LOT-ET-GARONNE

 

Lot-et-Garonne_1000

 


Dernières modifications 20 septembre 2022


Dans ce département, les Routes Départementales n’ont jamais été déclassées. Mais les plaques ne mentionnent pas les classifications et les numéros, ni de ces routes départementales, ni des Routes Nationales (Royales / Impériales selon les régimes). Seules les plaques issues de la fonderie Chappée en Sarthe, fin du XIXème, début du XXème, mentionnent ces classifications et numéros.
Voici la liste en 1877 des Chemins de Grande Communication et des Routes Départementales.

Chemins de Grande Communication (liste partielle)

Routes Départementales


Villeneuve-sur-Lot

Avenue de Bias à Villeneuve-sur-Lot, la première plaque de cocher de ce département photographiée par Alain Garreau en 2015. Elle se trouve sur l’ancien Chemin d’Intérêt Commun N° 36.

– Dans le fond l’église St Etienne, à gauche la plaque de cocher, cliquez dessus

Une seconde plaque intersection Rue d’Arfeuille) / Rue Lacaze-Duthiers. Elle se situait à l’époque sur la Nationale 111 allant de Milhau à Tonneins.

Une autre plaque, dans la ville, sur D 242 (10 Avenue Jean-Claude-Cayrel). Elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N° 42 de Casseneuil à Villeneuve.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Saint-Vite

Sur le hameau de Liboussou, deux plaques de contexture identiques. Elles sont positionnées à l’angle des D 102 et D143, rue du Pont et rue de la Source, sur la maison située à cette intersection.

La première ci-dessous était donc, d’après l’encart en haut de plaque (G2) sur le Chemin de Grande Communication N°2. Ce dernier allait de Montaigut (aujourd’hui Montaigu-de-Quercy dans le Lot-et-Garonne) à Villefranche (sans doute Villefranche-du-Périgord en Dordogne).

La seconde plaque sur le Chemin d’Intérêt Commun N°43. 

-Photographies: Gilles DELIGNY



 
Aiguillon

Deux plaques à l’angle de la rue Victor Hugo et de l’Allée Charles de Gaulle. L’une sur l’ex Nationale 127, laquelle jusqu’en 1949 allait de Langon à Montauban.

On remarquera cette plaque aux formes bien particulières. L’autre avec encart pour la dénomination de la voie: I70 pour Intérêt Commun N°70. Ce chemin allait de Buzet à Aiguillon (1873).

-Les deux plaques à l’angle, cliquez sur chacune d’elles-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Barbaste

Sur le hameau de Lausseignan, cette belle plaque sans mention de voie. Elle se situe sur la Route de Bordeaux, D655 actuelle. Nous étions à l’époque sur la Route Départementale N°4 de Nérac à Grignols. La classification de la voie ne figure pas sur la plaque. (de 1933 à 1973 il s’agissait de la Nationale 655).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Casteljaloux

A l’intersection des D261 et D655, Route de Villefranche, cette plaque a l’époque sur le Chemin d’Intérêt Commun N°61. En 1880, l’une des limites d’octroi de la commune a été fixée à 400 mètres de la jonction de cette route avec la Départementale N°4.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Castelmoron-sur-Lot

Sur l’actuelle D13 juste avant le pont franchissant le Lot. Dés 1840 la Route N°13 allait d’Agen à Ste Foy par La Sauvetat-du-Drot. Rue du 11 Novembre 1918.

-Cliquez sur la plaque-

Photographie: Jean-François LOBREAU



 
Clairac

Les Routes Départementales dans ce département n’ont jamais été déclassées. Ces plaques avec celles des Routes Impériales / Nationales furent les premières à avoir été installées. La Route Départementale N°9 allait, comme précisé sur la plaque, d’Aiguillon à Villeneuve et à Clairac. Nous sommes à 20 mètres de la rivière Lot, rue Gambetta, en face de la Fontaine Municipale dite Font’Grand. 

-Cliquez: plaques directionnelle et de rue-

Rue du Commandant Reilhac, intersection D911 et D271, cette plaque couleur muraille.  Une fois de plus, à l’époque de la mise en place de cette signalétique nous étions sur une Nationale (la 111 dite de Milhaud à Tonneins par Cahors) et cette classification n’est pas précisée sur la plaque. 

-Au-dessus de la plaque de rue… cliquez-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Clermont-Dessous

Cette première plaque sur le village de Fourtic, le long de la Garonne sur l’actuelle D813. A l’époque il s’agissait de la Route Impériale ou Nationale 113.

-Cliquez sur cette plaque en l’état-

Prolongeons notre promenade sur l’ex-Nationale 113; nous arrivons à Lapouleille ou se trouvent deux plaques  strictement identiques quant à leurs indications et de la même contexture que la précédente.

-Sur celle-ci le fond bleu originel est encore un peu visible-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Fargues-sur-Ourbise

Fargues prend l’extension sur-Ourbise en 1919. Sue l’ancien Chemin d’Intérêt Commun N°14, aujourd’hui D214, cette plaque en l’état sur la Mairie.

-Cliquez-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Fauguerolles

Nous revenons sur la D813, anciennement la Nationale 113, et là, à Fauguerolles, nous trouvons une plaque en l’état. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Granges-sur-Lot

Croisement de la D411 et D432, route du Marais, cette plaque aux formes géométriques particulières  sur un Chemin Vicinal, le N°1. A noter que la ligne desservant la gare de Granges-Lafitte fut ouverte en 1886. 

La seconde plaque se situait sur la Nationale / Impériale 111, celle-ci étant aujourd’hui la D911. Elle ne porte pas la dénomination de la voie.

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
La Sauvetat-de-Savères

Sur la D215, sortie du Bourg, Chemin d’Intérêt Commun N° 15 à l’époque, cette plaque encastrée pour moitié dans le mur.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU



 
Lafitte-sur-Lot

Une plaque sur la commune de Lafitte qui prit son extension sur-Lot en 1919. (non localisée)



 
Lafox

Sur la D813, anciennement Nationale 113, cette plaque à la limite de la commune de Castelculier. (Les deux communes de Lafox et Castelculier devaient se réunir en une seule et même commune portant le nom de Grand-Fond en 1839. Apparemment ce ne fut pas le cas) Rapports et Délibérations Lot-et-Garonne 1839.

-J’ai fléché cette plaque à cliquer-

2020: cette plaque est réchampie de belle manière par son propriétaire, Pascal LEMASSON.

 Une autre plaque à Lafox: elle se situe sur l’actuelle D16 au hameau de Prades. 

-Cliquez-

Photographies: Jean-François LOBREAU


You Might Also Like

1 commentaire

  • Répondre Stan BIANCO 11 mai 2017 at 16 h 37 min

    belle pioche !!

  • Laisser une réponse