SEINE-INFÉRIEURE page 5


 

 

La Chaussée

Deux plaques directionnelles sur le Chemin de Grande Communication N°100, elle se situe au hameau du Bois Hulin, sur l’actuelle D100. Intersection avec le C3, (CVO N°4 sur la plaque)  rue André Nothias.

Les plaques se trouvent sur la même maison, il y a même une plaque d’interdiction de mendicité ainsi qu’une borne Michelin. (non photographiées)

-Les deux plaques directionnelles fléchées noir à cliquer-

Photographies des plaques: Fabien DEMEULES


 

Avremesnil

Un mât mono-plaque. Sur la D2, intersection avec la rue Pierre et Marie Curie. Nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°2, classement de 1872.
Le Chemin de Luneray à Gueures, fléchée à 1km680,  n’est autre que la D70 actuelle. 

(Si quelqu’un a l’occasion d’aller reprendre ce mât en photo, y compris le pied si marque de fonderie, je suis preneur)


 

Clères

Sur la Halle, site classé et datant du XVIIIème, cette plaque était sur le Chemin de Grande Communication N°155. 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Doudeville

Nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°37 allant de Guerbaville à Veules. Aujourd’hui sur la D37, rue Carnot, anciennement rue Gustave Halu, intersection avec la D49. 

Nous pouvons déchiffrer: Etoutteville, Yvetot, Ermenouville et Veules.

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Jumièges

Rue Guillaume le Conquérant, sur la D143 en allant vers Duclair et son bac, nous étions sur le Chemin de Grande Communication 143.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Lillebonne

Nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°139. Aujourd’hui à l’intersection des D982 (Rue Pasteur) / D373 (Rue de la République). 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Saint-Jean-de-Folleville

Cette plaque d’interdiction de mendicité située en entrée de village résonnait durement chez les vagabonds qui arrivaient dans ce bourg normand. Elle fait suite à un arrêté préfectoral du 28 juillet 1876.

-Sur cette maison typique mais rénovée, cliquez sur la plaque-

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Limésy

Ici le Chemin de Grande Communication N°53 et 63 se rencontrent. A l’intersection Grande Rue / Route de Pavilly, de part et d’autre d’une maison, deux plaques. 

Le CGC N° 53 allait de St Valéry à Bourg-Beaudoin par Motteville et Limésy. Le CGC  N° 63 quant à lui allait de Duclair à Tôtes. 

Photographies: Fabien DEMEULES


 

Montigny

Une belle plaque, les distances mesurées au mètre près, elle était donc sur le Chemin de Grande Communication N°94. Elle se situe sur la D86, rue de l’Église, mais à l’intersection avec la D94. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Fabien DEMEULES

 

-Une plaque dans l’angle du bâtiment-

-Carrefour du Gros Hêtre, un mât bi-plaques-

 

-Le Gros Hêtre, le mât-

 


 

Omonville

Si aujourd’hui nous sommes sur la D937, à l’époque de la plaque il s’agissait de la Nationale 27. Cette voie était nomenclaturée comme allant de Rouen à Dieppe, son parcours réel étant de Notre-Dame-de-Bondeville aux Vertus. Malheureusement la plaque est en partie voilée par la végétation.

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Osmoy-Saint-Valéry

Il s’agit non pas de plaques directionnelles mais de deux panneaux d’entrée d’agglomération remarquables.

Photographie: Fabien DEMEULES

Photographie: Cath MAMICHA


 

Saint-Saëns

Sur La Roufière, sortie du bourg de St Saens, direction Rouen, cette plaque était sur le Chemin de Grande Communication N°154, aujourd’hui D154.

De Londinière à Vascoeuil, tel était le parcours emprunté par le Chemin de Grande Communication N°12. En 1860, la côte de l’Épinette à St Saëns fut rectifiée. C’est sans doute aussi l’époque où la plaque ci-dessous fut apposée. 

Nous sommes aujourd’hui à l’intersection des D12 / D154, rue Pierre Brossolette / rue Raymond Poincaré.

-Cliquez sur cette plaque-

 

Une autre plaque, la troisième, elle était sur le Chemin de Grande Communication N° 136. Cette voie devînt une Route Nationale en 1933, la N°29 allant de Yvetot à Valenciennes. Rue de Verdun, direction Neufchâtel.

Une plaque au point de départ du Chemin de Grande Communication N°38. Ce dernier partait donc de St Saens pour rejoindre Nolléval. (1860)

Rue Simone Vallés. (A noter que sur les plaques le tréma sur le E de St Saëns est rarement rechampi).

Photographies: Fabien DEMEULES


-Quelques cartes photographies anciennes sur lesquelles on voit des plaques indicatrices-


 

Sauchay

A Sauchay-le-Bas, une plaque indique la direction de Sauchay-le-Haut, quoi de plus normal ! Sur un Chemin Vicinal Ordinaire, le N°2. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Fabien DEMEULES


 

Sauqueville

Il subsiste peu de plaques compartimentées ainsi en Seine-Inférieure. Nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°70, en 1860 il partait de Cany (Barville) pour arriver à Fontaine (le-Dun). Il fut donc prolongé untérieurement jusqu’à Sauqueville. 

Aujourd’hui, rue Octave Mureau, intersection D70 / D3. 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Saint-Hellier

Nous sommes à l’intersection des D76 et D15. Nous étions sur le CGC 76. En face de l’église, rue des Pommiers. 

-Cliquez sur cette plaque à droite sur la maison en briques-

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Saint-Laurent-en-Caux

Nous sommes à la fin du Chemin de Grande Communication N°50, il venait de Cany (1860). Aujourd’hui, intersection D149 / D27 / D50. Sur la Route de la Saâne. 

Photographie: Fabien DEMEULES

(Je suis preneur si vous avez l’occasion d’une photographie plus nette)


 

Saint-Victor-l’Abbaye

Le Chemin de Grande Communication N°3 sur lequel était apposée cette plaque allait en 1860 de Dieppe à Clères. Nous sommes à l’intersection avec l’ancienne Nationale 29 qui était définie à son origine comme allant de Rouen à Valenciennes. 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Torcy-le-Grand

Rue de la Boisette, à l’intersection avec la D154, à l’époque le CGC 154, cette plaque qui indique la route des Ventes (ou de Dieppe) et celle de Longueville. 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Valliquerville

Une plaque directionnelle et une plaque d’interdiction de mendicité à Valliquerville. Ces plaques ont été huilées, en effet la fonte étant un métal poreux cet entretien permet d’éviter l’oxydation.

La plaque directionnelle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°110 allant de Gravenchon à Doudeville (1860). Écretteville-les-Baons, Hautot-le-Vatois, Allouville-Bellefosse… des destinations fléchées qui font rêver…

Les deux plaques de part et d’autre d’une jolie maison  avec des sculptures au-dessus des portes et fenêtres. Grande Rue.

-Cliquez sur chacune des plaques, à droite, à gauche-

Photographies des plaques: Fabien DEMEULES


 

Yébleron

D’interdiction de mendicité, tel est la vocation de cette plaque.

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Orival

Une plaque d’interdiction de mendicité.

-Une plaque en harmonie avec la façade de cet établissement, cliquez dessus

Photographies: Emmanuel ROZAT

A l’époque de la mise en place de cette plaque, dernier quart du XIXème, cet établissement s’appelait le Café du Nouveau Monde. Il se situait, et se situe toujours d’ailleurs, au carrefour éponyme. 


 

Blainville-Crevon

Une autre plaque d’interdiction de mendicité identique, quant à son contenu, à la précédente.

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Bures-en-Bray

Burettes, comme indiqué sur la plaque, est aujourd’hui un hameau de Bures; mais ce fut en son temps une commune, sa date de rattachement n’est pas vraiment déterminée, le temps et l’usage faisant loi. Ce que l’on sait par contre est que Bures prit l’extension en-Bray en 1950.

Le Chemin de Grande Communication sur lequel était cette plaque portait le N°12 et allait de Londinières à Vascœui dans l’Eure. 

Dubonnet, Quinquina pour les publicités murales. Dans le fond le clocher de l’église de Bures. La plaque à cliquer est fléchée-

Photographie de la plaque: Fabien DEMEULES


 

Londinières

Il s’agit ici d’un panneau d’entrée d’agglomération antérieur à 1938 puisque la route dans l’encart est un Chemin de Grande Communication et non une Départementale.

Photographie: Fabien DEMEULES


 

Neuf-Marché

Sur la Nationale 15 de Paris à Dieppe, cette plaque de la fonderie Bouilliant est postérieure à 1870. 

Cette photo aurait dû être prise dans l’autre sens, les deux flèches indiquant des communes à l’opposé, Launay et Dieppe. Avenue Abbé Bodin, en direction  de Dieppe sur l’une des dernière maison du village.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Jean-Michel LE VAOU


 

Rolleville

Rue Charles Barbanchon, cette plaque épurée mono-directionnelle était donc sur un,Chemin Vicinal Ordinaire.

-Cliquez sur la plaque à gauche-

Photographie de la plaque; Jean-Luc SCHWARTZ


 

Héricourt-en-Caux

Rue de St Riquier (D149) à l’intersection avec  la rue St Mellon (D131), cette plaque initialement sur le Chemin de Grande Communication 149. Remarquez les distances en hectomètres (H). 

-Cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Jean-Michel LE VAOU

-Sur cette carte vers 1900 la plaque n’est pas encore posée-

-Directionnelles peinture, vu les caractères au pochoir, seconde guerre mondiale-


 

Villy-sur-Yères

En 1998 Villy-le-Bas devient Villy-sur-Yères. 

Cette plaque rue de la Vallée (D16) est à l’intersection avec la rue de Villy-le-Haut (D315) fut réchampie après 2016. 

-La plaque à l’abri derrière la gouttière, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Fabien DEMEULES


 

Eu

Place du Général de Gaulle cette plaque était donc sur le Chemin de Grande Communication N°140. Est fléché Tréport et non pas Le Tréport, on employait indistinctement les deux appellations. 

Photographie: Fabien DEMEULES


Aller à la page 2 3 4 5

 

Regarder passer la diligence, c’est bien, monter dedans, c’est mieux

Groupe Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

Cliquez

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse