DOUBS page 3


 

Boujailles

Sur le Chemin de Grande Communication N°49, de Baume à Ollans. Aujourd’hui D49, rue des Barres.

-A gauche la plaque à cliquer-

Photographie: Pascal WISSENBERG


 

Cussey-sur-l’Ognon

Deux plaques directionnelles se trouvant sur la Route Départementale N°1. Cette route était initialement une voie très fréquentée de Besançon à Nancy et aboutissait sur une voie départementale en Haute-Saône. Puis après le déclassement des voies en Haute-Saône, la départementale étant devenue un Chemin de Grande Communication, elle perdit de son importance, le trafic ayant été transférée sur la voie reliant Besançon à Nancy via Vesoul. (Rapports et délibérations / Conseil général du Doubs 1882).

Ces deux plaques se situent sur l’actuelle D1 traversant du nord au sud cette commune.

A 1km1, lire Etuz et nons pas Ethuz, une commune de Haute-Saône. Vers 1850 on trouve cet orthographe sur les cahiers de délibérations de Haute-Saône, réminiscence d’une appellation en cours après la révolution.

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Blussans

Rue des Lilas à Blussans, cette plaque est aujourd’hui sur la D118, à l’époque sur le Chemin d’Intérêt Commun N°18. On voit ici que deux pattes de fixation peuvent être suffisantes pour maintenir une plaque. La commune de l’Isle fléchée est celle de l’Isle-sur-le-Doubs.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Frédéric CHAUVET


 

Besançon

Quartier St Claude à Besançon, rue de Vesoul. Cette plaque était sur la Route Royale N°57, elle fut posée entre 1846 et 1848. 

La Route 57 allait initialement -de1824 à 1858- de Metz à Besançon où elle s’arrêtait à la Nationale 67. La plaque est actuellement sur la D572, ici passait la Route Royale 57 pour se prolonger par l’actuelle N57 puis la D108 jusqu’en Haute-Saône à Voray-sur-l’Ognon.

-Cartes environ 1820-

-Map actuelle-

Photographie de la plaque: Frédéric ou Marc-Olivier CHAUVET 


 

Frasne

 Sur la Route Départementale 11, devenue par la suite RN471, aujourd’hui D471.

Photographie: Frédéric CHAUVET


 

Glère

Sur l’actuelle D140, nous étions sur le CGC 40 allant de St Hippolyte à Ste Ursanne. A ceux pas du Doubs, la rivière.

Photographie: Frédéric CHAUVET


 

Recologne

Cette plaque n’est plus en place puisqu’en en vente sur un site marchand. Mais elle se situait bien à Recologne sur le Chemin de Grande Communication N°6.

Par contre la plaque ci-dessous est bien en place. A l’intersection entre la Route de Noironte (D5) et la Grande Rue (D13) il y a une cabane de cantonnier sur laquelle une plaque de la fonderie La Romaine trône. Initialement sur le Chemin de Grande Communication N°5 allant de Besançon à Pontaillier. Cette voie est un pur produit du déclassement dans le Doubs (1883) puisqu’il s’agissait  de la Route Départementale N°9. 

Photographie: Frédéric CHAUVET


 

Pont-de-Roide

Sur le hameau Á la Derrière, cette plaque était sur la Route Départementale N°5. Elle allait, jusqu’en 1882, année du déclassement des Routes départementales dans ce département, de St Hyppolite à Vesoul en Haute-Saône, et ceci sur une longueur de 44656 mètres. 

Aujourd’hui non pas sur la D437 mais sur la voie initiale de la Nationale 437 jusqu’en 1973. Comme on le voit sur cette photographie:

Photographie: Frédéric CHAUVET


 

Bolandoz

La Route Départementale N°8 allait d’Ornans à Salins sur une longueur de 28800 mètres. En 1883 elle est déclassée et devient le Chemin de Grande Communication N°22 puis en 1933 la Route Nationale 492. Aujourd’hui et depuis 1973 nous sommes sur la D492. La plaque est antérieure à 1883 et provient de la fonderie Bouilliant, non localisée.

Photographie: Claire FAUVET MULLER



page 24

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

 

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse