OISE Page 3


 

Auger-St-Vincent

 

Deux plaques de cocher à Auger-St-Vincent, l’une en lettres apparemment dorées.

 

Auger-St-Vincent-a

Auger-St-Vincent-b

Photographies: Rémi GRODZKI


 

Morvillers

 

Une plaque de cocher double sens à Morvillers. Sur un Chemin de Moyenne Communication.

 

Morvillers

Photographies: Rémi GRODZKI 
 


 

Brégy

Une plaque de cocher à Brégy. Sur le CGC 99, aujourd’hui CD99.

 

Photographies: Francis CORNIGLION

 
Une seconde plaque, rue de l’Ormelet, même Chemin de Grande Communication.

Photographie: Gilles DELIGNY


 

Nanteuil-le-Haudouin

Une plaque de cocher magnifiquement restaurée.

 

Nanteuil-le-Haudouin

 

Photographies: Rémi GRODZKI


 

Ermenonville

 

Une plaque de cocher restaurée. La mention HT en haut à droite ?

 

Ermenonville

 

Photographies: Rémi GRODZKI


 

 

Balagny-sur-Thérain

 

Sur fond vert, parfaitement lisible.

 

 

Balagny-sur-Thérain

Photographie: Rémi GRODZKI


 

La-Neuville-en-Hez

 

Une plaque de cocher, la dénomination NATIONALE rajoutée, à noter également le petit M pour mètres.

A propos de cette plaque (20 mai 2013)

La question est de savoir si l’indication portée sous le « rajout » NATIONALE était ROYALE ou IMPERIALE. En effet, cette voie étant située sur la RN N°31, l’appellation antérieure à 1824 était Route Royale. 

Pour le confirmer il faudrait être certain  que la Route Royale N°31 passait bien par La Neuville -en-Hez. Or je ne touve pas la liste de cette commune dans les bourgs traversés par la Voie Royale 31.

Tous renseignement utiles !

 

En réponse à la question ci-dessus, j’ai reçu trés rapidement (21 mai 2013) une réponse émanant de Rémi, responsable du site consacré au village de La Neuville-en-Hez:

http://www.la-neuville-en- hez.net/mini/content/medias/galeries/19/blason-de-la-neuville-en-hez.jpg

En voici le contenu qui ne laisse plus aucun doute: la mention ROYALE à fait place à la mention NATIONALE.

Le tronçon de la route royale passant par la Neuville-en-Hez a été initié
en 1806.

Un plan de 1806 est accessible en ligne sur le site des archives de l’Oise
(http://archives.oise.fr/archives-en- ligne/cartes-et-plans/) « Plan d’une
partie de route à ouvrir en fôret de Hez depuis la Neuville-en-Hez
jusqu’au pont de Gicourt pour relier Rouen à Reims »

Il confirme que ce chemin de la forêt de Hez et donc La Neuville-en-Hez se
situent bien sur la route royale de Rouen à Reims.

Toutefois, en 1817, cette portion considérable de route n’était toujours
pas achevée car nécessitant un déboisage et des aménagements conséquents.
http://books.google.fr/books? id=1zMMAQAAMAAJ&lpg=PA161&ots=VfYCLppiof&dq=%22rouen%20%C3%A0%20reims%22% 201806&hl=fr&pg=PA161
Elle fut achevée après cette date car le plan de 1806 correspond
exactement au tracé contemporain.

La route qui portait sur le plan de 1806 le N°33 devint en réalité en
1811 la N°34, puis en 1821, la route royale N°31.

Vous pourrez voir sur ce plan de 1833, la carte routière de l’Oise faisant
apparaitre le tracé de la Route Royale N°31 passant par La
Neuville-en-Hez:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530 35428s/f1.zoom.r=oise.langFR
(la Neuville en Hez se situe en plein centre de l’Oise)

Louis Graves dans son livre de 1838 sur le Comté de Clermont confirme que
« La route royale de Rouen à Reims traverse le village et la partie basse
de la forêt ».

Merci infiniment pour ces renseignements!

Mise à jour le 12 décembre 2016: le type de route remplacé par NATIONALE était soit ROYALE, soit IMPERIALE. Cette plaque provient de la fonderie Bouilliant, si elle a été fabriquée entre 1846 (date du brevet) et 1848, la mention portée était ROYALE; sinon IMPERIALE.

La Neuville-en-Hez

 


 

Neufchelles

 

Plaque de cocher que le temps a rendu difficilement lisible.

 

Neufchelles

 

Photographie: Rémi GRODZKI

 


 

 

St-Just-en-Chaussée

 

Plaque de cocher repeinte bleu sur bleu, lisible.

 

St-Just-en-Chaussée

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Froissy

 

Plaque de cocher bien encastrée dans le mur suite à un ravalement sans doute. Sur la Nationale 181.

 

Froissy

Photographies: Rémi GRODZKI

 


 

Warluis

La première route nationale !!

 

Warluis

 

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Fleurines

Deux plaques de cocher à Fleurines. Sur la Nationale 17.

 

Fleurines-01

Fleurines-02

Photographies: Rémi GRODZKI

 


 

La Chapelle-en-Serval

Une plaque de cocher encastrée dans la végétation.

 

La Chapelle-en-Serval

 

Photographies: Rémi GRODZKI


 

Orvillers-Sorel

Plaque de cocher attaquée mais préservée !

 

 

 


 

 

Pontarmé

Dommage le panneau publicitaire. Mais c’est bien à Pontarmé. Sur la Nationale 17.

Pontarmé

Photographie: Rémi GRODZKI


Espaubourg

 

Les Landrons est un hameau de la commune d’Espaubourg, sur la Nationale 31. La mention recouverte était ROYALE; plaque issue de la fonderie Bouilliant entre 1845 et 1848.

Plaque de cocher bien préservée qui ressort bien sur le mur blanc.

 

 

Espaubourg(Les Landrons)

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Trosly-Breuil

Une plaque de cocher trés précise avec mention du département d’une des ville de direction (Aisne pour Soissons). La mention recouverte était ROYALE; plaque issue de la fonderie Bouilliant entre 1845 et 1848.

Trosly-Breuil

Photographie: Rémi GRODZKI

 


 

Nointel

Sur la Route Royale N°31. Cette plaque fut fabriquée entre 1845 et 1848.

 

Nointel

Photographie: Rémi GRODZKI

 


Coye-la-Forêt

 

Une plaque de cocher ; en haut à droite la mention « HT ». (il se peut que ces initiales  proviennent de la fonderie Heurtebise à Auxerre, manque de document pour le confirmer.

Coye-la-Forêt

 

 

Photographie: Rémi GRODZKI

 


 

Lamorlay

 

Deux plaques à Lamorlay, toutes deux sur le Chemin de Grande Communication N°118, l’une restaurée, l’autre non.

 

Lamorlay

 

Lamorlaye 2

 

Photographies: Rémi GRODZKI

 


 

Puiseux-en-Bray

 

Une plaque, à noter Chemin Vicinal Ordinaire en toute lettre.

 

Puiseux-en-Bray

 

Photographie: Rémi GRODZKI

 


Villers-St-Frambourg

Chemin de Grande Communication N°20 de Creil à la Station de Barbery: à Barbery il y avait effectivement une gare sur la ligne de Chantilly à Crépy-en-Valois construite entre 1862 et 1870, fermée en 1950.

 

Villers-St-Frambourg-01

Photographie: Rémi GRODZKI

 

 


 

Boubiers

Une paque de cocher sans mention de la commune.

 

Boubiers

Photographies: Rémi GRODZKI

 


 

Montataire

Magnifique panneau à double plaque perpendiculaires. Il s’agit sans aucun doutes d’un mât bi-plaques.

Montataire

 

Photographies: Rémi GRODZKI


Pontpoint

 

St Gervais est un hameau de Pontpoint (aujourd’hui sans trait d’union).

 

St-Gervais (Pontpoint)

 

Photographies: Rémi GRODZKI

 


 

Verberie

 

Belle plaque de cocher préservée. Une mention de la fonderie (HBBt) en bas à gauche. 

 

Verberie

 Photographies: Rémi GRODZKI

 


 

Fontaine-Chaalis

 

Plaque de cocher difficilement lisible vue sous cet angle.

Fontaine-Chaalis sans accent circonflexe sur le second « A », contrairement au panneau indicateur d’environ 1950 situé sur la D126.

 

Fontaine-Chaalis (60), cube Michelin au carrefour de la D 1 

Fontaine-Châalis

 

 Photographies: Rémi GRODZKI

 


Lormaison

 

Plaque de cocher bien endommagée, elle semble recouvrir un tableau indicateur peint sur mur, les premières signalétiques après la circulaire de 1835.

Lormaison

 

Photographie: Rémi GRODZKI


 

Grandvilliers

 

Trés belle plaque de cocher à Grandvilliers, lettres noires sur fond blanc.

 

Grandvilliers

Photographie: Rémi GRODZKI

 


Betz

 

Magnifique plaque de cocher, trés bien restaurée. Trés précise quant à l’orthographe. Manifestement cette plaque était à l’origine fixée sur un mât.

Merci à Gilles Deligny pour cette contribution.

60 BETZ CD322 face au 22 rue de la Libération, mur de l'é

 

Une seconde plaque, elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°148 depuis 1874, auparavant il s’agissait de la Route Départementale N°18, allant de Senlis au Canal de l’Ourcq. 

Photographie: Francis CORNIGLION

 


 

Acy-en-Multien

Deux plaques de cocher à Acy-en-Multien, les deux sur le Chemin de Grande Communication d’Auteuil à Lammartin. En l’état mais lisible.

 

60 ACY EN MULTIEN 36 rue René Latour

60 ACY EN MULTIEN CD 18 route de Meaux ferme à coté offiMerci à Gilles Deligny.

 

 


 

 

Gondreville

Sur la Nationale N°2, de Paris à Maubeuge, cette plaque de cocher repeinte uniformément en bleu.

 

60 GONDREVILLE RN2 parking relais routier


 

Levignen

Petite collection de plaques à Levignen, une de cocher repeinte en bleu uniformément, l’autre de mendicité. Elles sont sur la Nationale 2.

Merci à Gilles Deligny pour ces photos.

 

60 LEVIGNEN sortie rue de Paris vers Soissons


 

 

Rouvres

A Rouvres-en-Multien, cette solide plaque de cocher en l’état. 

60 ROUVRES EN MULTIEN 44 grande RueMerci à Gilles Deligny.

 


 

Aux-Marais

La commune de Aux-Marais est issue du démembrement de la commune de St-Martin-le-Noeud le 15 janvier 1954. Ceci explique la mention de la commune sur la plaque antérieure bien sûr à cette date.

 

Aux Marais (4)

                                                                                                                                                            – Cliquez sur la plaque de cocher –

Merci à Raphaël dit LOGALES pour cette photo de 2014

Son site « Vélo, Gastronomie et Voluptés »: vélo mer

 

 


 

 

Montreuil-sur-Brêche

A l’angle de ce mur, aux quatre vents, sur une départementale, cette plaque de cocher en l’état.

 

                                                         – Cliquez sur la plaque de cocher –

 

Merci à LOGALES pour cette découverte

 


 

Varinfroy

Une plaque de belle facture, une seule flèche, rechampie il y a quelques années par Pierre CHAIX. (voir article).

 

 

Photographie: Pierre CHAIX



 
Saint-Germer-de-Fly

Sur une ancienne route départementale, mention recouverte après 1889, année durant laquelle les routes de ce type furent déclassées en Seine-et-Oise, cette plaque rechampie par Nicolas Jamois en janvier 2017. 

Cliquez sur cette plaque pour voir l’article sur cette restauration


Pages 12 – 4

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse