Deux-Sèvres page 2


Chef-Boutonne

Sur cette maison d’époque une plaque de cocher en l’état photographiée par André Bianco.

Et voici une photographie / carte postale de l’époque, manifestement il s’agissait de la gendarmerie:

Merci à Eric CAILLE

Voici la plaque rechampie après repose en 2018:

Une autre plaque rechampie à Javarzay, hameau de la commune de Chef-Boutonne:

La même plaque reposée à l’écart de la gouttière:


Coulon

Sur Glande, commune de Coulon, une belle plaque restaurée.


Pas-de-Jeu

A l’entrée de la commune de Pas-de-Jeu, en allant vers le département de la Vienne, cette plaque de cocher sur l’ex départementale N°5. A noter le fléchage vers la frontière du département à 600 mètres.

Merci à Luc LEFRAY

Près d’une plaque Michelin une signalétique peinte sur plâtre mural. Ce type de réalisation pouvait répondre à la nécessaire mise en place de fléchages lisibles par les automobilistes, donc de format plus grand que les plaques en fonte du XIXème.

Photographie: André BIANCO


Parthenay

 Une plaque manifestement rechampie à Parthenay. 

Photographie: Stan BIANCO

Une seconde plaque à Parthenay, ces deux plaques ne sont plus sur la voie publique:

La rue de la Vau St Jacques est classée par les beaux arts, cette plaque est là pour le rappeler.

-Cliquez sur la plaque à droite-

Photographie: Georges TURPIN


La Ferrière-en-Parthenay

Sur la Route Nationale 148 bis, une plaque de cocher et une borne frontière. Cette route est relativement récente (1862) et fut numérotée 149 en 1972.

la-ferriere-1

Photographie: André BIANCO

La même plaque rechampie: 

Une seconde plaque également rechampie:

Ces deux plaques ne sont plus sur la voie publique.

On discerne les mentions burinées: 148bis remplacé par 149. Cette borne n’est pas très ancienne, le bornage frontalier dans les deux-Sèvres n’étant pas encore terminé en 1881.


Airvault

 Sur la Route Départementale N°9, cette plaque à Airvault. Cette route allait de Moncoutant à la Route Nationale 138. elle fut transformée en Chemin de Grande Communication en 1874, lors du déclassement, le N°46. C’est la raison pour laquelle elle se situe aujourd’hui sur la D46, sans doute rue des Sablières, mais elle n’est pas localisée. 

Photographie: André BIANCO


 

Bouin

Cette plaque se situait sur la Route Départementale N°7, laquelle en 1867 allait de St Maixent (l’École) à à Ruffec (Charente) sur une longueur 46km7. La mention de classification a été recouverte en 1876, année de déclassement de ces routes dans les Deux-Sèvres.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: André BIANCO


 

Prahecq

Rue de Brioux, direction Périgné, cette plaque en l’état derrière la gouttière. Sur l’actuelle D740.

-Cliquez sur la plaque-

Photographie: André BIANCO


 

Saint-Jouin-de-Marnes

Nouvelle commune de Plaine-et-Vallées

Sur la Route Départementale N° 9 allant de Moncontour à la Route Impériale 138, cette plaque en l’état. Un seul fléchage, celui indiquant la limite du département. Sur la plaque St-Jouin-les-Marnes, les deux appellations se retrouvent sur les documents officiels.

Une seconde plaque sur la chapelle au centre du bourg, sur la D37.

-Cliquez sur la plaque-

Photographie: André BIANCO


 

Geay

En venant de St Porchaire, route de Bruessuire, sur l’actuelle D938ter, voici une belle plaque en l’état. Initialement elle était sur la Route Impériale 138ter. Cette route, créée en 1862, allait de Thouars à Marans. En 1870 elle devînt Nationale, la mention IMP pour Impériale fut recouverte par NAT. 

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographies: André BIANCO

Cette plaque fut rechampie par Nicolas Jamois en mai 2019.


 

Limalonges

Il s’agit d’une borne de limite départementale entre les Deux-Sèvres (commune de Limalonges) et la Vienne (commune de Linazay). En vérité la borne est sur le territoire de la commune de Linazay en Vienne. La plaque qui était fixée sur la borne a disparu. (peut-être en 2000, l’IGN présume cette année là disparu le repère de nivellement fixé sur la borne, à tort puisqu’il y est toujours).

Cette plaque a été photographiée avant sa disparition, elle est à la fois limite de département et directionnelle, ce qui justifie sa présence sur ce site. 

0° 10′ 32.4 » E / 46° 09′ 04.7 » N

-La plaque est en zinc laminé, elle semble bien provenir de l’émaillerie Girard & Col à Clermont-Ferrand-

Photographies: Stan Bianco


 

Fressines

Si vraisemblablement cette plaque, qui n’est plus sur la voie publique, était fixée sur une maison faisant partie du territoire de la commune de Fressines, le village de Bougouin était à cheval entre celles de Chavagné (commune ayant fusionné avec Breloux-la-Crèche en 1965 pour former La Crèche) et de Fressines.  Fait rare, les deux communes sont portées sur la plaque

Toutefois, le Petit Dictionnaire statistique et historique des communes de Département des Deux-Sèvres publié en 1863 rattache le village à la commune de Chavagné, précisant même qu’il y avait six foires annuelle à Bougouin. De même, en 1851, le Dictionnaire général des villes, bourgs, villages, hameaux et fermes de la France rattache également Bougouin à la commune de Chavagne (151 habitants). 

-Anciennement le Chemin de Grande Communication N° 7-

Photographie: André BIANCO

Cette plaque provient probablement de la fonderie Grillot. Sa pose serait dans ce cas ultérieure à 1880. Cette année la un  contingent d’indicateurs est financé. (voir historique en page 1).


 

Bouillé-Loretz

Nouvelle commune de Loretz-Argenton

Ce n’est pas tous les jours que l’on trouve de nouvelles plaques directionnelles en fonte non recensées dans ce département. En voici pourtant deux, elles sont sises sur les hameaux de Jarles et de Glandes. Provenant toutes deux de la même fonderie, époque identique, les distances fléchées sont en mètres et hectomètres. 

Si la première plaque est sur la rue d’Anjou à Jarles (D31) à l’époque nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°31 allant d’Argenton-Château à Saumur. C’était donc une ligne interdépartementale, très fréquentée en 1896. Sur cette route, de Bressuire à Montreuil-Bellay, cheminait une ligne de tramway. 

-Cliquez sur la plaque sur le bâtiment à gauche-

Nous restons sur ce CGC N°31 et c’est sur le village de Glandes que nous trouvons une autre plaque indicatrice du même acabit. 

-Cliquez sur la plaque, pilier gauche-

Photographies: André BIANCO

-Il y avait bien sur d’autres plaques sur cette commune, ici en face du café derrière les poteaux ©AD79-


 

 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Stan BIANCO 20 décembre 2016 at 18 h 49 min

    superbe le nouveau blog , ça me plait Merci Patrick

  • Laisser une réponse