ISÈRE page 3


 

 
Cessieu

C’est du deux en un voire du trois en un… cette plaque en trois parties: centrale avec la dénomination de la voie, la Nationale 6, et le kilomètre sur cette voie, généralement sur une borne, ici le km49. Et puis bien sur les plaques directionnelles avec quatre destinations. Elle est aujourd’hui sur la D1006.

Photographie: Roland DUCHAMP


 

 

 
Laffrey

Route Napoléon nous y sommes, c’est à dire la route Impériale 85. Cette plaque compartimentée est typique de ce département, de même la dénomination de la voie en italique. Aujourd’hui nous sommes d’ailleurs toujours sur la Nationale 85.

Pétichet, dont les lettres semblent avoir été ajoutées, est un hameau de la commune de St Théoffroy.

A Leffrey se situe la rampe la plus pentue du réseau routier français, une rampe qui avoisine les 12% !

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Laurent TALBONT

 
Un petit avant / après à Laffray, ici l’hôtel des Lacs à l’entrée du bourg:

 

Enfin pour illustrer la Route Napoléon, cette estampe de la bibliothèque de Grenoble:

et cette photographie datée du 24 août 1958, disponible aujourd’hui sur le net mais qui ne le sera peut-être pas éternellement, donc la voici:


 


 
Tencin

 Sur l’ancienne Route Départementale N°2 allant en 1862 de Grenoble à Montmélian, une plaque en l’état, compartimentée. En 1933, cette route départementale devînt la Nationale 523, en suivant exactement le même tracé. Mais il est dit sur Wikia:

L’appellation RN523 semble être purement administrative, l’axe étant numéroté en RN20 sur le terrain et sur de très nombreuses cartes.

 Juste en face, une plaque Michelin que vous verrez également sur la page Wikia de la RN523.

Mais ce qui nous intéresse est bien la plaque directionnelle en fonte, bien antérieure au panneau Michelin. A l’intersection de la D523 et de la D30, avenue du Grésivaudan.

-Cette vue, derrière la montagne, à l’intersection, la plaque, cliquez dessus

Photographie de la plaque: Laurent TALBONT

 


 


 
Villard-Bonnot

Nous restons sur cette Départementale N°2, en 1933 la Nationale 523, aujourd’hui sur la D523.

Photographie: Laurent TALBONT


 


 
Apprieu

Contamine fait partie de la commune d’Apprieu. Nous sommes sur l’ancienne Route Départementale N°7 allant de Bourgoin aux Echelles. A noter que le Conseil Général demanda que cette route, apparemment très fréquentée, soit classifiée Route Impériale en 1855, demande sans effet. 

Route de Lyon cette plaque sur un ancien hôtel. 

-Cliquez sur la plaque-

La plaque devait se trouver dans ce coin là !


 


 
Barraux

Le Fayet, un hameau de la commune de Barraux, rue Gustave Rivet, Rue des Brigoudes, une plaque directionnelle. Comme indiqué sur cette plaque, c’est donc ici que passait le Chemin de Grande Communication N° 109. Ce CGC est issu du déclassement des routes Départementales en Isère en 1901.

Une plaque en l’état sur laquelle la couleur bleue transparaît encore.

-Cliquez sur cette plaque-


 


 
Le Bourg d’Oisans

 Sur le hameau de La Paute, au Mas de Verney, nous sommes sur la D1091 qui n’était autre que la Route Impériale 91 allant de Vizille à Besançon sur une distance de 99kms.

Peut-être y eut-il en 1870 une tentative de suppression du terme Impériale sur cette plaque…. sans effet.

-Cliquez sur cette plaque-


 


 
Séchilienne

Restons sur cette voie Impériale, la 91, cette fois à Séchilienne. Sans doute dur la D1091, cette plaque:

Photographie: Raphaël LEMAIRE


 


 
Bourgoin-Jallieu

En 1965 Bourgoin absorbe Jallieu.

Cette plaque sur le Chemin de Grande Communication N°25 allant de Bourgoin à St Jean-de-Bournay sur une longueur de 15850 mètres (1879). Nous sommes ici à l’intersection de la République et de Stalingrad.

-Cliquez sur cette plaque-


 


 
La Buissière

La Route Impériale créée en 1824 et portant le N° 90 allait de Grenoble à Chambéry puis Aoste. Une plaque en l’état. 

Actuellement la Nationale 90 est rebaptisée D1090; mais cette plaque se situe sur le parcours initial de cette voie, avant la déviation et sur ce qui est aujourd’hui la D590A: rue de Granges à l’entrée du bourg.

-Cliquez donc sur cette plaque-


 


 
Chantelouve

Nous voici à Chantelouve, hameau des Faures,  sur le CGC N°26bis allant d’Entraigues au Bourg d’Oisans sur une distance de 25712 mètres (1879). Cette plaque, qui provient de la fonderie Heurtebise à Auxerre, a été posée en 1882.

On remarquera les distances à trois chiffres: le kilométrage des grandes lignes de l’Oisan venait tout juste d’être mis en place.

-Pas loin du parc National des Ecrins, sur la D526, à droite la plaque, cliquez dessus


 


 
Chapareillan

Retour sur la Route Impériale 90 (voir au-dessus la plaque de La Buissière). La dénomination Impériale recouverte après 1870, non remplacée. 

Sur la D590 A, place du Pilon.


 


 
Châtonnay

La dénomination de la voie fut recouverte en son temps. Mais il est probable qu’il s’agissait de la Route (départementale) N°9 allant de Champier à Vienne. 

Nous sommes sur le hameau St Christophe.

-A gauche, cliquez sur la plaque-


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse