MAINE-et-LOIRE page 3


 

 
La Pellerine

Une plaque en bois, lettres en fer et en relief. Le bois peut être traité par le procédé Desbois-Richard, le rendant plus dur et imperméable. Les lettres sont cloutées. 

En haut à droite le N° de la plaque destiné à la placer selon les plans de pose des agents-voyers, ici le 75. Le CGC N°12 allait dés le début de Brion à Rille. 

Photographie: San DONI


 

 
Cholet

 Intersection des rues Louis-Marie Grignon de Montfort / Rue de la Caillere, voici une plaque sur le Chemin de Grande Communication N°26. Elle indique entre autre la distance avec le département des Deux-Sèvres, il est vrai que Cholet est dans le sud du département.

Photographie: Eric PINEAU


 

 
Les Cerqueux-sous-Passavant

Intersection rue de la Mairie / rue du Pont Moreau, cette plaque sur l’actuelle D167 était à l’origine sur le Chemin d’Intérêt Commun N°67. Il s’agit d’une plaque en bois, caractères métalliques cloutés, très bien entretenue. 

-Cliquez sur cette plaque à droite, derrière le poteau électrique-

Photographie de la plaque: Eric PINEAU


 

 
Concourson-sur-Layon

Concourson prit l’extension sur-Layon en 1924. 

Une belle plaque sur ce qui était la Route Nationale 160, elle allait comme indiqué sur cette plaque, et ce dès son origine en 1824, de Saumur aux Sables (d’Olonne). Entre Saumur et 23km, en bas à droite, peu apparente mais discernable: le sigle de la fonderie: HBBt. 

Rue Nationale au numéro 19. Actuelle D960.

-Cliquez sur cette plaque, elle a la couleur du mur-

Photographies: Claude KRACHER


 

 
La Chapelle-Rousselin

(Commune déléguée de Chemillé-en-Anjou)

Ce n’est qu’en 1900 que la rue du Bourg fut intégrée à cette voie vicinale, la N°1. Rue St Jacques, intersection avec la rue d’Anjou, cette plaque en l’état sur un CVO lequel néanmoins reliait deux communes. La plaque est en l’état, à noter qu’elle comporte deux fois le nom de la commune, posée vers 1875.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Eric PINEAU


 

 
Noyant-la-Plaine

(Commune déléguée de Tuffalin)

La Route Départementale N°2 allait donc de Pont-de-Cé à Loudun, elle ne fut jamais déclassée puisqu’il n’y eut pas de déclassement dans le Maine-et-Loire. 

Ces  plaques se situent à l’intersection des D70 / D71E actuelles.

Photographies: Eric PINEAU

 


 

 
Saint-Augustin-des-Bois

 Sur la D961 actuelle, cette plaque qui fut l’une des premières implantée en Maine-et-Loire était sur la Nationale 161bis créée en 1862. En plein cœur du bourg, face à l’église.

-La plaque est fléchée, à droite, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Eric PINEAU


 

 
Saint-Georges-sur-Loire

Nous restons sur la 161bis, arrivons à St Georges-sur-Loire, rue de Chalonnes. Une plaque compartimentée comme la précédente. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographie: Raphael LEMAIRE


 

 
Durtal

Intersection rue du Maréchal Leclerc / rue de la Mairie, D323 / D859. Il s’agissait de la Route Nationale 159bis. A sa création en 1862 elle est référencée comme indiqué sur cette plaque, allant de La Flèche à Rennes. 

-En arrière plan, le château Royal de Durtal. La plaque sur le commerce, cliquez dessus

Photographies: Véronique FOULON-LÉGÈRE


 

 
Denée

Rue du 8 mai, nous étions sur la Départementale N°14 allant de Saumur à La Varenne. Aujourd’hui à Denée la D751. Une belle plaque de la fonderie Bouilliant.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Jean-François GODET

Cette plaque fut rechampie par Nicolas Jamois en juin 2018, la voici dans son atelier:


 

 
Fontevraud-l’Abbaye

 En 1928, Fontevrault devient Fontevrault-l’Abbaye, en 1967 Fontevrault s’orthographie Fontevraud.

De Saumur à Limoges, tel est le parcours de la Route Nationale 147 à son origine, elle fut créée en 1824. Place des Plantagenêts, une belle plaque entretenue, en harmonie avec le style renaissance.

-Cliquez sur cette plaque, flèche orange-

Photographie de la plaque: Danielle MOBS


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse