Biville-la-Baignarde, Seine-Inférieure, de 1900 à la restauration de Nicolas Jamois

A l’intersection de la D353, la route de Dieppe, et de la D927, la route de Rouen, sur cette maison en brique, typique, une plaque directionnelle, issue de la fonderie Bouilliant. A l’époque, vers 1870, elle se situait sur la Route Nationale 27. De fait, cette route Nationale, créée en 1824, allait de Rouen à Dieppe.

Voici quelques photographies / cartes postales fin XIX début XXème sur lesquelles on distingue la plaque:

-Sur celle-ci la plaque doit y être mais pas vraiment visible-

 

Et voici une troisième photographie / carte postale riche en enseignements; il s’agit d’une photo prise lors d’une course cycliste, peut-être Paris -Dieppe, une course disparue vers 1950, ou encore la course Dieppe – Rouen – Dieppe. 

Ci-dessous, quelques gros plans sur cette photo:

-Voici un poteau Bouilliant, bi-plaques-

-Nous retrouvons sur son catalogue 1849 ce mât, et justement en Seine-Inférieure-

Les plaques de ces mâts en Seine-Inférieure étaient noires, caractères en blanc.

-Ici nous voyons qu’il y a deux plaques, n’en subsiste qu’une-

 


Passons au rechampissage proprement dit, quelques photos dans l’ordre des différents passages:

-A son arrivée-

-Après grattage-

-Antirouille-

-Passage en bleu-

-Terminée-

Articles pouvant aussi vous intéresser

3 Commentaires

  • Reply Stan BIANCO 1 mars 2018 at 9 h 05 min

    Merci pour tous ces documentation enrichissant nos connaissances !

  • Reply Guy Bernard 5 mars 2018 at 16 h 53 min

    Du coup, notre spécialiste Nicolas Jamois est resté fidèle à son bleu classique et n’a pas respecté le fond noir d’origine, si j’ai bien suivi…

    • Reply Patrick Rollet 6 mars 2018 at 11 h 11 min

      Oui … ceci dit la couleur noire lettres blanches sur cet article étaient pour les plaques de poteaux. Sans doute pour les tableaux directionnels également mais on n’en sait trop rien.

    Laissez une réponse