns: la Blardière, le Calvaire, le Grand et le Petit Mesnil, la Posetière…. 

-Cliquez sur cette plaque peinte-

Photographie de la plaque: Steven SOULARD


 

Les Essarts

Commune déléguée de Marbois
Voici une photographie scannée envoyée par Boris Jacopin, datée des années 1982-1983. On y voit une plaque de cocher, bien restaurée. Elle se situe sur le hameau de la Poterie, Chemin de Grande Communication N°45. Ce hameau, qui n’a jamais été une commune, est sur celle des Essarts.

Cette plaque de cocher existe toujours; ci-dessous une vue Google Map de 2010.

Suit la même plaque, mais cette fois photographiée, toujours par Boris Jacopin , mais en 2014; les années ont laissé quelques traces.

27 - La Poterie

– Cliché des années 1982 – 1983 –

Les Essarts– Vue Google MAP de 2010 –

Et voici deux autres plaques en cette commune des Essarts; cette fois elles se situent sur le hameau de Failly:



 

Le Neubourg

Deux plaques de cocher au Neubourg sur le même Chemin de Grande Communication, le N°121. Elles sont situées à 500 mètres de distance, comportent les même indications avec toutefois, et à juste titre, un écart de 500 mètres pour les distances.

A noter que sur la plaque sise à Conches, la distance avec le Neubourg est de 21,5 km, ce qui semble correspondre avec l’écart entre les Mairies et les plaques.

Le Neubourg 1

IMGP3672



 

Acon

Sur le hameau du Rousset-d’Acon, la Nationale 12, commune d’Acon, 6 rue de Paris, une plaque de cocher. Anciennement Route Impériale N°13 (avant 1824), la N12 est aujourd’hui la plus longue Route Nationale française. Le rajout « NATIONALE » recouvre la dénomination « Impériale ».

Voici une vue Google Map de 2011 sur laquelle à gauche on voit la plaque de cocher: cliquez dessus. Merci à Gilles Deligny pour cette contribution qui n’a pas hésité à s’arrêter sur cette voie de grande circulation pour prendre la photographie.

 



 

Ambenay

Sur la voie de Grande Communication N°129 allant d’Evreux à Alençon, voici une plaque de cocher dont la mention de l’ancienne voie a été recouverte. Notez en haut à droite un nombre: 80, il s’agit d’un N° d’emplacement.

– Merci à Boris Jacopin pour cette photo de 2014 –

-La même plaque photographiée en 2017: cliquez dessus à gauche-


Epaignes

Sur une ancienne Route Départementale, la N°19 de Lisieux à Aizier (les routes départementales de l’Eure ont été déclassées le 1er janvier 1897) voici une belle plaque de cocher restaurée.


Duranville

Deux plaques de cocher à Duranville, cette commune se situant sur la Nationale 13.

La première plaque est traditionnelle, la mention « NATIONALE » ayant été rapportée à la chute de l’empire.

La seconde est une plaque en zinc émaillé issue d’une fonderie spécialisée à Paris: ED. JEAN. Ce fondeur a également fourni des plaques émaillées en bichromie (comme celle-ci) à la Société des Transports Parisiens (ex. RATP) pour les stations de métropolitains.

– Merci à Boris JACOPIN


Conteville

 Trés belle plaque de cocher aux solides caractères, elle semble inaltérable. Photographiée par Boris Jacopin en 2014.

Plaque rechampie par Nicolas Jamois dans le courant de l’été 2017:

-Cliquez sur cette plaque pour lire un diaporama consacré à ces restaurations (été 2017)-


Broglie

 Deux plaques à Broglie, l’une sur l’ancienne Nationale 138, l’autre sur une voie de Grande Communication, le N°49 allant de Lisieux à Nonancourt. Les deux plaques proviennent de la fonderie sise à Paris quartier de Belleville, la première, la plus ancienne, étant de la fonderie Bouilliant. La mention recouverte est Impériale. 

La Normandie, Assurances Mutuelle: créée par décret Ordonnance Royale du 20 septembre 1840, une assurance contre l’incendie pour la France Continentale.

Photographie: Laurence DUTERTRE


Fourmetot

Belle plaque restaurée à Fourmetot, la mention de la Route Départementale remplacée  par celle de voie de Grande Communication, le N°139 allant de Lisieux à Aizier. 

– Merci à Boris Jacopin


Le Bec-Hellouin

Au Bec-Hellouin, dans la grande rue, à quelques pas de l’abbaye, voici une plaque de cocher.Ci-dessous deux vues, la plaque se situe sur la maison en brique, cliquez dessus (l’une ou l’autre).


Jonquerets-de-Livet

Commune déléguée de Mesnil-en-Ouche

 Un mât, à l’origine bi-plaques.  Comme vous pourrez le voir, il fut fabriqué par la fonderie CHAPPEE, au Mans dans la Sarthe. Armand Chappée devient directeur de l’usine de St-Jammes prés du Mans en 1875. Le renommée de cette fonderie (comme celles d’Antoiné et de Port-Brillet en Mayenne)  deviendra trés vite nationale puis internationale.

A noter que le nom aurait dû être « Les Jonquerets-de-Livet » comme indiqué sur la plaque. Ce n’est pas le cas.

– Cliquez sur la plaque ainsi que sur le bas du mât –

– En arrière-plan, l’église des Jonquerets, cliquez sur la plaque –

Initialement ce mât était bi-plaques. (en 2010 sur google map les deux plaques apparaissent, le photos du haut avec une seule plaque  datant de 2014 ).


 La Barre-en-Ouche

Commune déléguée de Mesnil-en-Ouche
Deux plaques sises au croisement de deux chemins de Grande Communication, les 25 & 49.

Sur la carte postale ci-dessous on ne distingue pas les plaques mais elles y sont. Par contre sur la photographie contemporaine les plaques sont bien visibles.

– Cliquez sur chaque plaque –

Merci à Boris Jacopin pour ces clichés.


Les Préaux

Les communes de Notre-Dame-des-Préaux et de St-Michel-des-Préaux ont fusionné en 1844 d’ou création de la commune des Préaux. Mais bien que portant le nom de la commune avant fusion, rien ne dit que cette plaque a été fabriquée avant 1844, le sentiment d’appartenance  à une commune étant tenace.

Le chemin de Grande Communication N° 139 plus au nord a été classé route nationale en 1931; c’est sans doute pendant cette période que la mention de la voie a été supprimée.


Saint-Pierre-de-Cernières

 Là aussi au croisement de deux chemins de Grande Communication ces deux plaques sur cette maison en briques rouges traditionnelle. Photographié par Boris Jacopin en 2014.

Cliquez sur chacune des plaques


Verneuil-sur-Avre

Nous sommes effectivement sur la Nationale 12, anciennement route Impériale. Cette dénomination fut recouverte à partir de 1870 par une plaquette Nationale.  Rue Aristide Briand (D54) nous sommes donc sur le parcours initial de la N12, la déviation fut mise en place en 1956.. Intersection avec le Chemin du Moulin à Tan. 

– Merci à Boris Jacopin

Une plaque d’interdiction de mendier dans le département. L’arrêté préfectoral date de 1876. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Pascal LEPAPE


Marbeuf

 Sur la route de Louviers, à Marbeuf… Le CGC N°133 allait de Bernay à Louviers depuis 1897. Anciennement et lors de la mise en place de la plaque nous étions sur la Route Départementale N°13.

Une carte postale vers 1900 du tabac – épicerie et en-dessous la même vue contemporaine.

 

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Patrick ROLLET

Le 8 octobre 2021 la plaque après avoir été restaurée par Steven Soulard est reposée à son emplacement d’origine avec Fabien DEMEULES et le maire de la commune de Marbeuf, Bertrand Carpentier. 

Cette plaque, issue de la fonderie Bouilliant, fera partie intégrante du patrimoine de Marbeuf pendant encore de longues années.

Le Courrier de l’Eure 13 octobre 2021

Ci-dessous un diaporama avec 9 photographies :

Vers un article consacré à cette restauration avec quelques films: ici


La Neuve-Lyre

Sur le Chemin de Grande Communication N°45, une belle plaque de cocher rénovée à la Neuve-Lyre. Photo prise par Boris Jacopin en 2014. Le CGC 45 allait du Sap dans l’Orne à Houdan. 

– Une carte postale des années 1950, cliquez sur la plaque visible  à gauche –


Les Baux-de-Breteuil

 Sur deux Chemins de Grande Communication, les 49 et le 61, voici trois plaques de cocher. La première ci-dessous se situe au Champ Motteux, un hameau de la commune des Baux-de-Breteuil.

– Merci à Boris Jacopin pour ce tryptique –


La Roncenay-Authenay

Commune déléguée de Mesnil-sur-Iton
La Roncenay et Authenay ont fusionné en 1973. Cette plaque de cocher se situait donc sur la commune du Roncenay, sur la voie de Grande Communication N°45 allant du Sap à Houdan.


Le Chesne

Commune déléguée de Marbois
Les Mares est un hameau du Chesne. La plaque de cocher, sur le CGC 45, fut bleue.

– Merci à Boris Jacopin pour cette contribution –


 

PAGE 23 – 45

You Might Also Like

8 Commentaires

  • Répondre stan 14 juillet 2012 at 11 h 57 min

    Merci pour votre travail intéressant sur les plaques de cocher .Cordialement
    Stan

    • Répondre Plaques de cochers 14 juillet 2012 at 12 h 27 min

      Merci… encore beaucoup de travail et j’aurai sans doute besoin le moment venu de quelques unes de vos plaques. 

      Cordialement

  • Répondre stan 14 juillet 2012 at 13 h 22 min

    je viens de vous adresser toutes les photos que j’ai en ma possession….

  • Répondre COMMUNE DE DURANVILLE 8 février 2019 at 9 h 35 min

    Bonjour
    Nous avons été récemment interrogés concernant une plaque qui serait située sur la commune de DURANVILLE (Eure).
    Nous avons retrouvé une seule plaque.
    Avez-vous les positions des plaques situées sur le territoire de la commune de Duranville en photo sur ce site?
    Cordialement,

  • Répondre Jean-Michel Andry 26 septembre 2020 at 17 h 31 min

    J’apprends à Tillières sur Avre que Napoléon Ier a fait du rab sans qu’on le sache!

  • Répondre Jean-Michel Andry 26 septembre 2020 at 17 h 51 min

    A Acon le scoop est confirmé!

    • Répondre Patrick ROLLET 26 septembre 2020 at 21 h 46 min

      Tout à fait, la numérotation de 1824 a succédé à celle de 1811, donc après la chute de l’empire.

    Répondre à Jean-Michel Andry Cancel Reply