FINISTERE

Finistere


Les Chemins de Grande Communication en 1880

Du N°1 au n°6
Du N°7 au n°28
Du N° 29 au n°49

Les Chemins d’Intérêt Commun en 1880

Du N°1 au n°13
Du N°15 au n°27


Date de la dernière modification: 1 avril 2018


 

 

Quimper

Une belle plaque de cocher sur le Chemin de Grande Communication 34 allant de Quimper à Bénodet, sans doute couleur d’origine.

 

QUIMPER 1

Avant le Rond-Point de la Croix-des-Gardiens, avenue de la France Libre, sur l’ancien Chemin de Grande Communication N°39, aujourd’hui D39, cette plaque:

-Photographie: Jacques SAVARY

 


 

 

Quimperlé

La route 165 de Nantes à Audierne anciennement Impériale puis Royale est maintenant Nationale. L’ancienne appellation a été otée mais non remplacée.

La plaque de cocher est en l’état.

– Cliquez sur la plaque –

Quimperlé VUE

 

Merci à Raphaël alias Logales

Son site sympa: Vélo Gastronomie et Voluptés:

vélo mer


 

La Martyre

Deux plaques de cocher à La Martyre, restaurées.

La première se situe sur l’ancienne Nationale N° 164 qui, dés son origine en 1824 allait d’Angers à Brest comme indiqué sur cette plaque (aujourd’hui sur cette portion D764). Elle se situe au carrefour Le Queff.

 

 

 

La seconde au centre bourg, sur le Chemin de Grande Communication N°35 (avant renumérotation vers 1910).

 

 

– Cliquez sur cette plaque –

Merci à Marie Alain pour ces photographies de plaques 

Il y a une troisième plaque sur la commune; comme celle de Plougourvest elle n’apparaissait pas en 2011. Les photos ci-dessous sont datées de 2017. La plaque est à l’intersection des D764 / D35 au lieu-dit : Ti-Croas (ou Ti-Croaz). On peut supposer que cette plaque a été déplacée, peut-être rechampie par la même occasion. 

Le Chemin de Grande communication sur lequel se trouvait cette plaque n’était pas le N°3 comme on pourrait le supposer. Les lettres et chiffres de cette plaque ont été sévèrement burinées, ne subsistent qu’un caractère sur 5 ! Il pourrait s’agir du N°35, ce dernier passant effectivement à La Martyre; toutefois en 1880 cette voir vicinale va de Quimper à Mousterlin (Ouessant) et ne pouvait donc passer par là. 

Par contre, en 1864, le chemin vicinal allant de St Eloi à Landerneau et à Landivisiau est classé Chemin d’Intérêt Commun, sans qu’il ne soit précisé de numéro. Ce chemin passait par (outre les communes de début et de fin)  Le Trehou, Ploudiry, La Martyre, Loc-Eguiner et La Roche. (Conseil Général Délibérations 1867) Il pourrait s’agir de ce chemin. 

 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-Yves CORDIER

La « plaque de cocher » de Lanviguer-Ty Croaz sur le blog de Jean-Yves CORDIER


Plogastel-Saint-Germain

Kerandoaré, commune de Plogastel-Saint-Germain, sur un délaissé de la D57, au carrefour de la D784, une plaque en l’état, aux indications fournies. Ces plaques aux multi-indications ont été les premières installées en France. 

 

Photographie: Guy BERNARD


Roscoff

 Sur la seule route allant à Roscoff, a l’époque la Nationale 169, la plaque rue Albert de Mun.

Rechampie par Nicolas Jamois en août 2016, en cliquant sur la photo l’article consacré à cette restauration.

 

 

Voici la plaque remise en place en septembre 2016:

 

Photographie: Kathleen CORIOU


 

Saint-Pol-de-Léon

Cette plaque fut rechampie par Nicolas Jamois, de même que celle de Roscoff. En octobre 2016. Voici deux photos: avant et après:


 

Esquibien

(Commune déléguée d’Audierne)

Nous sommes sur la D43 actuelle, comme nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°43 allant de Quimper à Pont-Croix en 1880. Lieu-dit des Quatre Vents sur Esquibien.

-Il y a deux plaques en angle, en bas, seule celle de droite a été photographiée !

Photographie: François ANDREUX


 

Locronan

 
Et voici une plaque directionnelle, particulière, la question étant: de quand date-t-elle ? La réponse sur une photo des années 1950.

-Cliquez sur cette plaque-

-Où l’on voit clairement que la plaque était dans les année 50 une Michelin traditionnelle-

Crédit photo: Eric CAILLÉ


 

Pont-l’Abbé

 Dans la capitale du pays Bigouden, cette plaque indiquant les Gares. Il y avait effectivement deux gares, la gare de marchandise dont le dernier train est parti en 1988,  la gare voyageurs (jusqu’en 1950). Rue Raymond Guenet.

Photographies: Eric CAILLÉ


 

Plouégat-Moysan

Plouégat et Moysan fusionnent en 1804, donc avant cette plaque. 

Je ne suis pas certain que cette plaque soit encore en place, d’ailleurs je n’ai pas pu la localiser avec Google Map. Tout ce que je peux dire c’est qu’elle se situait sur le CGC 42 allant de Berrien à Toul-an-hery (Côtes du Nord).

-Photographie: Jean-Michel LE VAOU-


 

Plougourvest

 Cette plaque est fixée sur la mairie, toutefois en 2013 elle n’apparaissait pas sur la vue Google Map. Elle était sise sur le Chemin de Grande communication, le numéro  N°21, mention burinée lors d’une renumérotation vers 1910.

-La mairie en 2013, la plaque n’y est pas-

Photographie de la plaque en 2017: Jean-Yves CORDIER

La page consacrée à cette plaque sur son blog: 


 

Landerneau

 A l’angle de la rue du Pont et du quai de Cornouaille, deux plaques (voire 3) en angle. La première était sur la Route Nationale 164, laquelle, créée en 1824, est définie comme étant la route d’Angers à Brest par Redon. Cet itinéraire est d’ailleurs précisé sur la plaque. A Landerneau cette voie rejoint la Nationale 12 de Paris à Brest. Sur la plaque le chiffrage des distances au mètre près

Le bâtiment sur laquelle est apposée cette plaque est la Maison du petit Bonhomme Landerneau qui n’est autre que l’ancien Hôpital Saint-Julien. 

-Cliquez sur la plaque ci-dessus, on y distingue encore ses couleurs initiales ou de rechampissage, le bleu-

 

-Rue du Pont, il s’agit du Pont d’Elorn, la plaque st visible à gauche-

 

A l’angle du bâtiment, cette fois quai de Cornouailles, une plaque en zinc, caractères peints. Les mentions y figurant, à peine lisibles: 

LANDERNEAU

DAOULAS

LE FAOU.

Crédit photos: Jean-Yves CORDIER

POUR EN SAVOIR plus sur ces plaques et sur les crossettes de Landerneau: 

 


 

Sizun

 Sur l’ancien relais-poste de Loc-Ildut, faisant face à une chapelle, une plaque en zinc aux lettres semble-t-il gravées. Les mentions portées sur cette plaque:

Finistère

route nationale 164

Loc Ildut

Landerneau à Angers

maison de terre 9K260. 

Le relais-poste fut construit entre 1831 et 1845. La plaque pourrait dater compte tenu de la classification de la Route (Nationale) entre 1848 et 1852. 

 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de cette plaque: Henri MOREAU

Pour en savoir plus allez consulter le site des Amis de Loc-Ildut.


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

5 Commentaires

  • Reply BreizhAway 18 avril 2014 at 16 h 21 min

    Belles photos ! 

  • Reply Guy Bernard 1 avril 2018 at 1 h 14 min

    A Landerneau, c’est quai de Cornouaille, pas Cornouailles (qui se trouve en Angleterre).

    • Reply Patrick Rollet 1 avril 2018 at 11 h 12 min

      Tout à fait, vous avez raison, j’ai rectifié.

  • Reply Guy Bernard 1 avril 2018 at 1 h 36 min

    A la Croix des Gardiens (Quimper), il ne peut s’agir de la route allant de Lesneven à Guissény, ces deux communes étant situées dans le Nord-Finistère.
    Il y a probablement une erreur de dénomination de voie dès l’origine de la plaque. S’agirait-il du chemin d’intérêt commun n°39 au lieu du chemin de grande communication n°39?

    • Reply Patrick Rollet 1 avril 2018 at 11 h 29 min

      Effectivement ça ne peut pas être ça, je n’avais pas vérifié le parcours de cette voie; il est possible que ce soit le CIC du même numéro mais en 1881 il n’y en avait que 27. Pour l’instant je supprime le trajet du CGC 39, je verrais plus tard.

    Laissez une réponse