DORDOGNE

Dordogne


Dernières modifications 23 novembre 2022



Nailhac

 Nous sommes sur la Route de Limoges à Cahors. Elle se situe sur le hameau de La Reille. Cette route, si elle devînt de 1933 à 1973 une Route Nationale portant le N°104,  le fut au début du XIXème siècle également. Elle s’appelait alors la Grande Route de Limoges à Cahors. En 1813, elle fut classée en Dordogne Route Départementale N°1. Le 1er janvier 1895 suite au déclassement des Routes Départementales dans ce département, elle fut classifiée Chemin de Grande Communication avec, ici, le N°46. 

 

– Cliquez sur cette plaque –

Photographies: Gilles DELIGNY en 2015



 
Le Buisson-de-Cadouin

Ces deux plaques en angle dont l’une sur l’ancienne Départementale 10.

Photographies: Jean-François LOBREAU

Sur l’ancienne commune de Cadouin, cette plaque était sur la Départementale N° 16. Elle allait de Sarlat à Marmande mais au 1er janvier 1895 cette route fut déclassée. Nous sommes aujourd’hui sur la D25.

-Cliquez sur cette plaque-



 
Saint-Barthélémy-de-Bellegarde

Une plaque sur une ancienne Départementale, la numéro 10 allant de Ribérac à Ste Foy. Elle devînt le Chemin de Grande Communication N°12 à partir de 1895. En 1933 nous étions sur la Nationale 708 et ce jusqu’en 1973.

Photographie: Daniel COPIN



 
Payzac

Deux plaques en zinc laminé, elles proviennent de l’émaillerie Girard & Col de Clermont-Ferrand. Elles se situent respectivement dans la rue du Périgord Vert et Place de La Poste sur la D80. La mention Service Vicinal suivant le département signifie que les plaques ont été posées par le Service Vicinal (dépendant du Conseil Général de Dordogne) et non pas qu’elles se situaient forcément sur des voies vicinales. 

-Cliquez sur cette plaque-

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Luc ZANETTI


 

Sainte-Foy-de-Longas

Un mât, pour l’instant le seul en Dordogne. Il se situe à l’intersection des D32 et D8 actuelles. Il n’y a pas de marque de fonderie.

-Juste en face de la mairie-

-Cliquez sur chacune des plaques-


 

Sainte-Radegonde

Intersection des actuelles D19 / D14 mais sur la D14. Anciennement Chemin de Grande Communication N°13 qui allait de Bergerac à Villeréal sur une distance de 17784 m en 1884.

-Cliquez sur cette plaque-


 

Vergt-de-Biron

Il ne s’agit pas d’une plaque mais d’une borne de limite de département. Elle est donc à cheval sur deux départements, la Dordogne et le Lot-et-Garonne. Sur deux communes aussi, Vergt-de-Biron et St Martin-de-Villéréal.

Cliquez donc sur cette borne, vous verrez qu’elle était à la jonction des CGC N°4 (Lot-et-Garonne) et 16 (Dordogne)-

-Villeréal 8km300-

-Monpazier 6km200-

-115m-


 

Issigeac

Sur ce qui était initialement la Route Départementale N° 16 mais devenu le Chemin de Grande Communication N° 88 en 1895, de Sarlat à Marmande, voici une plaque. Elle est située au cœur du village, à l’angle de la rue du Cardenal et de la Grande Rue, sur la façade de la « Maison des Têtes ».

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Éric DUHAUTOIS


 

Javerlhac-et-la-Chapelle-St-Robert

Les deux communes fusionnèrent en 1823. La Route Départementale N°15 allait d’Aurillac à Angoulème. La plaque ne fut pas modifiée. 

Sur la Route de Nontron, D75 actuelle.

-Commerce suranné et boulangerie d’autrefois, cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Daniel COPIN


 

La Rochebeaucourt-et-Argentine

Fusion des deux communes en 1827. Sur la Route Impériale N°139 de La Rochelle à Périgueux qui devînt Route Nationale en 1870, cette plaque sur laquelle La Rochebeaucourt est écrit sans séparation comme ce fut le cas au moins jusqu’à la guerre 39-40. 

Route de Périgueux, actuelle D939, intersection avec la rue de Ribérac.

Photographie: Daniel COPIN


 

Creyssac

Lieu-dit Le Trou de la Chèvre, intersection entre l’actuelle D2 et un chemin vicinal reliant la D2 et la D106, voici une flèche directionnelle encastrée dans un poteau en ciment. Elle n’a rien à voir avec une plaque de cocher ni même avec ces flèches contemporaines que l’on rencontre aujourd’hui à chaque coin de route. Mais elle a le mérite d’exister.

-Cliquez sur le poteau en ciment, petite flèche blanche-

Photographie: Jean-Michel ANDRY


 

St-Pierre-de-Chignac

Route du 8 mai 45 (D45E) au carrefour formé avec la D6, cette plaque à la forme traditionnelle dans ce département. Elle était auparavant sur le bâtiment adjacent, aujourd’hui en partie démoli. 

La commune fléchée Blis-et-Bors a pour nom en occitan En Bòrn. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies Jean-Michel ANDRY


 

Vieux-Mareuil

Nouvelle commune de Mareuil-en-Périgord

Le Secours Routier Français (SRF) a mis en place un réseau de bornes d’appel vers 1960. Cette association fut créée en 1954 par le Touring Club de France. Son créateur, Marc Eyrolles, fut Président du T.C.F en 1964. 

Extrait du Bulletin Municipal de la ville de Paris 1954

A noter que ce type de panneaux supportant des messages d’intérêt public bénéficient des mêmes protections que la signalisation réglementaire à laquelle ils sont assimilés. (art.3 loi du 3 juillet 1934). Il n’est donc pas illogique qu’il soit encore en place même si aujourd’hui le poste de secours n’existe plus.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU


 

Mareuil

Nouvelle commune de Mareuil-en-Périgord
Trois plaques d’interdiction de mendier sont répertoriées dans cette commune.  En 1868, le département de la Dordogne finance l’achats de plaques en fonte de ce type. Elles devaient être apposées aux extrémités des voies reliant le département aux départements circonvoisins, ici il s’agissait du département de Charente. 

Les départements n’ayant le droit d’interdire la mendicité qu’à la condition qu’ils puissent assurer un refuge à leurs indigents, l’apposition de ces plaques ne fut possible qu’après la mise en place d’une convention entre la Dordogne et la Corrèze: en effet les indigents étaient envoyés au dépôt de Rabès. 

-Rue de Vassal, cliquez sur cette plaque-

La rue du Faubourg Gissou (D99) va tout droit vers la Charente, département limitrophe. On comprend donc compte tenu des critères pris en compte pour l’apposition de ces plaques pourquoi  nous en trouvons une ici.

-La plaque à cliquer à droite, juste en face du château de Mareuil donc-

Photographies: Jean-François LOBREAU

-Les trois plaques-


 

Bourdeilles

Son positionnement n’est sans doute pas celui d’origine mais est pour le moins original. A mi-chemin entre le mât et la plaque murale, il était initialement sur le Chemin de Grande Communication N°106. Il allait d’Allemans à Sorges et fut classifié tardivement, toute fin XIXème. 

Faubourg Notre-Dame (D106) nous pouvons lire sur cette plaque: Pour l’Isle et Ribérac passer sur le pont.  Il s’agit du magnifique pont médiéval sur la Dronne, la crue de 1735 entraîna sa reconstruction.

-Sur le toit du muret, cliquez-

Photographies: Jean-François LOBREAU


 

Le Bugue

Cette plaque jalonnait une route passant par Pezuls, Le Bugue et Meyrals. Compte tenu des distances fléchées, elle devait se situer, sur un mât, à l’intersection entre les actuelles D703 et D31. Localement Route de St Alvère X Rue de Cingle X Route de St Martin.  (Ce vestige routier est aujourd’hui sur un terrain privé, lieu-dit Jean de Mai sur la commune d’Audrix )

Jusqu’en 1884, nous étions sur la Route Départementale N°4 allant de Bergerac à Sarlat, laquelle lors du déclassement devînt le Chemin de Grande Communication N°76. Puis vers 1900, une portion entre Port-de-Couze et Le Bugue fut intégrée au Chemin de Grande Communication N°35. En 1933 la nationalisation de cette voie généra la création de la Nationale 703 allant de Port-de-Couze à Bretenoux. Et donc fut burinée la classification (Route Départementale).

Position initiale: 44.913064 , 0.908936

Photographie: Paul VAN DEN BERG


Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

 

 

You Might Also Like

5 Commentaires

  • Répondre Stan 14 avril 2016 at 19 h 43 min

    superbe pour une première

  • Répondre stan,bianco 3 janvier 2019 at 15 h 40 min

    merci

  • Répondre Paul van den Berg 22 novembre 2022 at 11 h 57 min

    elle se trouve actuellement au lieu-dit Jean de Mai au sud d’Audrix

  • Laisser une réponse