EURE-et-LOIR

Eure-et-Loir

 


Date de la dernière modification: 3 octobre 2018


Anet

En face du château de Diane de Poitiers, à Anet, deux belles plaques de cocher restaurées.

A noter que les cartouches en haut des plaques étaient destinées initialement à recevoir l’appellation de la voie.

Trouvez les plaques…. cliquez dessus…

 


Berchères-sur-Vesgre

 L’ancètre de la plaque de cocher: le tableau indicateur qui selon la circulaire des Pont-et-Chaussée de 1835 devait être peint sur les murs ou éventuellement sur un enduit de mortier. Tel est le cas pour ceux-ci. On est loin de la plaque traditionnelle en fonte avec lettres en relief inventée par Bouilliant en 1846.

 

PARIS 65 

 

 

DIRECTIONS PARIS et HOUDAN

 

DIRECTION DREUX (18km ?)

 

– Merci à Jean-Marie LECOEUR pour ces contributions historiques –

Voici deux plaques plus récentes: sur le hameau de La Ville l’Evêque, intégré à la commune de Berchères en 1854. Située sur le CIC 302 allant de Tilly à Rouvres pour la première.

Cette intégration ne s’est pas fait toute seule; voici le compte-rendu d’un Conseil Départemental de 1853 (bas de la page et suivantes):

 

 

-Photographies: Jean-Marie LECOEUR-


Janville

 Trois plaques de cocher à Janville: les deux premières à l’intersection des rues du Mail Colardeau et de La Madeleine. 

 

 

– Cliquez sur chacune des plaques –

La troisième rue Gambetta. On remarquera cette caractéristique d’avoir un cartouche intérieur en haut de la plaque destiné sans aucun doute à recevoir une information relative à la voie mais resté vide; d’autres plaques en Eure-et-Loir sont dans le même cas.

 

– Merci à Gilles DELIGNY 


 Le Puiset

Non pas deux mais trois plaques au Puiset. 

Voici pour commencer deux plaques de deux générations: la première, traditionnelle en fonte, la seconde, antérieure, portant les mêmes indications.

 

Les indications sur la plaque en ciment sont: TANCRAINVILLE  3,6 et AUNEAU 32,6.

– Cliquez sur la plaque en fonte –

 

La troisième se situe rue des Trois Rois:

 

– Photographies par Gilles DELIGNY en 2015 –

– Cliquez sur la plaque pour voir la photo prise par Luc LEFRAY –

En octobre 2016 les plaques en fonte ont été rechampies par Nicolas Jamois. Les voici après restauration:

Elles sont aujourd’hui visibles au  musée local des Seigneurs du Puiset dans les locaux de la mairie du Puiset.

 


 Bonneval

Une plaque sur la Nationale 10 à Bonneval derrière un poteau. 

 

 

Une seconde cette fois sur le hameau de Pulois, Chemin de Grande Communication N° 12 (?).

 

 

– Merci à Luc LEFRAY –

Une seconde plaque sur la Nationale 10:

-Photographie: Daniel COPIN


Dancy

 Une plaque en l’état à Dancy photographiée par Luc Lefray en 2012.

 



 
Saint-Lubin-de-la-Haye

Les tableaux seront peints sur les murs ou bien constitués d’un enduit de mortier.

Tels étaient les termes de la circulaire de 1835: cette plaque directionnelle en est l’illustration. Hameau du Coudray.

Photographie: Jean-Marie LECOEUR



 
Goussainville

Même légende que le tableau précédent, cette fois au bout de la route à Goussainville.

-Photographie: Jean-Marie LECOEUR



 
Fresnay-l’Evêque

Traditionnelle cette plaque en Eure-et-Loir avec son encart vide destiné à recevoir le nom de la voie.

-Photographie: Alain MARIE



 
Rouvray-Saint-Florentin

Pour une fois on distingue la classe et le numéro de la voie sur laquelle était positionnée cette plaque; il s’agit du GC12 (Chemin de Grande Communication N°12); il allait en 1878 de La Ferté-Bernard (Sarthe) à Patay (Loiret) par Brou sur une distance de 54 kms.

Voici deux photos prises respectivement en 2013 et 2017. On voit que la couleur bleue originelle s’est dégradée.

-Photographie 2013 par Luc LEFRAY

-Photographie: Alain MARIE

Nous pouvons faire la même constatation sur cette seconde plaque toujours située sur le CGC 12.

En septembre 2018, Nicolas Jamois a rechampi ces deux plaques, ci-dessous quelques photos jusqu’au remontage:



 
Réclainville

On distingue dans l’encart qu’il s’agissait d’un Chemin d’Intérêt Commun (IC). Une plaque dont le fond bleu originel est encore visible.

-Photographie: Luc LEFRAY



 
Toury

Une plaque sur la Nationale 20, la route de Paris à l’Espagne: mention encore lisible dans l’encart. 

-Photographie: Luc LEFRAY

Une seconde plaque, encastrée, toujours sur la Nationale 20:

Photographie: Robert BOCQ

-Photographie: Nicolas JAMOIS

Une autre plaque démontée d’un poteau:

Il y a apparemment une 4ème plaque mais j’attends une photo plus nette, elle doit se situer sur la D927, ex Nationale 20 et indiquer la direction d’Orléans:

 



 
Saint-Ouen-Marchefroy

Une plaque sur la partie Marchefroy. En l’état mais le bleu encore discernable.

-Photographie: Jean-Marie LECOEUR



 
Rouvres

Une étonnante plaque en plâtre ou enduit de mortier mais dont la taille semble adaptée aux véhicules automobiles. On y distingue une flèche, on peut y lire une destination: ABONDANT. A l’intersection des D115.2 et D21.5. 

-Photographie: Jean-Marie LECOEUR



 
Ardelles

 
Sortie du bourg d’Ardelles, intersection D928 (de 1933 à 1973 Nationale 828 allant de Mantes à Nogent-le-Rotrou) / Route de l’Ongle, voici un mât bi-plaques. pour l’instant, le seul mât répertorié dans ce département. Aux alentour de 1900.

-Cliquez sur les plaques-

Photographies: Cléo


 


 
Sorel-Moussel

Sur la D116, Route d’Anet, cette plaque caractéristique avec son encart, vide. Le Moussel est un des nombreux hameaux formant cette commune.

-Cliquez sur cette plaque-

 
Deux photos / cartes anciennes sur lesquelles on voit la plaque:

 

Les Christophes est un autre des hameaux formant la commune. A l’intersection de la Route de Bu sur la D217 et le Chemin du Cormier à la Meunière, cette plaque en l’état. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies des plaques: Fabien DEMEULES


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse