MAINE-et-LOIRE page 4


 

 

Rou-Marson

Riou-Marson et Rou fusionnent en 1846 pour former Rou-Marson.

Une plaque en bois traité de la maison Desbois-Richard est fixée sur une demeure sise sur le lieu-dit Marson (D305), rue Henri Fricotelle. La maison sur laquelle elle est fixée s’appelle La Cure.  Nous étions sur le Chemin d’Intérêt Commun N°100 allant de Rou-Marson au Coudray (et non pas N°105 comme indiqué sur la plaque).

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographie de la plaque: Jean-Paul BONSERGENT

Les plaque en bois sont postérieures à 1846 puisqu’elles datent d’environ 1876 / 1880. Mais les territoires des deux villages sont suffisamment éloignés pour que les plaques portent chacune l’appellation des anciennes communes. 

La seconde est sur le territoire de l’ancienne commune de Rou. Rue du 13 août 1944 (D177), intersection avec la rue des Lavoirs, nous étions alors sur le Chemin d’Intérêt Commun N°77 d’Ambillou à Saumur. Cette plaque porte en haut à gauche un numéro de placement: 74.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Norbert QUINT



 

Briollay

Cette plaque en bois Desbois-Richard si elle date comme ses congénères des années 1875 a quelque peu souffert. On arrive toutefois à y lire qu’elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°9 allant de Feneu à Briollay ainsi que le fléchage vers Soulaire et Feneu.  

Aujourd’hui cette plaque est à l’intersection entre la Grande Rue et la rue de la Plage, il semblerait qu’il s’agisse d’un virage à angle droit de l’ancienne D52, une déviation ayant été mise en place en 1972. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Steven SOULARD

-Sous un autre angle, la plaque est déjà là pointée par une flèche blanche-



 

La Salle-de-Vihiers

Commune déléguée de Chemillé-en-Anjou

Rue Principale (D756) à l’intersection avec la rue d’Anjour de la salle (D171) cette plaque restaurée en 2022. Elle était comme indiqué sur la Route Départementale N°1 allant de Saumur à Nantes. Cette route départementale à vocation Nationale était en Loire-Inférieure la Route N°4 de Nantes à Saumur. 

-Cliquez sur la plaque-

La voie Communale N°2 était autrefois le Chemin Vicinal ordinaire N°4 allant du Carrefour du Defois au Carrefour des Chats. Nous sommes à hauteur du Carrefour de Defois, Les Defois étant un hameau.

-Ce mât qui provient de la fonderie Chappee n’a plus qu’une plaque-

LE DEFOIS 2022.

La mât sur le carrefour du Défois, restauré par Steven a été positionné de nouveau à son endroit originel, à l’intersection de deux chemins vicinaux, à l’est du bourg (voir petite carte ci-dessous).
Gonnord a fusionné le 1er janvier 1974 avec Joué-Étiau pour devenir Valanjou ; le nom de lieu d’origine n’est pas vraiment utilisé : voilà une trace du nom historique ! Le Grand Tour est un lieu-dit.

Cliquez deux fois: sur la mât restauré, sur la plaque Michelin sous le poteau électrique-

Photographies 2022: ©Jeroen SWEIJEN



 

Luigné

Commune déléguée de Brissac-Loire-Aubance

Trois Chemin Vicinaux aboutissent au bourg.  Deux plaques sur le Chemin Vicinal Ordinaire N°3, la première rue St Avertin au Bas Luigné. Est fléché entre autres le Chemin d’Intérêt Commun N°99 2km700. Or d’après les nomenclatures de 1867 et de 1886 cette voie allant de St Lezin à Chaudefonds, elle ne pouvait passer par Luigné. On peu penser qu’une renumérotation a eu lieu vers 1900. 

-La plaque à gauche sur la maison en pierres, cliquez dessus-

-Dans le carrefour ce panneau diagrammatique-

A l’extrémité de cette même route, toujours rue de St Avertin mais à l’intersection avec la Rue de la Commanderie / du Cadran (D176), une seconde plaque portant les même indications mais avec des distances différentes. Sur le muret de la mairie. 

Tout de suite à droite, toujours sur le muret de la mairie mais sur la rue du Cadran, une plaque initialement sur le Chemin Vicinal N°2. 

-Derrière le poteau de la pancarte de rue, cliquez-

-La plaque est bien là vers 1930 mais également 3 signalétiques Citroën et ses chevrons-

Rue Principale, au N°11, une autre plaque actuellement cachée par un arbre. 



 

Saint-Sylvain-d’Anjou

Commune déléguée de Verrières-en-Anjou
En 1922 St Sylvain prend l’extension d’Anjou.

La rue Édouard Chenier se jette sur l’ancien Chemin d’Intérêt Commun allant de la Dionnière au Plessis-Grammoire (N°15). Aujourd’hui D115. 

-Cliquez sur la plaque à droite-

Photographie de la plaque: Steven SOULARD

Il y avait bien sûr d’autres plaques: en voici une toujours présente vers 1950, elle était sur le CIC prés cité



 

Louresse-Rochemenier

1842: Louresse et Rochemenier fusionnent.

La Départementale N°2 dans le Maine-et-Loire fut nationalisée de 1933 à 1973 puisqu’elle devînt la Nationale 761 d’Angers à Loudun. Mais à l’époque de la plaque, vers 1850, nous étions sur le parcours initial (déviation depuis 1999) de cette Départementale allant comme indique des Ponts-de-Cé à Loudun. Localement, rue Principale, sortie du bourg en allant vers Ambillou.

-Où l’on distingue HBB, sigle de la fonderie Bouilliant-

Photographie: Patrice FERRAND

-De 1930 à 1973 nous étions sur la Nationale 761, une plaque Michelin juste en face-

Photographie: José FIGUEIREDO



 

Les Ponts-de-Cé

La rue des Volontaires est parallèle à la Loire et rejoint le quai de Jemmapes. Cette plaque en bois de l’entreprise Desbois-Richard (vers 1876) était à l’époque sur une Chemin d’Intérêt Commun

-Photographie: Étienne BODINEAU

Une trace de l’ancienne Nationale 161 entre Loire et Louet, dans le quartier Saint-Maurille, la partie sud des Ponts-de-Cé. Nous sommes rue Pasteur / D160, un peu avant le pont sur le Louet (Pont de St Maurille inauguré en 1849).

Voici comment le parcours en empruntant cette Route Nationale est décrit en venant d’Angers jusqu’aux Pont-de-Cé 

(extrait du Dictionnaire Historique et Géographique du Maine-et-Loire de Célestin Port -1878)

-Cliquez donc sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Rochefort-sur-Loire

Le Chemin de Grande Communication N°4 allait effectivement, et dès sa création, de Vihiers à Rochefort. Il aboutissait à l’époque sur la Route 14 de Varennes à Saumur. 

Photographie: Étienne BODINEAU

Une  plaque rue René Gasnier (D751) en allant sur Chalonnes juste après l’intersection avec la rue Haute du Martreau. Nous étions alors sur la Départementale N°14 de Saumur à La Varenne. A noter comme sur la plaque précédente les fractions utilisées pour les distances. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Norbert QUINT



 

Saint-Rémy-en-Mauges

Commune déléguée de Montrevault-sur-Èvre

Cette plaque n’est pas à son emplacement d’origine puisqu’elle est aujourd’hui dans la cour carrée du château de la Baronniere à La Chapelle St Florent. Initialement elle devait être à l’intersection entre la rue de Vendée (D17) et la rue de la Mairie à Saint-Rémy-en-Auges. Cette voie de communication décrite comme étant une voie rurale tendant du Puiset-Doré à St Rémy fut classée CVo en 1878

Photographie: Marie-Jeanne ÉMERIAU



 

Angers

La plaque sur l’ancienne Nationale 161 se situe au 5 place André Leroy, rue Rabelais. 

Photographie: Norbert QUINT



 

Beaufort-en-Vallée

Commune déléguée de Beaufort-en-Anjou

Le dépôt de mendicité St Nicolas d’Angers, créé en 1808-1812, opérationnel en 1845, semble avoir prolongé son activité au-delà de 1877. Toutefois, aucun décret préfectoral ne semble avoir été pris pour interdire la mendicité dans le département. C’est pourquoi les interdictions de vagabondage furent locales. 

Une plaque d’interdiction sur la commune de Beaufort: à l’une des entrées Nord de la ville, quartier d’Épinay. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Norbert QUINT

Rue d’Alsace, une plaque devant être sur la Départementale N°7



 

Bouzillé

Commune déléguée de Orée d’Anjou

Sur un Chemin Vicinal ordinaire, cette plaque se situe à l’angle des rues d’Anjou (D751) et de Verdun. A l’époque de la plaque, la D751 était la Route Départementale N°14. Elle traverse d’est en ouest le bourg, lequel borde la vallée de la Loire.  De 1933 à 1973, elle fut nationalisée puisqu’elle devînt la N751, l’une des plus longues routes nationales secondaires. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Norbert QUINT



 

Chacé

Commune déléguée de Bellevigne-les-Châteaux

Nous sommes à l’intersection entre les deux chemins traversant la commune, celui de Grande Communication de saumur à la Motte-Bourbon, et celui d’Intérêt Commun dit de Souzay. C’est sur ce dernier que subsiste cette plaque en bois provenant de la société Desbois – Richard, il porte le N°105 et va des Ulmes à Souzay. Localement et aujourd’hui, nous sommes rue de Champigny (D205) à l’intersection avec la rue Émile Landais.  

La plaque en zinc semble être une plaque d’interdiction. On y distingue le mot vélos.

-Cliquez sur ces plaques-

Photographies: Norbert QUINT



 

Chavagnes

Commune déléguée de Terranjou

Nom officiel de la commune: Chavagnes – Nom d’usage repris d’une appellation du XIXème: Chavagnes-les-Eaux

Aux Sablons, un hameau dépendant de Chavagnes, la rue Simon Bréheret se jette sur l’actuelle D90, la rue du Trésor. Nous étions à l’époque également sur une Route Départementale, celle d’Angers à Niort. La plaque quant à elle marque le début du Chemin Vicinal N°4, 

-Cliquez donc sur cette plaque bleue-

Photographie de la plaque: Norbert QUINT



 

Distré

De Bordeaux à Rouen, tel était le parcours emprunté par la Nationale 138. Cette plaque en toute logique Rue Nationale, De 1973 à 2006 un tronçon d’Angers à Loudun fut attribué à la Nationale 147. 

-Le Coudray-Macouard et Montreuil-Bellay sont les deux destinations fléchées à gauche-

Photographie: Norbert QUINT


La plaque sur l’avant dernière maison à droite, la Nationale début du XXème



 

Écluse du Moulin à La Jaille-Yvon

Après Grez-Neuville et La Roche, voici une  autre plaque de maison éclusière, route du Moulin. Nous sommes toujours sur la Mayenne. 

-Au-dessus de la porte d’entrée, cliquez sur cette plaque-

47.722508 , -0.668288

Photographies: Norbert QUINT



 

Villebernier

De Briare à Angers par la rive droite de la Loire, tel était le parcours de la Nationale 152. Et effectivement nous sommes sur cette rive de la Loire, sur le parcours initial de cette Nationale, la déviation à Villebernier ayant été mise en place en 1968.

Aujourd’hui rue Nationale, intersection avec la rue Jacques Cailleau. 

-L’église Saint-Maimbœuf dans le fond, cliquez sur la plaque-

Photographies: Norbert QUINT



 

Gennes

Les grandes plaques fixées sur cette maison ne sont pas des plaques de cocher. D’une part elle sont postérieures puisqu’elles peuvent dater de l’entre-deux guerre, d’autre part leur format et les taille des inscriptions qui y figurent ne laissent aucun doute sur les usagers concernées par cette signalétique: les automobilistes. 

La Départementale N°14 allait dés son origine de Saumur à La Varenne. Mais en 1933, cette portion fut nationalisée puisqu’intégrée à la Nationale 751 dite de Cosne à la Pointe de Gildas par la rive gauche de la Loire. Et donc le D14, ancienne classification, fut effacé. 

L’ancienne D14A (A pour Annexe) est devenue en 1933 la Route Nationale 751B allant des Rosiers à Gennes sur une distance de 0km9. 

Également sur l’ancienne D14A. Classification effacée à partir de 1933. 

Dés 1911, dans sa séance du 15 avril, le Conseil Général du département du Maine-et-Loire envisage de mettre en place des panneaux indicateurs d’un plus grand format que les plaques en fonte traditionnelles, et ceci en rapport avec la circulation actuelle, en d’autres termes à destination des automobilistes. Si cette année là il est prévu de faire l’acquisition de 184 plaques environ (0m80 X 0,45) les plaque en ciment ci-dessous ne font pas partie de ce contingent. Toutefois elles obéissent aux mêmes  nécessités d’adaptations. Elles doivent dater des années 1930. 

Photographies: ©Jeroen SWEIJEN



 

Candé

Comme on peut le lire sur la plaque en fonte, nous sommes à Beaulieu, village située au carrefour des routes d’Ancenis et de Freigné. Ce village dépendait de la paroisse de Freigné, et ce jusqu’en 1837, il fut alors rattaché à la commune de Candé. 

Localement, à l’intersection de la D19 (à droite, rue de l’Hôtel-de-Ville, celui-ci se trouvant derrière les murs) ; et de la D6 (à gauche, route d’Ingrandes), nous trouvons deux plaques.  Celle de droite, en fonte et en bonne forme, retient le souvenir de la Nationale 23 bis reliant Alençon à Nantes. Devenue D923, elle contourne désormais Candé.
Celle de gauche, en zinc peint a perdu beaucoup de sa lisibilité ; on devine encore un 6, pour le numéro de la route, ainsi qu’ INGR, pour la direction d’Ingrandes. 

Jéroen SWEIJEN

-Bleue, la plaque en fonte à cliquer-

-La plaque en zinc peint pour les indications-



 

Chalonnes-sur-Loire

Rue du Vieux-Pont, tout près de la confluence du Layon avec la Loire. De 1933 à 1973 cette Route Départementale, la N°14, fut nationalisée et intégra la Nationale 751. L’axe indiqué est  dévié depuis 1983, et est  aujourd’hui Route Départementale avec le N°751.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jeroen SWEIJEN



 

Champtocé-sur-Loire

Sur l’ancienne Nationale 23 (Paris – Nantes, comme on peut le lire), aujourd’hui rétrogradée en D723, localement ‘rue Nationale’ – en face de l’église – on trouve encore cette plaque, laquelle fut mise en place vers 1853 (cette année là 193 plaques et 65 poteaux indicateurs avaient déjà été mis en place). Nous étions donc, non pas sur une route Nationale, mais sur une Impériale. Cette classification fut burinée et la mention Nationale ajoutée mais à partir de 1870. 

-Les trois lettres NAT, non pas fondues en un seul jet mais ajoutées et fixées avec rivets-

-Cliquez sur la plaque-

-A été modifié le kilométrage jusqu’à Ancenis, non pas après burinage mais par découpage et insertion de plaquettes fondues. mais je ne connais pas le motif de cette modification-

Photographies 2022: ©Jeroen SWEIJEN



 

Les Alleuds

Commune déléguée de Brissac-Loire-Aubance

Des panneaux modernes sur l’angle de la D90/rue de l’Aubance et la D761/Grande Rue cachent une congénère bien plus ancienne.

MAINE & LOIRE
CH.in V.al de G.de C.on N°40 d’ALENCON À St. MATHURIN
<—<=< N.D.d’ALENCON 3k 3/4 | CHEMELLIER 4k 1/2 >=>—->
St. RÉMY 12k 1/2 >=>—->
 
Photographie: Steven SOULARD
 
-La plaque sur la droite, petite flèche blanche-

 

 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse