Août 1907 – Neuilly-la-Forêt – Calvados

Nous voici en 1907, le 11 avril. Un homme arrive en vélocipède, il vient d’Isigny, a emprunté le Chemin de Grande Communication n° 197. Ce chemin il le connait par cœur puisqu’il  est domicilié quai Surcouf à  Isigny, distant de moins de 5 kilomètres. 

Il s’appelle Eugène Lecoustour, est Agent-Voyer cantonal. Cet ancien employé en comptabilité à Caen a reçu les Palmes Académiques en 1901. L’agent-voyer, un grade aujourd’hui disparu, a été remplacé en 1927 par un niveau de fonction équivalent, celui d’ingénieur. C’est un passionné de routes, d’ailleurs membre du Touring Club de France. En 1896 il reçoit les Insignes d’Honneur du TCF.

Eugène Lecoustour passa le concours pour devenir agent voyer de 4ème classe en 1887 ou 1888, il devînt Agent Voyer de 3ème classe en 1891. A cette époque, il dépendait du Conseil Général du département du Calvados. 

Voilà pour la présentation de l’homme qui s’approche en bicyclette du village de Neuilly-la-Forêt. Car il n’est pas là par hasard, il a une mission à accomplir !

Bon, d’aucuns vont se douter que son objectif n’est pas de cueillir des champignons.. en effet sa mission d’aujourd’hui est simple mais néanmoins va lui demander une journée pleine de travail: établir les plans de pose pour 3 plaques directionnelles et deux mâts bi-plaques.

Rue de La Poste, devra être posée une de ces grandes plaques multi-directionnelles. Elle sera sur la maison de Monsieur Pierre Lefranc qui fait l’angle entre le CGC 195 et la place de l’Église. 

Ce chemin de Grande Communication, le N°195 donc, part de Montmartin-en-Graignes pour rejoindre Bernesq et la gare de Neuilly. Le tableau a été préalablement planifié et aujourd’hui il faut prendre contact avec Monsieur Lefranc et déterminer sur le mur quel emplacement exact il devra occuper. Il sera numéroté 1176.

-Voici la maquette établie par M. Lecoustour-

Une seconde plaque devra être posée sur le Chemin de Grande Communication N° 197, en face du cimetière. Ce chemin part d’Isigny et va jusqu’à la gare de Neuilly. Telles sont d’ailleurs les indications qui devront être portées sur cette plaque.

La maison sur laquelle devra être apposée la plaque est habitée par Madame Lecerf (propriétaire: Mme Leclerc Auguste). La plaque portera le n° 1177.

 

La plaque N°1175 devra être apposée sur l’école des garçons. Nous sommes toujours sur le Chemin de Grande Communication N° 195. L’une des directions à indiquer est la Gare de Neuilly, elle n’est distante que de 700 mètres. 

Cette plaque devra être fixée à une hauteur de 6 mètres. 

Il est temps de formaliser les emplacements de ces plaques sur un plan de pose que voici, échelle 1/200ème:

(En cliquant sur ce plan format 900 vous l’obtiendrez en grand format, ouvrir dans un nouvel onglet)

A l’intersection des Chemins de Grande Communication 195 et 196 (allant d’Airel à Isigny), nous sommes sur le lieu-dit La Belle Croix. C’est ici que devront être posés deux mâts bi-plaques. 

Le terrain sur lequel  devra être installé le premier est un terrain communal. Juste à l’intersection des deux routes, ses branches devront être orientées de telle manière que chaque plaque devra être parallèle aux routes. 

En face de de poteau, une maison appartenant à Monsieur Brême, de l’autre côté un herbage, celui de Monsieur Paul Basnier. 

-Le mât était où se situe le poteau électrique, la maison de M. Brême est ici le Café Cidre Maison Fabre- 

-Cliquez sur la photo du plan pour grand format-

Le second à 20 mètres en continuant sur Benesq. A l’angle des deux routes 195 / 196, il sera apposé sur les dépendances du chemin. La maison à côté est une laverie, elle appartient à Monsieur Emmanuel Girard. En face le verger de Monsieur Castel. Son numéro sera le 1191.

 

-Nouvel onglet pour grand format-

-Les carrés bleus où étaient les mâts-

Et voilà, les plaques et poteaux indicateurs ont été précisément situés, les autorisations des propriétaires accordées. Ne reste plus qu’a recevoir la marchandise en provenance d’une fonderie, elle sera livrée en gare de Neuilly. 

Merci à notre ami Eugène Lecoustour qui après cette journée bien remplie va pouvoir regagner son domicile… toujours à bicyclette !


Nous voici en 2019. Un petit tour à Neuilly-la-Forêt pour prendre des nouvelles des plaques et poteaux posés il y a un peu plus de 100 ans. Deux sont encore en place, au cœur du bourg près de l’église.

-Sur cette vue map elles sont visibles toutes les deux-


Les documents d’archives proviennent des Archives départementales du Calvados à Caen -Côte 2625W22- Merci à M. Champignon qui m’a orienté vers cette côte que sans lui je n’aurais jamais pu trouver.

Les deux photographies des plaques ont été partagées sur le groupe Plaques de cocher Patrimoine Routier par Jean-François YONET.

Et bien sûr merci à Eugène Lecoustour, l’agent voyer qui a établi les plans de pose de centaines de plaques et poteaux directionnels et parcouru des milliers de kilomètres dans son pays d’Isigny.  Son autorité professionnelle comme dans la vie civile était reconnue de tous, d’ailleurs il fut nommé suppléant de Juge de Paix en 1913. Il a pris sa retraite d’agent voyer en 1927.

Il parait qu’il continue à sillonner le pays des Veys entre Isigny, Neuilly, Vouilly et Monfreville sur sa bicyclette, d’aucuns l’ont vu…


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse