LOIRE-INFERIEURE

 

Loire-Atlantique_1000.jpg

  

A OUVRIR DANS UN NOUVEL ONGLET


Dernières modifications 29 novembre 2022


ARTICLES LOIRE-ATLANTIQUE


Guéméné-Penfao

Belle plaque de cocher à Guéméné-Penfao. La classification « départementale » de la route fut burinée à partir du 1er janvier 1887, date de la déclassification des routes de ce type en Loire-Inférieure.

Guemene

– Photographie: Raphaël LEMAIRE


 

La Meilleraye-de-Bretagne

La Meilleraye est devenue La Meilleraye-de-Bretagne en 1887. Elle se situe sur l’ex Route Nationale 178 allant de 1824 à 1973 de Fougères à Mothe-Achard et dite comme étant la Route de  Caen aux Sables d’Olonne par Nantes. Intersection D2 / D178, rue de la Forêt / rue des Frères du Temple. Nous trouvons deux plaques sur cette Route Nationale.

Au N°29 des Frères du Temple cette plaque n’est distante que de 300 mètres de la précédente. Les communes fléchées y sont identiques, seules les kilométrages varient. A ce sujet, on constate qu’un certain nombre d’entre eux sont burinés. Cela peut laisser supposer qu’il y eut des modifications de tracés: atténuation de rampes et donc allongement de distances, création de ponts et dans ce cas diminution des kilomètres. 

Une troislème est exempte de toute indication concernant le département et la commune de situation. Elle indique néanmoins trois directions. 

Merci à Nicolas Bianco pour ces contributions


 

Drefféac

Burinée aprés 1887 (année de déclassement des Routes Départementales en Loire-Inférieure) l’appellation de la route initiale était la Départementale N°17 (elle allait de St Nazaire à Redon). Une plaque caractéristique aux bords supérieurs arrondis et concaves.

-Cliquez sur la plaque-

Merci à Pierre-Yves alias PyMouss


 

La Chapelle-Glain

 D’Angers à Rennes, ainsi était définie  la Route Nationale 163 sur laquelle se situe cette plaque. A l’entrée (ou sortie) du bourg cette plaque dont certaines distances ont été burinées. Il peut s’agir de nivellement ou de constructions de ponts. La plaque localement est Rue du Champ de Foire (D163) intersection avec la rue de la Forêt (D202). 

-Cliquez sur la plaque à gauche-

Photographie de plaque: Luc LEFRAY 


 

Campbon

Chemin de Grande Communication N°16 de Pontchâteau à Nort, cette plaque. A noter la mention Kpour sans aucun doute marquer le pluriel des kilomètres !

– Cliquez sur la plaque prés de l’enseigne –

Photographie: Alain Marie


 

Le Temple-de-Bretagne

Le Temple-Maupertuis jusqu’en 1801, puis Le Temple et enfin Le Temple-de-Bretagne depuis 1881. Deux plaques, la première indiquant trois directions, sans autres renseignements:

La seconde sur la Route Nationale 165 allant, à sa création de Nantes à Audierne.

Photographies: Alain Marie


 

Saint-Gildas-des-Bois

Caractéristique à ce département ce type de plaque, le seconde ligne burinée sans doute vers 1887, année durant laquelle les routes départementales ont été déclassifiées. Il devait s’agir de la Route Départementale N°17 allant de St Nazaire à Redon.

Photographie: Alain Marie

Le Chemin de Grande Communication N°2 traversait d’ouest en est le département puisqu’il allait de Juigné à La Turballe. Localement cette plaque rue des Forges (D2 X D773) à l’intersection avec la rue des Sports.

-Ce bâtiment pourrait être l’ancien logement Guiho a pied et à cheval, à confirmer, seule une carte postale du début du XXème tend à confirmer cette affirmation-

Photographie de la plaque: Loïc DAUBAS


 

Sainte-Reine-de-Bretagne

 Deux plaques du même acabit, sur deux Chemins de Grande Communication, les N°4 et 33. Sainte-Reine est devenue de-Bretagne en 1920. Localement elles sont en angle sur une même maison, intersection rue Victor Hugo (D33) X rue St Cadoc (D4). 

Photographies: Alain Marie



 

Pont-Saint-Martin

Sur la Route Nationale 178 définie en 1824 comme étant la route de Caen aux Sables d’Olonne par Nantes, une plaque directionnelle. Nous sommes sur le lieu-dit de Viais.

 

-Photographie: Yann VINCE



 

Mauves-sur-Loire

Deux plaques directionnelles. Elles se situent en angle à l’intersection entre la rue du Prieuré (D31) et la Place de l’Église (D65). 

Le Chemin indiqué comme étant impraticable aux voitures est celui qui mène à La Fontaine St Denis (inscrite au titre des Monuments Historiques). Quand à la Route de Paris, il s’agit de l’ancienne Nationale 23 décrite à son origine comme étant la route de Paris à Nantes et à Paimbœuf (mais de Chartres à Paris il s’agit de la Nationale 10 sur laquelle elle s’embranche). 

-Photographies: Arnaud FAGUER

La première ligne: Chemin de Nantes par Thouaré, il s’agit de l’actuelle D68 qui rejoint effectivement Nantes. 


 

Vallet

Intersection Route de Clisson / Rue des Forges. Elle était située sur la Route Départementale N°13, elle allait en 1877 d’Ancenis à Montaigu en Vendée. Une plaque directionnelle en fonte, caractéristique à ce département.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU

Rue d’Anjou, nous sommes sur le parcours de l’ancienne Route Départementale N°4 allant de Nantes à Saumur. Le 1er janvier 1887, suite au déclassement des Routes Départementales dans ce département, cette voie fut reclassifiée Chemin de Grande Communication avec le N°4bis. Puis, de 1933 à 1973, il s’agissait de la Nationale 756 dite de Saumur à Nantes par Chemillé. Une déviation à Vallet fut mise en place en 1987, cette voie resta néanmoins une Départementale, la 756. (On constate que la classification ROUTE DEPARTEMENTALE  a été burinée puis repeinte. Elle est en effet toujours valable, seul le numéro a changé). 

Photographie: Jean-Claude DIXNEUF


 

Montoir-de-Bretagne

En 1887 Montoir devînt Montoir-de-Bretagne.

Rue de Châteaubriand, trois plaques directionnelles, deux sur des Chemins de Grande Communication, l’autre sur une Route Départementale, la N° 8. Elle allait de Nantes au Croisic. La seule photographiée est celle sur la Départementale N°8.

Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Erwan GUITTON

-Les deux plaques repérées sur Google Map-


 

Derval

Les trois plaques de Derval se situent au même carrefour. Il s’agit de l’intersection entre la Route Nationale 137 allant à son origine de Bordeaux à St Malo et de la Route Départementale N°12, de Chateaubriant à Redon. Le 1er janvier 1887 les routes départementales furent déclassées dans ce département, ce qui explique le burinage de la classification de voie sur les deux plaques concernées. 

Nous sommes aujourd’hui à l’intersection entre les rues de Châteaubriant (D775) et la rue de Nantes (D537) qui se prolonge par la place Bon Accueil (celle-ci étant une portion commune aux deux routes, l’ancienne Nationale l’emportant quant à la numérotation).

-Cliquez sur chacune des 3 plaques, petites flèches blanches-

Photographies des plaques: K.O.I via Jean-Michel LE VAOU


 

Clisson

La route qui passe devant le restaurant La Courtine s’appelle la Route de Jugand et de 1933 à 1973 était classifiée Route Nationale N°763 et décrite comme la route d’Ancenis à La Roche-sur-Yon. Mais la plaque en fonte est antérieure à cette classification. Avant 1933 et depuis 1887 nous étions sur un Chemin de Grande Communication, celui portant le N°13bis. Cette numérotation est liée au fait que le 1er janvier 1887 les routes Départementales de Loire-Inférieure (à l’époque) furent déclassées. Et la plaque en fonte qui a subsisté à toutes ces modifications routières porte bien l’ancienne classification ROUTE DEPARTEMENTALE N°13, laquelle allait d’Ancenis à Montaigu.  Elle est antérieure à 1887. 

-Cliquez sur les deux vestiges routiers, plaque Michelin et plaque de cocher, deux petites flèches blanches-

Photographies: Michèle DURET ROUSSEAU (plaque en fonte) – Éric PINEAU (Michelin)


 

Blain

Une plaque à la fois de rue, ici la rue de Redon, et directionnelle. Cette plaque (qui n’est plus aujourd’hui dans la rue de Redon puisque celle-ci a été débaptisée sur cette portion) était sur le parcours initial de la Nationale 164. Les quatre communes fléchées étaient soit directement sur la Nationale comme Redon en Ille-et-Vilaine, soit desservies par cette même voie: Plessé, Guenrouet et Fégréac. 

Photographie: Fabien DEMEULES

-La plaque à gauche sur cette carte du début du XXème-


 

Vritz

Commune déléguée de Vallons-de-l’Erdre

De Challain-la-Potherie à Candé, la départementale D6 (Maine-et-Loire) traverse un petit bout de Loire-Atlantique. D’après la carte IGN, elle s’y appelle la D6a, sur le terrain, c’est simplement indiqué D6.
Mais il y a mieux, car on y trouve une plaque de cocher, inédite à ce jour … au lieu-dit la Renaissance, au croisement de la D6(a) et la D32, cette plaque qui a voulu se cacher derrière un panneau moderne, indique des directions sur la D32.

Jeroen SWEIJEN

Le Chemin de Grande Communication N°32 était bien classifié dans le département, il s’agit d’une classification tardive (vers 1900), ce chemin desservait  la Jaunaie et Pâtis-des-Buttes. 

-Cliquez sur cette plaque derrière les flèches modernes-

Photographies: Jeroen SWEIJEN


 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse