SEINE-et-MARNE page 5

 



 

 
Seine-Port

Comme son nom l’indique cette commune est sur le bord de la Seine. Sur le CGC 82 (aujourd’hui D82) allant comme indiqué sur cette plaque de Mormant à Seine-Port. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Françoise MARCHENOIR

Et voici une seconde plaque toujours sur le CGC 82. Rue de Melun.

Photographie: Gilles DELIGNY


 

 
Ozouer-le-Voulgis

 Quand une plaque est belle, quelque soit son usure, elle reste belle. C’est le cas pour cette plaque sur le Chemin de Grande Communication N°48 (aujourd’hui D48). Y est précisé le parcours de cette voie: de Rozoy à Combs-la-Ville.

-Cliquez sur la plaque-

 

Photographies: Françoise MARCHENOIR


 

 
Pringy

 Là une plaque d’interdiction de mendicité. La mendicité était interdite dans le département de Seine-et-Marne depuis le 20 avril 1846 (décret du 16 avril). Cette plaque issue de la fonderie Bouilliant est ultérieure, peut-être vers 1850.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Françoise MARCHENOIR


 

 
Saint-Sauveur-sur-École

Deux plaques en angle, intersection CGC 24 / CGC 50 (aujourd’hui CD24 / CD50), rue de la Terre aux Moines / rue d’Étrelles. Étrelles est un quartier de la commune de St-Sauveur. 

Ces deux plaques proviennent de la fonderie Bouilliant. Elles étaient apposées sur un bâtiment officiel (peut-être la Poste) comme en témoigne cette photographie.

 

Egalement sur le même bâtiment, cette fois le commerce du village:

 -Une vue contemporaine, cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Françoise MARCHENOIR


 

 
Vert-Saint-Denis

Rue Pasteur, il s’agissait donc du Chemin de Grande Communication N° 82 allant de Mormant à Seine-Port. Aujourd’hui le CD82.

La plaque avait manifestement un fond bleu de chez bleu !

Photographie: Françoise MARCHENOIR


 

 
Souppes-sur-Loing

 Nous voici avec une plaque originale de part sa forme, en effet ce type de plaque aux coins arrondis était plutôt fabriqué par la fonderie Bouilliant pour l’interdiction de mendicité. Ici, la plaque est directionnelle, était sur la Route Départementale N°7 allant de Souppes à Château-Landon.

La Route Départementale N°7 était déjà nomenclaturée en 1813 (l’embranchement par le Pont-de-Souppes à Châteaulandon). Cette plaque à l’époque était située sur un commerce, à l’angle de la Nationale 7 (D607 aujourd’hui). 

-Ça bougeait dans le quartier… on ne voit pas la plaque fléchée orange mais elle y est-

 

-Beaucoup plus calme aujourd’hui, cliquez sur cette plaque

Photographies: Gilles DELIGNY / Jean-François LOBREAU


 

 
Remauville

 Une plaque d’interdiction de mendicité en l’état.

Photographie: LUCIE BESNARD Dominique


 

 
Vimpelles

 Hameau de Cutrelles, commune de Vimpelles, intersection de la D77c et de la D613. A l’époque un Chemin Vicinal, le N°4.

-Cliquez sur cette plaque, flèche orange ↓-

Photographie de la plaque: Jean-Pierre LEPORT


 

 
Ormesson

Ne cherchez pas cette plaque sur route, elle se situait sur un ancien café, carrefour de Pince-Vent. Cette plaque, comme de nombreuses autres en Seine-et-Marne, a été mise en place pour satisfaire aux exigences des conducteurs  automobiles, lesquels voulaient pouvoir lire de loin les indications. Ici, seule l’indication Paris 13km est inscrite, mais en gros caractères. Elle date d’environ 1925, dès 1921, le Conseil Général du département prenait des dispositions en ce sens. 

Photographie de la plaque: Michel DELEAU


 

 
Thorigny-sur-Marne

 Une plaque en zinc émaillé, route de Clay. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Régis GUÉRIN


 

 
Soisy-Bouy

 Trois plaques en cette commune fondée en 1949: Soisy devînt Soisy-Bouy. Elles se situent  rue de Bray dont deux à l’intersection avec la rue de Montramé. Le Chemin de Grande Communication N°1, le N°49, aujourd’hui les CD1 et 49, telles étaient les chemins sur lesquels étaient apposées ces plaques.

-Photographie: Gilles DELIGNY

Cette plaque a été rechampie par Nassim HERBIN, du bel ouvrage ayant donné lieu à un article: ici.

Les deux autres plaques, en angle donc, les voici!

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Saint-Augustin

 Un beau petit mât mono-plaque. Un seul fléchage, Brie, il s’agit d’un hameau de la commune. Par contre, le département, la commune, la dénomination de la voie, tout y est.

Photographie: Gilles DELIGNY


 

 
Saint-Brice

 Sur l’église, avenue Patton, sur ce qui était la D36 (allant dès son origine de Provins à Villenauxe-la-Grande), aujoud’hui D136, on peut voir à St Brice une plaque Dunlop. 

Juste à côté, rue Pierre Dupont, sur ce qui était le Chemin Vicinal N°8, une plaque directionnelle en fonte, en l’état. Le Chanoy, La rue, Lugrand, 3 hameaux de la commune. 

-Sur cette photo on voit les deux plaques, une génération les sépare… cliquez sur chacune d’entre elles-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Saint-Fargeau-Ponthierry

Si les plaques de la fonderie Bouilliant étaient facturées au caractère, celle-ci vaudrait son pesant d’or. En effet, tout est indiqué sur cette plaque, en toutes lettres, y compris le parcours de cet embranchement du chemin de Grande Communication N°141. Nous savons donc que nous sommes sur le hameau d’Auxonnettes, commune de St Fargeau. (Ce n’est qu’en 1961 que St Fargeau prit l’extension Ponthuerry).

-Rue du Caporal Eugène Petit, cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Saint-Martin-du-Boschet

Sue le CGC 119 allant de la Ferté-Gaucher à St-Bon, aujourd’hui le CD119, intersection CD111, rue de la Barrière, voici une plaque bien agencée; remarquez l’accolade sur Monceaux-les-Provins.

Photographie: Gilles DELIGNY


 

 
Saint-Martin-en-Bière

Cette plaque sur la mairie a subi les outrages du temps. Difficile de dire si ce sont des caractères en relief ou peints, quoiqu’il en soit ils sont peu lisibles aujourd’hui.

En haut de la plaque, gros caractères: St Martin en Bière, les deux flèches indiquant 4 directions: MACHERIN (hameau de St Martin en Bière) / FONTAINEBLEAU / FORGES (hameau de St Martin en Bière) / Fleury (en Bière).

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Touquin

 A l’intersection des rues de Lureau et du Château d’Eau, sur la D25. La plaque était sur le CGC N° 112 allant de La Ferté-Gaucher à Rozoy. Le CD 112 aujourd’hui semble s’arrêter sur la D231. 

-Cliquez sur la plaque à droite, rue du Château d’Eau-

Photographie de la plaque: Gilles DELIGNY


 

 
Tousson

 Voici une commune qui a su préserver ses plaques. Deux sur la Route Départementale N°37 allant d’Argent à Champrosay, l’autre sur un Chemin Vicinal. Le département de la Seine-et-Marne n’ayant jamais déclassé ses routes départementales, leurs indications n’ont été périmées que tardivement. 

-Faites abstraction du « gardien de plaques » en plein centre et cliquez sur chacune des plaques, celle de droite rue des Tilleuls, celle sur la maison dans le fond rue du Préaux-

 

-Rue de la Mairie, à droite, cliquez sur la plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Trilbardou

Avenue de la Libération, une plaque en zinc émaillé. 

Photographie: Gilles DELIGNY


 

 
Valence-en-Brie

 A l’entrée du bourg en venant de Pamfou, voici une plaque qui se situait sur la Nationale 5 allant de Paris à Genève. Valence ne prendra l’extension en-Brie qu’en 1888, cette plaque est antérieure. 

Photographie: Gilles DELIGNY


Page 2 3 4 5



Regarder passer la diligence, c’est bien, monter dedans, c’est mieux

Groupe Patrouille Patrimoine Routier

Plaques de Cocher

Cliquez

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse