Haute-Saône page 8

 


 

Poyans

Frédéric Chauvet au hasard de ses pérégrinations comptoises  a découvert un mât provenant de la fonderie Bley veillant sur une marmite d’une capacité de 65 litresprovenant de la fonderie La Romaine. L’inscription sur le mât est à l’envers, une petite erreur bien pardonnable.

-Vous cliquez sur le bas du mât, sur la marmite-


 

Villers-Bouton

De la Gare de Moncey à Chalindrey, sur l’itinéraire du futur GC5, cette plaque:

 


 

Villers-le-Sec

Les Belles-Baraques (avec St-Igny) est une dépendance (hameau) de Villers-le-Sec. Sur le futur GC9 de Vesoul à Montbéliard, cette plaque en l’état.

 

 


 

Villers-lès-Luxeuil

Voici un mât bi-plaques au croisement de deux Chemins vicinaux. Bien entretenu.

La proximité de Conflans-sur-Lanterne (9kms) justifie à elle seule la provenance de ce mât et de ces plaques directionnelles.

-Vous pouvez cliquer sur les plaques-

 

 

Une plaque Varigney là aussi sur un Chemin Vicinal:

-Sur la maison de gauche, cliquez-

 

En fin cette plaque sur laquelle on voit un pictogramme d’origine: un homme tenant un drapeau (drap).

Ce que nous en dit l’auteur des photographies, Frédéric CHAUVET:

(…) pour indiquer une route étroite où on ne peut pas se croiser (ce que confirment les cartes de l’époque), la réglementation exigeait qu’on fasse précéder son véhicule par quelqu’un tendant un drap.

Le lavoir sur lequel est fixée cette plaque.

 

Le Chemin Vicinal en question

Et la plaque !

Quelques infos: les rues actuelles de la route allant vers Ste-Marie-aux-Chaux s’appellent la rue du Gros Tilleul et son prolongement la rue des Quatre Tilleuls. Mais il n’en fut pas toujours ainsi: vers 1800 elles portaient respectivement les noms de Rue de Luxeuil et rue du Moulin. Or, vers 1800, ces rues à certains endroits n’étaient larges que de 5 mètres ! Voir ici les plans cadastraux de Villers-lès-Luxeuil début du XIXème siècle.


 

Villers-Vaudey

Un mât bi-plaques, et une plaque directionnelle, tout cela sur des Chemins Vicinaux.

-Deux clics, plaques et bas du mât-

Une plaque partiellement cachée par un volet:


 

Vougècourt

Une plaque en l’état à Vougécourt. Sur la Route de Jussey à Darney.


 

Vouhenans

Potentiellement sur le CG10 de Lure à Geney dans le Doubs, cette belle plaque Varigney.

 



 
 

Vy-lès-Filain

Orthographié Vy-lez-Filain dans le dictionnaire des communes du département de la Haute-Saône de L. Suchaux en 1866 (mais c’est le cas pour plusieurs communes) sur le Chemin Départemental de Vellefaux à Loulans. 

 


 

Vy-lès-Lure

La Route Départementale de Besançon au Thillot devînt la RD4 puis le GC4. Une plaque en l’état.


 

Demangevelle

Une belle plaque sur ce Chemin Départemental (futur RD7) bien entretenue. 


 

Velleclaire

Une plaque d’interdiction de mendicité en bois pour le département de la Haute-Saône. La mendicité fut interdite par décret préfectoral le 20 février 1861.

Photographie: Marc-Olivier CHAUVET


 

Betoncourt-Saint-Pancras

En zinc laminé (ou émaillée) cette plaque sur un Chemin Vicinal Ordinaire, aujourd’hui sur la D102.


 

Breuches

Sur la plaque précédente, une tentative de contraction pour désigner l’appellation de la voie: VAL ORDRE pour Vicinal Ordinaire. Sur celle-ci C.V.O… et débrouilles-toi avec ça ! Surannée l’époque ou Varigney et autres Bley stipulaient le nom complet de la voie !

 


 

Brottes-lès-Luxeuil

Le Chemin de Grande Communication N°32 C. avait pour finalité la desserte de cette commune. 


 

Ehuns

Sur la lavoir (contruit en 1877) cette plaque émaillée, laquelle semble il est vrai récente (les caractères comme le fléchage semblent contemporains).

 

La commune est connue pour avoir le Maire ayant la durée de mandat la plus longue de France: Charles-Edmond MATHIS de 1878 à 1953 (avec une interruption de 1883 à 1888). Ci-dessous archives INA:

 


 

La Pisseure

Émaillée, telle est cette plaque sur un Chemin Vicinal.


Pont-du-Bois

Sur l’église cette plaque émaillée. 


Pages 1 – 234 –  5 –6 –  7 – 8 – 9

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse