VOSGES page 6


 

 

La Grande-Fosse

Nous sommes sur Le Centre, D32, commune de La Grande-Fosse. Et que ne voit-on pas accrochées à un grillage ? Pas une mais deux plaques, elles sont vertes comme le grillage; l’une était sur un Chemin d’Intérêt Commun, le N°58 (en 1888 furent burinés sa classification et son numéro) qui deviendra le CGC N°32 allant de Charmes à Saâles.

Photographie: Patrick LIEUGAUT

Photographie: Sofia KOVALEVSKAIA


 

Aingeville

Rue de Génoise en très du bourg, cette plaque mais pour combien de temps encore ? Sur le CGC22, aujourd’hui D22. Ce CGC en 1888 allait de Landaville à Damblain sur une longueur de 27km794.

-Cliquez sur cette plaque avec douceur-

Photographies: Pascal WISSENBERG (vue) Patrick LIEUGAUT (plaque)


 

Châtenois

Nous étions sur la Nationale 66, à hauteur du hameau de Mannécourt. Aujourd’hui D166. Il s’agit là d’une plaque d’automne en ce sens que le feuillage de printemps occulte complètement la plaque. Rue Pierre de Coubertin, sortie de l’agglomération en allant vers Châtenois.

-Cliquez sur cette plaque malheureusement pas très lisible, nous distinguons néanmoins une flèche vers Neufchâteau et Châtenois-

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Soulosse-sous-Saint-Élophe

C’est en 1964 que l’ancienne commune de Fruze où est située cette plaque est absorbée par Soulosse. Cette plaque était donc sur le Chemin de Grande Communication N°3; cette voie de communication traversait du nord au sud le département sur une longueur de 161 kms (1888) et allait de Gondrecourt en Meuse pour se terminer au Col d’Oderen (ce qui était une frontière en 1888). 

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

Photographies: vue de Pascal WISSENBERG / plaque de Patrick LIEUGAUT


 

Étival-Clairefontaine

Étival fusionne avec Clairefontaine en 1923.

Le Chemin de Grande Communication N°7, inscrit sur cette plaque, ne fut numéroté ainsi qu’en 1888. Auparavant il portait soit le N°58 ou le 78(il faut avoir l’œil pour voir qu’effectivement le premier N° fut buriné) sur la plaque de l’Abbaye.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Christian MASSON

 

La seconde plaque n’a pas été modifiée, bien sur le Chemin de Grande Communication N°7; elle est donc postérieure à 1888. Elle est sur la Maison Forestière de Beaulieu comme vous le verrez en cliquant.

-Cliquez sur cette plaque-

 Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

La Neuveville-sous-Châtenois

Sur un Chemin Vicinal ordinaire, le N°3, cette plaque en l’état. Actuellement sur la D14, on s’apprête à rejoindre la D266, nous sommes Place du Monument.

-Cliquez sur cette plaque en l’état-

Photographies: vue par Pascal WISSENBERG & plaque par Denis CLAUDEL


 

Harchéchamp

Sur la photo d’environnement on voit bien que ce CGC N°3 qui traversait le département des Vosges, venant de la Meuse jusqu’au Col d’Oderen, a été dévié à Harchéchamp; la plaque se trouve bien sur  son parcours initial, dans le bourg. 

-Cliquez sur la plaque, elle est en l’état-

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Harsault

Il s’agissait du Chemin d’Intérêt Commun N°67bis. Il allait de Vioménil à Bain mais fut remplacé en 1888 par le Chemin de Grande Communication N°40. La voie comme le numéro auraient dû être remplacés mais sur une plaque en zinc laminé c’est impossible. 

Intersection D40 / D44, rue du Centre, la plaque en zinc laminé lettres gravées provient très certainement de l’émaillerie Girard Col à Clermont-Ferrand.

-Cliquez sur cette plaque à droite un peu en hauteur-

Les photographies: Denis CLAUDEL – Pascal WISSENBERG


 

Hadol

Géroménil est un hameau de la commune de Hadol. Route d’Arche, cette plaque était sur le CGC N°44, aujourd’hui D44. Le Chemin de Grande Communication N°44 allait en 1888 de Harsault à Bruyères. 

Photographie: Denis CLAUDEL


 

Granges-Aumontzey

A l’époque, et d’ailleurs jusqu’en 2016, il s’agissait de Granges-sur-Vologne. Dans le centre du bourg, intersection rue du Général de Gaulle / Rue David, cette plaque indique une seule direction, celle de la Gare. Cette gare fut mise en service en 1874.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Harmonville

Cette belle plaque sur l’ancien lavoir près de l’église.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL / Patrick LIEUGAUT


 

Herpelmont

Intersection Route de Laveline du Houx / Grande rue (D50), cette plaque dont la teinte est caractéristique des plaques rechampies dans ce département des Vosges, ce qui prouve que c’est le Conseil Général qui a procédé à cette campagne de rechampissage. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Denis CLAUDEL


 

Isches

Il faut carrément sortir du bourg pour voir cette plaque qui se situe donc, rue d’Ainvelle, sur la dernière maison. Elle était sur le Chemin de Grande Communication N°25 allant en 1888 de Fresne à Lerrain par Thuillières. 

-La plaque est à hauteur du premier étage, cliquez dessus-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Jeuxey

Pas de plaques directionnelles mais deux plaques en bois. 

La première, quasiment illisible, est une plaque de limitation de vitesse. 

La seconde une plaque d’interdiction de mendicité:

Photographies; Denis CLAUDEL


 

Juvaincourt

Deux plaques sur deux Chemins Vicinaux portant respectivement les N° 3 et 4. 

Pour les voir il suffit de traverser la commune en passant par la Grande rue: à l’intersection avec la rue de l’Etang:

-Cliquez sur la plaque-

La seconde Rue de la Dame / Impasse Aérodrome, une plaque en l’état:

Photographies: Denis CLAUDEL – Pascal WISSENBERG


 

Jésonville

A l’intersection avec la D6 actuelle, prendre la direction du Sans-Vallois, un hameau de la commune. Cette plaque sur un Chemin Vicinal Ordinaire, le N°5.

-Prendre à droite et en passant cliquez sur la plaque-

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

La Bourgonce

Cette sympathique plaque aux couleurs de rechampissage originales, elle est sur le Chemin de Grande Communication N°7 allant de Broulelieures à St-Blaise-la-Roche. Route des Annailles, intersection D7 / D7A.

-Sur ce magnifique corps de bâtiment typique, cliquez sur la plaque-

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

Landaville

Sur ce qui était le Chemin de Grande Communication N°22 partant de Landaville (ici-même donc sur la Route Nationale 64) pour relier Damblain sur une distance de 22kms794, voici une plaque en l’état.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Pascal WISSENBERG – Denis CLAUDEL


 

Laveline-du-Houx

Sur la Route du Grand-Écart, Chemin Vicinal ordinaire N°4, une belle plaque. Le second fléchage: Laveline-devant-Bruyères. Le toponyme « Hou » est étonnant, il ne figure nulle part. 

 

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

Légéville-et-Bonfays

Entre 1790 et 1794, Légéville et Bonfays fusionnent. Rue de la Fontaine, Chemin d’Adompt, sur la fontaine, cette plaque rechampie.

-La plaque, cliquez-

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

Lemmecourt

De Landaville à Damblain, le Chemin de Grande Communication N°22 passait affectivement à Lemmecourt. Rue de l’église.

-Cliquez sur cette plaque à la patine éclatante-

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

Les Ableuvenettes

Rue des Marronniers, autrement dit la D4, cette plaque est sur la route reliant en 1888 Diarville à Fontenois-la-Ville, le CGC N°4.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL / Patrick LIEUGAUT


 

Longchamp-sous-Châtenois

Le Chemin de Grande Communication N°16 allait d’Aroffe à Aulnois. Nous sommes sur l’actuelle D16 et comme on le voit sur la photo ci-dessous, en sortie de bourg.

-Cliquez sur cette plaque en l’état-

Photographies: vue Pascal WISSENBERG & plaque de Patrick LIEUGAUT


 

Malaincourt

Le numéro de la vie de Grande Communication sur laquelle était installée cette plaque a été buriné; il s’agissait  du N° 23, lequel en 1888 fut intégré au N°18. 

Nous sommes aujourd’hui sur la D18, Grande Rue.

-Sur ce bâtiment en pierres, cliquez sur la plaque en l’état, cassée-

Photographies: Pascal WISSENBERG – Luc LEFRAY


 

Mandray

Sur la Haute-Mandray, commune de Mandray, prendre la route de Béhouille, vous y verrez cette plaque qui était sur le Chemin Vicinal N°5. 

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

Maroncourt

Nous sommes dans la Grande Rue et nous prenons la route de Valleroy vers la rivière Le Madon. Il s’agit d’un chemin Vicinal Ordinaire, le N°1.

-La plaque en l’état, cliquez dessus-

Photographies: Denis CLAUDEL & Patrick LiEUGAUT


 

Martigny-les-Bains

Pour commencer, à l’angle des rues de la République et des Partisans, deux plaques provenant du Touring Club de France. Elle se situent Rue de la République / Rue des Partisans.

Les plaques en zinc peint: celle de gauche est quasiment illisible, on y distingue néanmoins Contrexéville et une station thermale se terminat par -Bains.

Celle de droite est orientée tourisme, en jouant avec les contrastes on arrive à lire:

  • Camp de la Délivrance, il se situe dans la forêt de Villotte, fondé par Marcel Froitier et Marcel Arburger et accueillant de 1942 à juillet 1943 les prisonniers de guerre évadés et les réfractaires au S.T.O. 
  • Chêne des partisans: il se situait à St-Ouen-les-Parey appelé selon la tradition parce que « les partisans lorrains s’y réunissaient durant le siège de La Mothe ».
  • Une troisième ligne où il est question d’un château, non déchiffrée.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Denis CLAUDEL

Voici trois autres plaques, l’une sans doute rue de Dampierre, sur la D21:

Une seconde plaque sur un Chemin Vicinal Ordinaire, à une intersection: rue des Villas / Route de Lignéville:

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Pascal WISSENBERG

Quelque part sur la route de Frain, à une intersection, une plaque en l’état:

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

Vouxey

Hameau d’Imbrécourt, Chemin Vicinal N°2, rue du Patouillet, intersection actuelles D27 / D77, cette plaque rechampie:

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL – Patrick LIEUGAUT


 

Médonville

Une première plaque sur le Chemin de Grande Communication N°2: ce dernier allait de Neufchâteau à Corre (Haute-Saône), on dit qu’il tendait vers Corre, par contre il traversait Médonville. Rue d’Urville, centre du bourg, la voici:

-La plaque, cliquez dessus-

Photographies: Pascal WISSENBERG pour la vue d’ensemble, Denis CLAUDEL pour la plaque

Sur un bâtiment public, en l’occurrence ici la bibliothèque, cette plaque qui était sur un Chemin Vicinal Ordinaire:

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Pascal WISSENBERG pour la vue, Luc LEFRAY pour la plaque

Sur la D2 actuelle, à l’intersection avec la rue d’Urville, juste après franchi un rû sans nom, un mât Varigney: il eut deux plaques, n’en subsiste qu’une.

-Cliquez sur cette plaque-

Voici le dos de la plaque, y subsiste un morceau de la seconde plaque:

-L’empreinte Varigney au verso, le 242 est un numéro de plaqement-

Photographies: Pascal WISSENBERG


Retour pages 12345


Regarder passer la diligence, c’est bien, monter dedans, c’est mieux

Groupe Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

Cliquez

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse