PYRÉNÉES ORIENTALES

Pyrenees-Orientales



 


 

 

Le site de Philippe HURTEBIZE qui accompagné de passionnés des vestiges routiers a dressé un inventaire exhaustif des plaques de cocher dans ce département des Pyrénées Orientales.


A l’époque de la mise en place des plaques de cocher, la traction hippomobile prédominait. Une carte de cette époque, Perpignan la Porte Notre-Dame:

 


Voici une liste des Chemins de Grande Communication établie par l’agent-voyer du département à l’époque ou ces plaques ont été installées:


Il y a aussi une liste des CGC bis que je mettrai plus tard.


Date de la dernière modification: 21 avril 2017


 

Le Perthus

Voici la première plaque pour ce département pyrénéen. Elle se situe au Perthus, sur la frontière franco-espagnole. Merci à Boris Jacopin pour cette contribution.

 

Le Perthus


Bompas

 Trés belles plaque de cocher à Bompas dont  l’une couleur verte originale. Elles se situent sur le Chemin de Grande Communication N°1.

 

 

– Merci à Jean-Charles Lambert pour ces photos –

 


Perpignan

 Le Vernet est un quartier situé au nord de Perpignan; il y a le Haut, le bas et le Moyen-Vernet. D’aucun diront que c’était auparavant un village mais il ne figure sur aucune nomenclature du XIXèeme siècle en tant que village. Sur une carte dressée par un agent-voyer à l’épôque de cette plaque c’était déjà un quartier de Perpignan. Il se situe sur un chemin d’intérêt commun.

Ci-dessous un carte datant d’avant 1900:

– Cliquez sur la plaque à gauche de la pharmacie –

– Plaque photographiée en 2014 par Jean-Charles LAMBERT –

Autre quartier perpignanais, autre plaque, cette fois sur la Nationale 9, aujourd’hui déclassée mais qui dés l’origine en 1824 était nomenclaturée comme allant de Paris à Perpignan et en Espagne; comme exactement indiqué sur cette plaque. Nous sommes dans le quartier de Mailloles.

 

 

Cliquez sur la plaque à droite au-dessus de l’affiche –

Merci à Alain GARREAU

 

Une troisième plaque dont l’adresse est indiquée sur la photo. La voici au début du XXème siècle.

 

 

– Cliquez sur cette plaque, flèche bleue –

 

Et enfin une plaque sur le CIC N°1:

 

 

– Cliquez sur cette plaque –

 

 


Port-Vendres

Paulilles est un quartier de Port-Vendres. En contournant la grille on accède à l’Anse de Paulilles, site classé. La plaque se situe sur l’ancienne voie de Grande Communication de Port-Vendres à Banyuls, aujourd’hui la RD114.

– Cliquez sur la plaque photographiée par Rémi GRODZKI –

 


Alénya

 Au croisement de deux chemins, l’un de Grande Communication, l’autre d’Intérêt Commun, voici deux plaques de cocher photographiées en 2014 par Jean-Charles Lambert.

 

– Cliquez sur chaque plaque –

Sur cette commune d’Alénya existe aussi une plaque de mendicité, la voici:

 

– Pour la voir de plus près, cliquez dessus (photographiée par Alain Garreau)


Opoul-Périllos

 C’est en 1972 qu’Opoul et Périllos ont fusionné. Sur deux embranchements d’un Chemin d’intérêt Commun, le N°4, voici deux plaques de cocher. 

Ce chemin d’intérêt Commun comportait trois embranchements comme indiqués sur le tableau ci-dessous (dressé par un agent-voyer avant 1900):

 

 

– Place du Monument aux Morts, cliquez sur la plaque –

 

– La seconde plaque, merci à JC Lambert pour ces photos 


St-Nazaire

 Belles plaques de cocher à l’angle de l’ancien embranchement du Chemin d’Intérêt Commun N°2, celui allant de Cabestany à St Nazaire et du Chemin de Grande Communication N°11.

 

 

– La vue et la plaque de droite ont été photographiées par Boris Jacopin, celle de gauche par Jean-Charles Lambert. Cliquez sur chacune d’elles


Cabestany

 Sur le Chemin d’intérêt Commun N°2, allant de Perpignan à Elne (de Cabestany partait l’embranchement vers St Nazaire) deux plaques de cocher photographiées en 2015 par Alain GARREAU.

 

– Cliquez sur la plaque –

 

La seconde plaque:

 


Bourg-Madame

 C’est en 1973 que la commune de Caldegas fut rattachée à celle de Bourg-Madame. L’embranchement N°2 du Chemin d’intérêt Commun N°30 allait de Osseja à Bourg-Madame.

 

– Merci à Alain Garreau pour cette photo –

 

Nous sommes à HIX, c’est à dire à Bourg-Madame, ce toponyme étant le nom d’origine de la commune (la Guingueta d’Ix). Aujourd’hui un village sur lequel nous trouvons cette plaque. Sur l’ex-Route Impériale 116, mention burinée, non recouverte, et donc encore visible.

 

 

– Cliquez sur cette plaque –

 

 


Céret

 Les routes départementales dans ce département ayant été déclassées en 1888, cette plaque doit être antérieure.

 

– Merci à Boris Jacopin pour cette photographie  –

Par contre celle-ci, sur la même voie mais après le déclassement des Routes Départementales date donc d’après 1888; elle se situe sur le quartier du Pont-de-Ceret, près du pont.

-Cliquez sur cette plaque-


Maureillas-las-Illas

Dans cette commune frontalière avec l’Espagne, cette symphatique plaque, succinte mais précise. Elle date d’avant 1888.

 

 

 

Une seconde plaque qui se situait également sur la Route Départementale N°2 mais aprés 1888, année durant laquelle les Routes Départementales furent déclassées en Chemin de Grande Communication, même N° + bis.

 

Cliquez dessus

 


Sorède

Sur l’ancien chemin de Grande Communication N°11 de Salse à Laroque, cette plaque de cocher ne risque pas de s’envoler  !

 

 

 

– Merci à Alain Garreau pour cette contribution 

 


Mosset

 A Mosset, sur le Chemin de Grande Communication de Prades à Roquefort dans l’Aude, cette plaque de cocher en l’état.

 

 

– Une vue en transparence du village, cliquez sur la plaque –

Photos prises par Alain Garreau en 2015


Néfiach

Une plaque de cocher à Néfiach sur laquelle on lit Neffiach (deux F). Pourtant aucun changement d’appellation (sinon l’accent rajouté en 1793). Elle se situe sur la Nationale 116.

 

 

– Merci à Alain GARREAU pour cette photo en 2015 –

 

En voici une seconde, cette plaque sur la RN 116 a été posée aprés 1870.

Photographie de Philippe HURTEBIZE, agencement Alain GARREAU.

 

 

 


Torreilles

 Chemin de Grande Communication N°11, de Salses à Laroque, une plaque de cocher en l’état.

 

– Cliquez sur la plaque –

 

Sur le CIC N° 1, également cette plaque directionnelle.

 

 

– La plaque à droite, cliquez dessus –


Villelongue-de-la-Salanque

 Sur le Chemin de Grande Communication N°1, plus précisément sur l’Embranchement N°1 allant de Bompas à Ste Marie, cette plaque. On la voit également sur une carte postale début du XXème, elle n’a pas bougé.

 

 

– Bien visible à droite – (ne cliquez pas sur cette plaque, vous risqueriez de provoquer une explosion spatio-temporelle ! Mélange des époques ! )

 

 

Par contre sur celle-ci vous pouvez cliquer sans crainte

 


Pia

Deux plaques de cocher à Pia au croisement de deux Chemins d’intérêt Commun; difficilement accessibles, Boris Jacopin a néanmoins pu les photographier en 2015.

 


Oreilla

Sur la maison Cantonnière de Tourol, seule et unique bâtiment en ce lieu, commune d’Oreilla, une plaque de cocher.

 

 

– Pour voir la plaque photographiée par Alain GARREAU en 2015, cliquez dessus

 

Une seconde plaque à Oreilla. Toujours sur le CGC N°4, 3ème embranchement.

 

 

Cliquez sur cette plaque


 Le Soler

Sur la Nationale N°116 qui allait en 1824 -aujourd’hui D116- (et qui va toujours  sans modification de tracé) de Perpignan à Mont-Louis, voici au Soler une plaque de cocher.

 

 

– Cliquez sur cette plaque à gauche –


Toulouges

 Sur la Départementale N°8, future Voie de Grande Communication N°8bis en 1888, année du déclassement des Départementales, une plaque de cocher flèchée en « métres ».

Photographiée par Alain GARREAU en 2015.

 

 

Cliquez sur la plaque à gauche –

 


Fontrabiouse

 Un Chemin d’Intérêt Commun, le N°32 (aujourd’hui D32b), une église et son clocher, une plaque de cocher sur laquelle vous pouvez cliquer.

 

 

– Un montage photographique de présentation réalisé par Alain GARREAU, cliquez sur la plaque


PAGE 2 3 4

Articles pouvant aussi vous intéresser

6 Commentaires

  • Reply nicole81 3 février 2015 at 17 h 17 min

    encore une belle récolte,
    c’est fou cette diversité, les normes n’avaient pas fait leur apparition , il y avait encore de la place pour l’imagination
    merci pour ce partage

  • Reply stan 28 avril 2015 at 7 h 25 min

    superbe moisson

  • Reply alain 19 août 2015 at 14 h 46 min

    La plaque de Torreilles est retrouvée .

  • Reply alain 19 août 2015 at 14 h 58 min

    Pour Le Soler,= D916 ex N116 😉 (La route nationale 124, ou RN 124, relie Toulouse à Saint-Geours-de-Maremne.) . merci

  • Reply alain 10 septembre 2016 at 14 h 44 min

    J’aime — Bravo ! M D R _ Villelongue-de-la-Salanque

  • Laissez une réponse