Haute-Saône page 4


   

La Vergenne

Une plaque de cocher Varigney à La Vergenne.


La Villedieu-en-Fontenette

Sue le Chemin Départemental d’Auxonne à Plombières nomenclaturé GC 12 en 1871, cette plaque de cocher parfaitement entretenue. 


La Voivre

Dans le hameau de Breuche-les-Faucogney, commune de La Voivre, il y avait une plaque de cocher. Sauvegardée et restaurée par un particulier, Frédéric Chauvet a pu la photographier.

– Bien que parfaitement lisible sur cette photographie, cliquez dessus pour grand format –


Larians-et-Munans

 Larians et Munans ont fusionné en 1812. Cette commune de Haute-Saône est limitrophe du département du Doubs sur la rivière l’Ognon. On y trouve une plaque de cocher  sur le Chemin Départemental reliant Obertans (Haute-Saône) à Ollans (Doubs). (un petit Chemin Départemental de 8kms).

et également une plaque de limite de département, sur la rivière l’Ognon.

Cliquez sur cette plaque à gauche  du pont –

A Munans, cette plaque sur le Chemin départemental d’Aubertans à Ollans. 


Loulans-Verchamp

 Loulans devient Loulans-les-Forges en 1962, qui devient Loulans-Verchamp en 1983.

Sur le Chemin Départemental de Montbozon à Pesmes cette plaque de cocher:

 

En voici une seconde sur un Chemin Départemental se termainant à Ollans dans le Doubs.


Larret

 Chemin Départemental de la Gare de Moncey à Chalindrey, futur CGC 15, commune de Larret (aujourd’hui sans accent circonflexe contrairement à la plaque de cocher).


Le Val-Saint-Eloi

 Nomenclaturé GC12b après 1836, le Chemin Départemental de Flagy à Mersuay conservera cette appellation jusqu’en 1938. C’est en 1943 qu’Eloy perdra son Y.


Lœuilley

Sur le Chemin Départemental de Talmay à Bourbonne-les-Bains, cette plaque de cocher de chez Varigney.


Lomont

A Lomont il y a trois magnifiques poteaux. Ils proviennent de la fonderie La Romaine. Les voici:

– Photographié en été et en hiver, cliquez sur les plaques estivales – 

Et voici le second poteau qui, comme le premier, se trouve sur une propriété privée:

Enfin le troisième est sur le hameau de Lomontot, rattaché à la commune de Lomont en 1808.


Lure

Trois plaques de cocher à Lure, les deux premières sur un Chemin Départemental traversant la Haute-Saône, de Besançon (Doubs) au Thillot (Vosges) qui deviendra le GC4 en 1871.

La troisième sur un Chemin Vicinal:


Luze

 Nomenclaturé GC16 en 1836, nous sommes sur le Chemin Départemental allant de la Gare d’Héricourt à Plancher les Mines, aujourd’hui D16.

– Dans le virage à gauche, cliquez sur la plaque


Mailleroncourt-Saint-Pancras

 Sur un Chemin Vicinal, cette plaque de cocher entretenue.

Nous voici maintenant sur un Chemin Départemental allant de St Loup à Bourbonne-les-Bains; il deviendra N417 en 1933, aujourd’hui D417. Nous sommes en sortie de commune, sur la Route de Vauvillers, d’ailleurs sur la photo ci-dessous on distingue la panneau de fin d’agglomération.

-Cliquez sur la plaque (à gauche)-

Photographie de la plaque: Pascal WISSENBERG


Malbouhans

 Sur le Chemin Départemental de Mélisey à Ronchamp, cette plaque de cocher à quelque pas de l’église du village.

Cliquez sur la plaque

Une carte postale fin XIXème sur laquelle on voit un poteau bi-plaques. Sur la plaque visible on distingue: CHEMIN VICINAL ORDINAIRE de (?) et un flèchage vers LA NEUVELLE et ST GERMAIN.


Mandrevillars

A l’époque de sa mise en place au croisement de deux Chemins Vicinaux Ordinaires, un mât bi-plaques issu de la fonderie LA ROMAINE.

– Cliquez pour gros plans sur chaque plaque mais aussi sur le poteau (marque de fonderie) –

 


Mantoche

Chemin Vicinal ordinaire N°1, à Mantoche, une plaque LA ROMAINE.

 


Champlitte

La commune de Champlitte est la plus vaste du département et elle est composée de plusieurs communes associées en 1972: Leffond, Montarlot-les-Champlitte, Margilley, Neuvelle-les-Champlitte, Champlitte-la-Ville et Frettes . Nous trouvons des plaques sur le territoire de toutes ces anciennes communes. 

Deux plaques de cocher, succinctes mais d’une grande clarté; c’est une des caractéristiques de la fonderie dont elles sont issues. Elles sont sur le territoire de l’ancienne commune de Margilley, en angle sur les murs de l’église.

Parmi les communes regroupées, l’une d’entre elles était Neuvelle-lès-Champlitte. Y était sise sur le Chemin Départemental allant de Seveux à Champlitte (la commune de Champlitte -l’ancienne- a été fusionnée avec celle du Prélot en 1805).

Leffond, l’une des communes regroupées, possédait également ses plaques directionnelles. Le Chemin de Champlitte à Maatz fut regroupé en 1885 avec celui de Champlitte à Combeaufontaine pour former la ligne principale N°17.

-Cliquez sur cette plaque-

Toujours sur Leffond:

Photographie: Pascal WISSENBERG

Vous trouverez également cette plaque en Haute-Marne. En effet cette ancienne commune haut-marnaise fut rattachée à la Haute-Saône puis à la commune de Champlitte en 1974. Il s’agit de la commune de Frettes.

Route de Bourbonne, D460 aujourd’hui, nous étions sur la Route Départementale N°9 allant de Dijon à Nancy (décret du 16 décembre 1811, de Bourbonne à Gray décret du 17 octobre 1835). Sa vocation nationale est donc clairement établie puisque traversant 4 départements. . Et effectivement cette voie devînt la Nationale 460 mais il faudra attendre pour ce faire 1933. Auparavant, au 1er janvier 1894, année du déclassement des routes départementales, elle devînt un Chemin de Grande Communication, le N°9bis.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN

Un mât bi-plaques sur Leffond. Il se situe à la fourche formée par l’intersection entre les chemins du Potel et du Montvaudon. Nous étions et nous sommes toujours sur deux Chemins Vicinaux Ordinaires.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


 

Pages 1 – 23 – 4 –  5 –6 –  7 – 8 – 9

You Might Also Like

1 commentaire

  • Répondre lemmelet sylvie 30 juillet 2015 at 16 h 03 min

    Bonjour,
    Je me passionne pour les plaques de cochers et je voudrais savoir si vous auriez des plaques indiquant la direction de :JUSSEY- AISEY-VILARS-LE -PAUTEL?
    Je serais ravie.
    Bien cordialement.
    Mme Lemmelet Sylvie

  • Laisser une réponse