Château-l’Hermitage: une restauration de M. Papin

Sur l’une des entrées du Prieuré Conventuel de Château-l’Hermitage, dans la Sarthe, cette plaque de distances légales avec, comme toutes celles de ce département, l’interdiction  de mendicité. 

Ces plaques ont été apposées dans toutes les communes de la Sarthe suite à une circulaire du 19 août 1859 émanant du Ministre Secrétaire d’Etat au Département de l’Intérieur; elle invitait  les départements, via les Préfets, à étendre la pose de tableaux et poteaux indicateurs aux Chemins Vicinaux. 

En outre, il se fait le porte-parole de Napoléon III, qui, de retour d’Italie, avait remarqué  que chaque localité possédait une inscription indiquant le nom de la localité et la distance séparant cette dernière des centres administratifs. (la guerre d’Italie avait effectivement eut lieu d’avril à juillet 1859). Si la première mesure fut effectivement suivie d’effet dans tous les départements, la seconde ne devait être suivie d’effet que par deux départements: la Drôme et la Sarthe. Elle s’est matérialisée par l’apposition des ces plaques sur lesquelles sont inscrites les distances vers la Préfecture, Sous-préfecture et Chef-lieu de Canton. D’ou leur appellation de plaques de distances légales, ce ne sont pas des plaque directionnelles.

Celle-ci a été rechampie, sur place, par M. Papin; un échafaudage a été mis à disposition par le Maire de la commune. 

Pour aller plus loin à propos de ce magnifique monument historique: 


 

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

4 Commentaires

  • Reply Stan BIANCO 10 octobre 2017 at 13 h 31 min

    splendide !

    • Reply Patrick Rollet 11 octobre 2017 at 10 h 18 min

      Merci pour lui… effectivement c’est du bon travail.

  • Reply alain 10 octobre 2017 at 18 h 31 min

    Beau travail de M. Papin , et encore une jolie page .

  • Laissez une réponse