Mai 2017: Nicolas Jamois pulvérise les 200 plaques rechampies !

Car ce sont en effet pas moins de 16 plaques directionnelles et une d’interdiction de mendicité qui ont été restaurées en mai 2017. Dans le Loiret principalement mais aussi dans le Cher, en Seine-Maritime, en Indre-et-Loire et dans la Manche une seconde plaque à Barenton. 

 


 
Greneville-en-Beauce

Anciennement Grineville, voici 3 plaques dont une de mendicité. Elles sont respectivement dans la commune rattachée en 1973 de Guignonville et dans le hameau de Onville anciennement à Guignonville.



 
Sully-sur-Loire

Sur la Départementale 2 cette plaque Bouilliant rechampie de belle manière:



 
Châteauneuf-sur-Loire

La première sur la Nationale 152, l’autre sur un Chemin de Grande Communication, les voici rechampies:



 
Yzernay

Maine-et-Loire à Yzernay, l’une au Petit Bordeaux, l’autre sur l’ex Départementale 25:



 
Hoden-Hodenger

En Seine-Maritime, une plaque sauvée et rechampie:



 
Barenton

Retour à Barenton (une première plaque avait été rechampie en mars 2016 –voir l’article) où la seconde plaque de la commune à elle aussi été régénérée:



 
Cepoy

Retour dans le Loiret à Cepoy ou l’on trouve 4 plaques dont l’une sur la Nationale 7. Ça vaut bien un petit diaporama (11 photos)

1 CEPOY CG 40 BIS



 
Villeperdue

C’est en Indre-et-Loire, une belle plaque avec des écrous décoratifs:



 
Chery et Quincy

Chery comme Quincy sont deux communes du Cher, toutes deux ont une plaque directionnelle sur un Chemin de Grande Communication, et toutes deux ont vu leur plaques respectives rechampies par Nicolas Jamois.


Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse