Les poteaux CHAPPEE dans le Tarn-et-Garonne

A Molières comme à Saint-Antonin-Noble-Val, des mâts issus de la fonderie Chappée au Mans sont encore visibles. Celui de Saint-Antonin-Noble-Val  est entreposé à la subdivision de l’équipement de St-Antonin. Il se situait initialement sur le Chemin de Grande Communication N°22 allant de Molières à Monclar par Caussade. 

Le voici:

Dans cette commune il y avait d’autres poteaux du même type comme en témoignent ces photographies. 

-Le Pont Pradel-

Crédit images : John Dawson

Ces photos ont été datées de 1897. Ceci est possible comme nous le verrons sur les extraits de délibérations ci-dessous. Toutefois si il s’agit de poteaux issus de la fonderie Chappée, donc en fonte, ils sont ultérieurs à 1897.

Ci-dessous donc un extrait du procès-verbal des délibérations du Conseil Général du Tarn-et-Garonne, 1890:

Comme on peut le lire, le Conseil hésite entre poteaux en fonte et poteaux en bois. La proposition de M. Bergis sera rejetée mais il est clair que ce sont les premiers mâts en fonte budgétés dans ce département.

C’est en 1908 qu’apparaît pour la première fois la fonderie Chappée en ce qui concerne la fourniture des poteaux indicateurs. Les commandes se succéderont, étalées sur plusieurs budgets, nous en trouveront jusqu’en 1922, et potentiellement cette année là il manquait encore 42 poteaux pour que la signalisation soit considérée comme complète.

Un bug pour le budget 1907, le crédit poteau ayant été affecté aux plantations !

 

1921: 12 poteaux cette année là

1922: 13 poteaux et 42 à venir !

Voici deux cartes postales de la Promenade des Tilleuls, on y voit aussi des mâts bi-plaques:

Merci à Dominique Perchet pour les CPA et photos.


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse