Pyrénées-Atlantiques : où sont passées les plaques ?

En 2018 le Pays Basque avait connu une vague de vols de plaques directionnelles en fonte, les voleurs avaient commis leurs larcins dans les communes d’Ainhoé, d’Ordiap, de Montory, d’Escos et de St Jean-le-Vieux. Vous trouverez les photos des plaques volées en suivant ce lien ici. Bien que des plaintes par leur propriétaire aient été déposées ces plaques n’ont, à ma connaissance, pas été retrouvées. 

Aujourd’hui on me signale la disparition de 4 plaques béarnaises. On ne peut affirmer que ce sont des vols, certes, mais cette analogie de secteur et de période a de quoi néanmoins inquiéter. Voici les plaques concernées et leu localisation.


 

-Eaux-Chaudes ex RN 134Bis (actuellle RD 934) R Gche (angle N de l’Etablissement thermal) Commune de Laruns

-Etsaut ex RN134 (actuelle RD 739) R Dr (angle N de l’ancien Hôtel des Pyrénées) Place du Sadum

-Oloron ex D9 (actuelle RD 809 ) R Gche (angle N d’une maison)  sortie N de l’ancienne agglomération d’Oloron; 

-Puyoo ex RN 117 (actuelle RD 817 ) R Gche sortie W de l’ancienne agglomération;

Un courriel par ce jour aux  mairies concernées dans le cas où elles auraient des informations, à défaut de pouvoir l’envoyer aux propriétaires des maisons sur lesquelles elles se trouvaient. 

Toutes informations par le biais de ce formulaire de contact

Je remercie M. Jacques BORDENAVE pour m’avoir fourni ces informations.

Conchez-de-Béarn et Cadillon: deux communes béarnaises sur la Départementale 13 dont les plaques ont également disparues. C’est ce que vient de me signifier un habitant du secteur s’intéressant à ce petit patrimoine.

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse