HAUTES-ALPES

Hautes-Alpes

 

Les plaques indicatrices dans ce département, en tout cas celles qui sont recensées actuellement sur ce site, proviennent toutes de la fonderie Bouilliant.

Extrait de la délibération du Conseil Général du département des Hautes-Alpes, séance d’avril 1881: Demande par la voirie de poteaux indicateurs à l’origine, aux bifurcations ou croisements et à l’arrivée des chemins de grande et moyenne communication. M. l’Agent-Voyer demanderait l’établissement de poteaux en fonte conformément au type joint à son rapport ayant 3m05 de hauteur au-dessus du sol et de 0m10 de diamètres, munis de deux plaques indicatrices dont le prix serait de 75 fr. l’un. Le nombre des chemins de cette catégorie étant de 56 et ne nombre de 2 en moyenne étant nécessaire, cette dépense s’éléverait à 8400 fr.

 

 


Date de la dernière modification: 11 août 2019


 

 

Val-des-Prés

La Vachette est un hameau de la commune de Val-des-Prés.

Voici trois plaques de cocher, dont deux sur la Route nationale – ex-impériale – 94. 

05 LA VACHETTE VAL DES PRES CD994G

Merci à Gilles Deligny pour cette contribution.

 

Cette plaque sur un Chemin Vicinal, en l’état.

Photographie: Rémi GRODZKI

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Châteauroux-les-Alpes

Deux plaques de cocher à Châteauroux-les-Alpes, non restaurées mais parfaitement lisibles.

05 Châteauroux-lès-Alpes RN94 nord

 

05 Châteauroux-lès-Alpes RN94 sud

Contributeur: Mentchou via le site de JM LE VAOU

   


La-Roche-de-Rame

Voici deux plaques situées à moins de 500 mètres l’une de l’autre sur l’ex-route Nationale 94; la seconde est exactement identique à la première, mais rechampie. Pour la voir cliquez dessus.

Contributeur Mentchou via le site de JM LE VAOU


  

L’Argentière-la-Bessée

Sur la N 94, carrément deux plaques, bien encastrées dans le mur. C’était bien au croisement des routes Royales (puis Impériales) avec les routes Départementales que devaient posées ces plaques indicatrices.

 

 

Cliquez sur chacune des plaques

Photographies: Rémi GRODZKI

 

Toujours sur la RN 94 cette plaque couleur muraille aujourd’hui:

 

Photographie: Rémi GRODZKI


 

St Crépin

Très belle restauration de plaque de cocher à St Crépin.

05 Saint-Crépin RN94

Contributeur Mentchou via le site de JM LE VAOU

 


St-Martin-de-Queyrières

La couleur dominante est le bleu, le temps à fait son oeuvre. Néanmoins parfaitement lisible.

05 Saint-Martin-de-Queyrières RN94

Contributeur Mentchou via le site de JM LE VAOU

 

Prelles, hameau de cette commune, dans lequel passait l’ancienne Route Impériale N°94, mention burinée et remplacée après 1870 par NAT pour Nationale.

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Briançon

Belle plaque de cocher à Briançon, la couleur de fond semble originelle. Merci à Jean Ferrie pour cette contribution montagnarde.

Briançon

Chamandrin est un quartier de Briançon. Sur l’ex nationale 94, cette plaque dont la mention IMP pour Impériale, burinée, a été remplacée après 1870 par NAT pour Nationale. 

Photographie: Rémi GRODZKI


 

La Beaume

Col de Cabre, 1180 m d’altitude, frontière entre la Drôme et les Hautes-Alpes, commune de La Beaume…. deux plaques côte à côte qui, peut être, devaient être fixées sur un mât et qui aujourd’hui sont encastrées dans ce mur. 

 

05 - La Beaume, Col de Cabre

 

Merci à JM LOBREAU pour cette photo.


 

Saint-Julien-en-Beauchêne

Grâce aux rajouts, on peut dater cette plaque, elle date d’avant 1884, en effet avant cette année la commune d’Aspres-sur-Buëch s’appelait Aspres-lès-Veynes. Quand au rajout NAT il a dû succéder à IMP pour Impériale.

 

– Merci à Sylvie Glomot pour cette plaque –


 

La Fare-en-Champsaur

 Brutinel est un hameau de la commune de Laye. Mais la plaque de cocher est sur le territoire de la commune de La Fare. Cette plaque, sur laquelle on distingue la mention IMP pour Impériale, burinée, a été confectionnée entre 1851 et 1870. Elle provient de la fonderie Bouilliant, comme l’intégralité des plaques ce cette route Napoléon dans les Hautes-Alpes.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: la plaque: Rémi GRODZKI /  la vue: Rapha Phaël


 Chorges

Nationale 94, ex-route Impériale, mention burinée mais visible et non remplacée.

 

Photographie: Rémi GRODZKI

La même plaque rechampie par Nicolas Jamois en avril 2018, ceci à l’initiative de l’Association de Sauvegarde et de Protection du Patrimoine Caturige (ASPPC05). A donné lieu à un article le 11 mai 2018 sur le Dauphiné Libéré que vous trouverez ci-dessous.

 


 Embrun

Toujours sur l’ex Route Impériale 94 puis Nationale, la plaque d’Embrun sur cette voie, rue de la Liberté. 

 

Photographie; Rémi GRODZKI

 



 
La Roche-des-Arnauds

Nous sommes sur la Route Impériale N° 94, cette plaque de la fonderie Bouilliant. La mention IMP fut burinée, non remplacée. 

 

Photographie: Cath MAMICHA



 
Pelvoux

(Commune déléguée de Vallouise-Pelvoux)

Sur le hameau des Claux, la chapelle Sainte-Barbe et son cadran solaire de 1792 ainsi qu’une plaque directionnelle apposée par le C.A.F (Club Alpin Français).

Les directions fléchées sont celles de refuges alpins. Parmi eux, celui du refuge Cézanne où se déroula l’inauguration des refuges du Pelvoux,  le 18 août 1877, dans le pré de Madame Carle -au point des vallées où descendent le glacier blanc et le glacier noir.

Les refuges Lemercier et Tucket n’existent plus (en tant que refuges).

-Cliquez sur la plaque-

Photographies et renseignements: Gérard DEGOUTTE


 

Moydans

Une bien belle plaque à Moydans, elle était sur la Nationale 94, à l’époque de sa pose il s’agissait de la Route Impériale N°94. Cette route allait de Bourg-St-Esprit à Briançon pour persévérer jusqu’en dans le Piémont en Italie. Route de Nyons (D994) en arrivant du sud après les virages.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Christian MASSON


 

Gap

Avenue Guillaume Farel (D994), à l’intersection avec le Square Jean Moulin, cette plaque était initialement Route Impériale N° 94, mention IMP burinée quand elle devînt Nationale en 1870. Cette route dés son origine en 1824 allait de Pont-Saint-Esprit à Briançon et se prolongeait dans le Piémont. 

Photographie: Rapha Phaël


 

La Saulce

Avenue de Marseille (D619), nous étions sur la Route Impériale 85 jusqu’en 1870, comme en témoigne cette plaque directionnelle en fonte, après quoi cette voie devînt Nationale 85. En 1932 cette route fut baptisée Route Napoléon. 

L’actuelle D1085 est une déviation de la Nationale 85 initiale contournant La Saulce. Sur les cartes de 1950 elle n’existait pas encore.

Photographie: Rapha Phaël


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

1 commentaire

  • Reply Sylvie GLOMOT 19 septembre 2014 at 15 h 40 min

    Bonjour,
    Si ça vous intéresse , j’ai celle de Saint Julien de Beauchêne…

  • Laissez une réponse