Versigny et Rhuis, deux communes de l’Oise dont les plaques ont été rechampies

Sur les deux plaques rechampies par Pierre Chaix à Versigny une seule était visible sur la voie publique. En effet, suite au déclassement de la route départementale N°18 avant 1875, une seconde plaque initialement située sur cette voie fut démontée. Elle devait se situer à l’autre extrémité du bourg. (voir Versigny sur la page 4 de l’Oise). La route départementale N° 18 suivait exactement le même parcours que le Chemin de Grande Communication N°123, à savoir de Senlis au Canal de l’Ourcq. 

-Cette plaque sur la voie publique-

-Retrouvée dans un grenier, elle fut démontée lors du déclassement de cette Route Départementale-

A Rhuis la Route Départementale N°23 fut déclassée: l’année du déclassement est antérieure à 1875, on trouve trace de la nouvelle classification (Chemin de Grande Communication N°123) dés 1874. Les plaques sur cette départementales furent soit démontées, soit supportèrent une plaquette rectificative; ce fut donc le cas pour cette plaque. La plaquette ainsi rapportée provient de la fonderie initiale. Il s’agit de la fonderie Bouilliant. Nous discernons le sigle HBBté: Henri Bouillliant Breveté. 

Si, initialement, elle était fixée sur l’église, aujourd’hui elle est fixée non loin, rue Principale. Quelques photos ci-dessous prises au cours du travail réalisé par Pierre Chaix (2020 / 2021) ainsi que la plaque reposée. (Voir Rhuis page 2 dans l’Oise).

-La plaquette rectificative était fixée par dessus la mention initiale de la voie-

 


Quelques liens:

Pierre CHAIX et le patrimoine routier: une passion d’un quart de siècle.

Association d’Histoire et d’Archéologie de Nanteuil-le-Haudouin

 Les plaques dans l’Oise

 

 

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse