SEINE-ET-MARNE page 4

       



 
Bombon

Ces deux plaques sur le CD57, ex Chemin de Grande Communication N°57, elles se situent en parallèle sur la même propriété, intersection rue du Château (de Bombon) et rue du Bréau.

-Cliquez sur cette plaque-

De l’autre côté de la rue donc, en allant vers le château (d’ailleurs cette rue ne va pas plus loin que le domaine du Château):

-Cliquez dessus-

Photographies: vues de Gilles DELIGNY & plaques de Françoise MARCHENOIR



 
Champeaux

Une très belle plaque rechampie qui se situait également sur le CD57, anciennement comme indiqué sur cette plaque le CGC 57. Elle a été déplacée puisque aujourd’hui elle est sur le D215, intersection rue du Pourtour des Fossés et rue du Stade.

Photographie: Françoise MARCHENOIR



 
Châtillon-la-Borde

Les Routes départementales en Seine-et-Marne n’ont jamais été déclassées. Il faudra attendre le décret du 29 février 1932 pour que la Route Départementale devienne la RN446 puis en 1973 la D408. Cette plaque en l’état rue de Nangis:

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY  (vue) et Françoise MARCHENOIR (plaque)



 
La Chapelle-Gauthier

A La Chapelle-Gauthier des plaques également sur le CGC 57 et sur la Route Départementale N°3.

Celle sur le Chemin de Grande Communication est bien sur le CD57 actuel. Rue de La Poste, intersection rue Grande:

-Cliquez sur cette plaque-

Les deux autres sur le CD 408, rue Grande et Faubourg de Nangis. Toutes deux en l’état.

-Celle rue Grande au 424, cliquez dessus-

Les photographies: Gilles DELIGNYFrançoise MARCHENOIR

-Faubourg de Nangis, 383, cliquez dessus-

Les photographies: Gilles DELIGNY



 
Mormant

Hameau de Lady, à l’entrée du bourg, sur un beau corps de bâtiment, voici une plaque d’interdiction de mendicité. 

C’est en 1846 que la décision du Préfet de Seine-et-Marne prescrit l’interdiction de la mendicité sur le département:

Rassurez-vous, les vagabonds n’étaient pas exécutés mais envoyés au dépôt de Montreuil-sous-Laon dans l’Aisne. Il en coûtait 75 centimes pour les valides, 90 pour les malades. 

-Cliquez sur cette plaque, vous pourrez peut-être y distinguer en bas à gauche la sigle HBB (Henri Bouilliant Brevet)

Photographies: Françoise MARCHENOIR

Et voici sur le CD619 cette plaque qui était donc sur la Nationale 19, laquelle comme indiqué en toutes lettres sur cette plaque allait, et ceci dès son origine en 1824, de Paris à Bâle. Anciennement route de Paris, aujourd’hui rue du Général de Gaulle.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY



 
Sivry-Courtry

Ne pas confondre la commune de Courtry, dans le nord du département limite 93, et celle de Sivry-Courtry issue de la fusion en 1842 des communes de Sivry et de Courtry-les-Granges. 

Une plaque à l’intersection des D126 -qui n’était autre que le CGC126 comme indiqué sur cette plaque- et la D115. Cette plaque, en l’état, sur laquelle subsiste quelques traces du bleu originel. Elle se situait donc sur le territoire de Courtry-les-Granges.

-Cliquez donc sur cette plaque-

Photographies: Françoise MARCHENOIR

Cette Route Nationale 5 qui va de Paris à Genève, ici à la sortie de Sivry-Courtry. La plaque, sur l’actuelle CD605 -rue de la Noue mais anciennement rue Nationale- indique en autre la distance de Notre-Dame de Paris.

-Cliquez ou bien sur la plaque en incrustation ou sur celle fléchée-

Les photographies de Gilles DELIGNY et de Françoise MARCHENOIR



 
Rampillon

A l’intersection des D62 et D76, sur le CGC N°62, cette plaque cassée (récemment puisqu’en 2011 elle était entière) en l’état. Sur la partie manquante il s’agissait bien sur de la commune de Nangis. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Françoise MARCHENOIR



 
Saint-Ouen-en-Brie

Le Chemin de Grande Communication N°29 allait donc de Mormant à Vinneuf dans l’Yonne. En toute logique cette plaque se situe sur le CD29. L’église (lesquelles rappelons-le depuis la loi de 1905 appartiennent aux communes) la supporte. Ceci dit, lors de la mise en place de cette plaque, plusieurs décennies avant 1905, elle appartenait au diocèse. 

-La plaque est fixée entre les deux portes à droite-

Photographie de la plaque: Françoise MARCHENOIR



 
Voisenon

Sur le CGC 35 de Lagny à Melin, cette plaque mono-directionnelle à été rechampie depuis sa mise en place au XIXème siècle. Rue des Ecoles sur le CD35.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Françoise MARCHENOIR



 
Montereau-sur-le-Jard

Restons sur le CGC N°35, cette plaque du même acabit que la précédente. Elle doit se situer sur le CD35 mais non localisée pour l’instant. 

Photographie: Serge LALANDE



 
Perthes

Sur le hameau des Planches, Chemin de Grande Communication N°24 de Melun à La Ferté-Alais, cette belle plaque avec six destinations. Nous sommes sur le CD24.

-Couleur assortie aux volets, cliquez sur cette plaque-

Deux autres sur le CD50, elles étaient donc sur le CGC50 allant de Brie-Comte-Robert à La Chapelle-la-Reine, la première rue de Fleury, la seconde rue Docteur Siffre. Toutes deux en l’état.

-Cliquez sur ces plaques-

Photographies: Gilles DELIGNY



 
Nandy

Toujours sur le CGC 50, cette plaque fond bleu lettres dorées. Elle se situe sur le mur qui longe le Château de Nandy.

Photographie: Christelle CARRERE



 
Moret-sur-Loing

(Commune déléguée de Moret-Loing-et-Orvanne)

Aujourd’hui sur la D218, nous étions donc sur la Route Départementale N°18 allant de Lorrez-le-Bocage à Meulin. Une plaque aux forts caractères aux angles concaves arrondis. Route de St Mammes.

-Photographie de Gilles DELIGNY



 
Pamfou

La commune elle-même est crée en 1906; auparavant il s’agissait d’une section de la commune de Machault, laquelle fut distraite pour l’ériger en une commune distincte. La plaque est antérieure à la création de la commune.

Sur la plaque est inscrit PANFOU. Cette orthographe apparaît à de multiples reprises sur des documents du XIXème siècle. Par exemple, voici un extrait des délibérations du Conseil Général de Seine-et-Marne de 1866:

Plus intéressant quant à son contenu, cette extrait de l’Itinéraire géographique et descriptif de la France publié en 1843 ou l’on voit que Panfou est considéré comme un village dont la population est chiffrée:

Le cheval indique s’il y avait un relais-poste et effectivement la Route de Paris à Lyon passait par Panfou. Aujourd’hui ce relais est transformé en chapelle.

Passons à la plaque directionnelle; elle est fixée à l’abri sur une maison, sur le CD40 aujourd’hui, parfaitement lisible. rue André Guedon.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Gilles DELIGNY



 
Saints

Rue de Melmez, cette plaque rechampie sur un Chemin Vicinal Ordinaire:

Photographie: Gilles DELIGNY


Page 2 3 4

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse