CHARENTE page 2

 

Saint-Simon

Ces deux plaques sur le Chemin de Grande Communication N°22. De Saint-Séverin à Matha, ce chemin se confond jusqu’à Chateauneuf avec la route départementale N° 10, puis dessert Bassac, Jarnac, Réparsac, Sainte-Sévère et Bréville.

La première indique la direction de Jarnac.

Le second tableau en fonte, les distances ont été modifiées par plaquette. La fonderie Bouilliant a fourni ce type de plaques (ainsi que des poteaux) dès 1860.

-Une petite photo, pas de format plus grand-


 

Taponnat-Fleurignac

Cette plaque se situait originellement sur la Nationale 141. Initialement il s’agissait de la route allant de Clermont à Saintes. Aujourd’hui elle doit être sur la D942 mais l’endroit n’a pas été déterminé. La mention Nationale se substitue peut-être à la mention Impériale. 


 

Vibrac

Donc Route de la Chapelle, cette plaque indique seulement deux directions, Moulidars et Échallat.

Photographie: Daniel COPIN


 

Saulgond

Route Départementale N°29, initialement le CGC N°29 allant de Rochechouart à Oradour-Fanais, par Chabanais, Saulgond et Brillac.

-Sur le renfort de droite, cliquez-

Photographies: Daniel COPIN


 

Rouillac

Je ne me risquerai pas à dater cette plaque. Mais ce type de plaque en tôle avec caractères peints et dont les angles sont coupés se retrouve dans plusieurs communes, on en trouve en entrée d’agglomération mais aussi directionnelles (voir St Simon un peu plus haut).

La Route Départementale N°4 sur laquelle était cette plaque était (nomenclature 1914) la route de Ruffec à Archiac  par Aigre, Rouillac, Jarnac, Segonzac et Saint-Fort-sur-le-Né. (rien à voir donc avec la D4 d’aujourd’hui).

Photographie: André BIANCO

Une seconde plaque d’entrée de commune: avenue Paul Ricard (D736) sur la première maison après le rond-point.

Voici une plaque directionnelle de la même matière que les précédentes. Elle se situait sur le Chemin d’Intérêt Commun N°88. Une annexe à cette voie fut classée en 1892, elle allait à Coulonges, Genac et La Chapelle. (A noter que la commune de St Cybardeaux par laquelle cet annexe passait forcément refusa de participer à son entretien).

Aujourd’hui cette plaque se situe à l’angle de la Rue de Genac et Paul Ricard (D736). 

-Cliquez sur cette plaque, petite flèche blanche-

Rue du Général de Gaulle intersection avec la rue du Chemin Vert, cette plaque était sur le parcours initial de la Nationale 139. La déviation de Rouillac a été opérationnelle en 1988 mais la construction de cette route sur ce tronçon date d’entre 1837 et 1839. C’était la route de Périgueux à la Rochelle.  

Photographies de plaques: Daniel COPIN


 

Nonaville

Nouvelle commune de Bellevigne

Nous sommes sur le hameau dit de Pont à Brac, l’intersection de deux routes, les D151 et D14. A l’époque nous étions sur la Nationale N°10, la route de Paris à Bayonne. La classification a carrément été découpée sur la plaque.

-La plaque à gauche, flèche orange, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Jean-Michel LE VAOU


 

Champagne-Mouton

Comme à Rouillac un peu plus haut ou à St Simon, une plaque directionnelle peinte.

Photographie: Daniel COPIN


 

St Genis-d’Hiersac

Pour qu’une commune puisse interdire la mendicité sur son territoire il fallait qu’elle soit en mesure de « nourrir ses pauvres ». Il fallait donc que des sommes conséquentes soient votées au budget municipal pour pourvoir aux besoins de ses indigents. Cette obligation remplie, la commune pouvait alors apposer ce type de plaque. Sur la commune d’Hiersac voisine, laquelle possédait un bureau de bienfaisance, sur 833 habitants en 1877, il n’y avait qu’un indigent. 

Photographie: Gaylord MONTASTRUC


 

Villiers-le-Roux

Il s’agit d’un panneau d’entrée de commune. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Daniel COPIN


 

Villejoubert

A la sortie du bourg direction St Amant-de-Boixe (D15), cette plaque était à l’époque sur le Chemin de Grande Communication N°10. Ce dernier allait dés son origine de Cognac à Confolens. La plaque de la fonderie Bouilliant peut dater de 1861 ou 1862, années durant lesquelles 153 tableaux indicateurs furent apposés sur la maisons en Charente. A noter également qu’en 1864, ce Chemin fut aménagé pour desservir la station de St Amand-de-Boixe. 

-Cliquez sur cette plaque avant qu’elle ne soit recouverte-

Photographie de la plaque: Jean-Luc GES


 

Marthon

-Pointée sur ce plan une plaque (en ardoise ?) d’entrée de commune-


 

Nercillac

Le Chemin d’Intérêt Commun N°126 allait de Cognac à Jarnac. La plaque de la même matière que celles en début de commune dans le département se situe rue de Soloire en face de la mairie (D156). 

A noter que dans cette commune, en 1883, le CIC 126 fut élargi aux abords du pont. Il doit s’agir du pont franchissant la Soloire, rue des Écoles. 

Photographie: Daniel COPIN


 

La Chèvrerie

Voici comment présentait ce type d’indicateurs le fournisseur officiel du Touring Club de France, Sabine & Jacob sur son catalogue de 1906:

Ces plaques, en tôle forte galvanisée, d’une épaisseur de 2mm, vernies au four, offrent des avantages considérables si on veut bien les comparer aux appareils en fonte dont certain départements ou villes font encore usage.

Cette signalétique, posée au début du XXème est fournis par le Touring Club de France. Le nombre de ligne était limité afin que les caractères soient lisibles par les automobilistes qui passent rapidement et les cyclistes qui ne veulent vas descendre de machine pour s’assurer de leur direction.

Si nous sommes sur l’actuelle D179, intersection avec la rue des Espadrilles, à l’époque il s’agissait d’un Chemin d’Intérêt Commun, le N°149. Cette voie de communication allait de Ruffec à Melle. Le plan d’alignement pour la traversée de la Chévrerie a été adopté conjointement par le Sous-Préfet, l’agent Voyer en Chef et le Conseil Municipal en 1883. 

-La plaque est à droite, cliquez dessus-

Photographies: Cath MAMICHA


 

La Faye

Sur l’un des derniers bâtiments du bourg, D740 en allant sur Ruffec, voici une des ces plaques mises en place au début du XXème . Comme les précédentes à destination des automobilistes. 

La Route Départementale N°7 allait de Confolens à Melle (Deux-Sèvres), par Alloue, Champagne-Mouton, Ruffec et Villefagnan (nomenclature 1914).


 

Brillac

Cette plaque jalonnait la Nationale 151bis, cette dernière de 1827 à 1973 définie comme étant la roue d’Angoulême à Nevers. Nous sommes à l’intersection entre les actuelles D951 et D9, lieu-dit Les Quatre Chemins. 

Photographie de la plaque: Patrice FERRAND



 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse